Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips

Lundi 24 juin 2013

Hellfest 2013 : Dimanche!

Nos Photos

Nos Reports :


Troisième et dernière journée du festival. Les corps souffrent, du coup c’est un peu tardivement qu’on arrive sur le fest en début d’aprem. Journée sans vraiment de tête d’affiche (Volbeat) mais la présence de plusieurs groupes français (Mass HysteriaLe Bal Des Enragés, Punish Yourself, Gojira…) devrait assurer des concerts avec un public bien au taquet.

Belle découverte en début de journée avec Mustach au nom à peu près aussi ridicule que le look de son chanteur / guitariste. Un bon mélange de Hard-Rock / Stoner joué les amplis à fond, qui même sans se forcer donnera un concert bien Rock’n roll. Les musiciens sont content d’être là et le public répond présent.

Un joyeux bordel, voilà ce qui vient tout de suite à l'esprit en assistant à la prestation du Bal Des Enragés, autant sur scène qu'au niveau de la foule. Un très beau line up (en vrac : Lofofora, Tagada Jones, Parabellum, Punish Yourself, Loudblast et Black Bomb A) pour un set de reprises de classiques punk. ça démarre au quart de tour, ça joue bien, fort, et il ne faut pas bien longtemps pour que folie et bonne humeur n'envahisse la warzone. On finit par un antisocial qui provoque l'hystérie et un vive le feu des Bérurier Noir, avant d'entendre à capella les membres du groupe scander un magnifique "Et maintenant on va s'mettre une putain d'race !". C'est ce qui s'appelle bien démarrer la journée !

Graveyard a marqué les esprits en 2011 avec un album monstrueux pour tout amateur de son 70’s. Le concert sera du même accabit avec un gros voyage de 40 ans et un groove incroyable. Un putain de chanteur. A voir!

Moment baston sous la Altar avec Pig Destroyer. Au programme son bulldozer, morceaux très violents et rapides, quelques phases de groove brutal. Un bon concert de Grindcore qui nettoie les oreilles.

Le Hellfest accueillera en ce début d'après midi un groupe qui a énormément influencé la scène fusion des années 90, pour une prestation plus que rafraîchissante après deux jours de riffs gras et de vieilleries conventionnées. Senser nous distillera pendant une heure la quasi intégralité de tous ses tubes des années 90, plus quelques nouveautés bien senties. Au programme : un gros son comme on en fait plus, des riffs de tueurs, des samples techno qui invitent à sa bouger le cul et un hip hop au flow imparable. Génial.

Spiritual Beggars, le groupe “pour le fun” de Michael Amott (Arch Enemy) tape dans le rock influencé par Black Sabbath / Led Zep. Sur scène les zicos prennent leur pied, c’est très rock, on apprécie!

Passage rapide devant Jason Newsted, … Bah c’est pas folichon. Sans son nom on n’aurait certainement jamais entendu ce groupe en live.

The Sword, où comment littéralement hypnotiser la Valley à base de riffs doom / stoner. Les texans, en toute simplicité, nous serviront un set électrique parfait, qui fera planer un moment le spectre de Black Sabbath au dessus de la tente. Epique !

Korpiklaani aura été un très bon concert de Folk Metal, festif à souhait en dehors de 2 / 3 titres en milieu de set un peu mou. Mais voir des miliers de metalleux reprendre en coeur Beer, Beer et taper des mains à chaque titre du groupe à ce quelque chose qui fait vraiment plaisir.

Gojira joue à la maison, et ça se sent. Un set ultra carré, ultra bourrin, qui balaie large l’ensemble des albums des bayonnais. Le son est catastrophique à plus de 50 mètres de la scène, à cause du vent, mais une fois arrivé devant la scène, on se rend compte que le son est complètement fou, les grattes sont incisives, la basse vous retourne le cerveau, et le show dans son ensemble est plutôt réussi : Joe s’amuse avec le public, Mario prend le micro et la gratte du frérot le temps d’une chanson, les chansons s’enchaînent à un rythme effréné, les titres les plus redoutables du groupe mettent la Main Stage sens dessus dessous : Backbone, The Heaviest Matters, Remembrance, … pour terminer sur un Where Dragon Dwells à la conclusion hypnotique. Une des meilleures prestations de la journée.

Wintersun aura été la grande déception de cette année. Une énorme attente est placée sur ce groupe qui fait peu de concerts et encore moins en France. Ca aurait eu être gébial et tout partait pour le mieux avec cette intro épique. On voulait voyager, se laisser emporter par ces mélodies magnifiques, mais ça sera le flop total à cause d’un son purement infâme, à souhaiter le suicide de l’ingé son. Que de la basse-batterie, aucun retour dans les guitares et donc aucun intérêt dans l’écoute.

Down a remplacé Clutch un peu à l’arrache (le groupe étant présent sur le fest le dimanche) et du coup va jouer un show spécial qui sera composé de quelques reprises (genre Eyehategod ou un titre de Pantera), les membres changent de place (Anselmo ne chantera d’ailleurs qu’assez peu de titres). A noter : Phil Anselmo qui choppe le bongue d’un membre du public (oui déjà), et se tape une douille sur scène juste avant le concert. Rock’n Roll!

De tout le festival, rarement la qualité sonore n'aura égalé la prestation des portugais de Moonspell, un show presque parfait, malgré des passages instrumentaux parfois assez longs. Aussi à l'aise avec les growls que les parties chant clair, Fernando Ribeiro ensorcelle le chapiteau et sublime l'excellente prestation musicale du groupe. Doom, black metal, death metal, prog, ce live a tout pour plaire et quand la prestation scénique suit, on ne peut qu'applaudir !

Dans le genre, gros show à l’américaine : Stone Sour. Corey Raylor très très en forme vocalement, impeccable dans le chant clair et avec beaucoup d’énergie pour remuer le festival. Un nouveau records de fuck / fucking battu de la part de frontman. Ca semble presque être un jeu pour lui d’en placer le plus possible. Sinon, la setlist est bonne, les morceaux variés, une ou deux balades à la Through Glass qui passent bien 

Voir un concert de Lordi, c’est accepter de voir un groupe kitsch, des morceaux complètement clichés, mais passé ces détails c’est aussi plutôt rigolo. Une sorte de sous concert de Kiss avec ses costumes en latex, pas mal de morceaux sympas avec un moment fort et très attendu sur Hard Rock Hallelujah.  

Hypocrisy aura réalisé un meilleur concert qu’en 2010. Meilleur son, cris stridents assez dementiels de la part de Peter Tagtgren toujours impressionnant en tant que frontman, un bon dosage entre rythmiques et guitares. Niveau setlist on aurait peut-être, pu souhaiter moins de titre du dernier album, mais avec Roswell 47 et Erased, il y avait déjà de quoi être conquis.

Après un Cradle Of Filth assez insupportable parce que Dani Filth force vraiment trop sur ses miaulement pénibles à te faire vriller les tympans, guerre totale sur Atari Teenage Riot. Il suffit de 3 mcs qui alternent machines et chant pour foutre un bordel de tous les diables. On sent qu’ils en ont gros sur la patate, c’est furieux, répétitif au possible mais aussi complètement obnubilant. 
En sommes, une belle conclusion pour cette année afin de dépenser ses dernières ressources. 

Swans : peu de monde pour voir ce groupe culte. Et même si on en voit qu’une toute petite partie on sent que ce concert va être gros, très gros. Après oui il faut accrocher à leur approche expérimentale et justau boutiste et se laisser pour vraiment apprécier.

Le bonheur?Fin du festival. Lors de la conférence de presse de Ben on apprends que cette année 101 000 places ont été vendues (dont 41 000 le samedi, 30 000 le dimanche&vendredi) ce qui place le festoche assez proche de 2012. Le manque de tête d’affiche c’est fait sentir. Y’a du mieux sur certains points (agrandissement de la Valley, la déco de mieux en mieux), quelques changement qui ne semble pas encore être la bonne solution (l’accès à la Warzone notamment, avec un goulot d’étranglement). Comme d’habitude l’ambiance, la diversité des styles et les groupes pointus sont les gros points fort du fest.

TOP 3 :
Bacteries : Graveyard, Down, Gojira
Pentacle : HypocrisyMustach, Prong 
Fïnk : Mass Hysteria, GojiraBal Des Enragés
Lelag : SenserBal des Enragés, The Sword 
Mathieu : Gojira, Mass Hysteria, Stone Sour

Les autres jours :
Report : Vendredi / Samedi
Photos : Vendredi / Samedi

Partager :

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

EukaLe Lundi 01 juillet 2013 à 19H20

Roh l'autre :p

PentacleLe Lundi 01 juillet 2013 à 11H21

Envoies ça à [email protected] Merci :)

MaxrevanLe Lundi 01 juillet 2013 à 10H18

Bactéries : j'ai remarqué que y'avait point de fiche groupe sur Danzig, y'a moyen d'en écrire une et de te l'envoyer pour pallier à ce manque sans faire perdre de temps à des chroniqueurs/webmasters surchargés de travail :) ?

EukaLe Mercredi 26 juin 2013 à 08H16

Et les relectures se font généralement dans le courant de le matinée, donc certaines sont vues en amont.

[email protected]Le Mercredi 26 juin 2013 à 05H31

Vous avez super assuré, on se fait une bonne idée générale du festival, petit résumé efficace, et nos Mass - Punish Yourself on les connait par coeur on sait d'avance que ça va tout détruire :p
Et Magnifiques photos =)

BacteriesLe Mardi 25 juin 2013 à 23H19

SarSymius : Pour info on poste les live report direct après le fest, soit pour celui de dimanche vers 4H du matin.
D'où les fautes de frappe, fautes, ...

Et on est pas des dizaines à pondre ce report (mais 3), d'où les manque en groupes.

SarSymiusLe Mardi 25 juin 2013 à 17H53

Article assez intéressant, même si le live, à mon sens très entraînant, de Punish Yourself est passé sous silence. Une relecture n'aurait pas été de trop, en outre, parce que certains oublis et quelques fautes de frappe (ou carrément d'orthographe) rendent la lecture un peu pénible.

JiwahLe Lundi 24 juin 2013 à 23H29

Le concert de Ghost sur la main stage 2 était bien sympa aussi, malgré un petit problème technique pendant un moment (plus du tout de sono), le public était à fond et les tubes se sont enchaînés sans temps mort. J'avais peur que leurs déguisements ne soient que de la poudre aux yeux mais au final pas du tout, ça rajoute un petit côté décalé, presque satirique par moment mais très appréciable. Bref parfait pour conclure cette édition 2013.

BacteriesLe Lundi 24 juin 2013 à 18H10

Cykklop : J'y étais mais je connais très peu, donc j'ai préféré ne rien dire dessus, que dire des conneries.
Hésitez pas à ajouter votre avis dans les commentaires pour compléter ;)

MaxrevanLe Lundi 24 juin 2013 à 17H45

Cykklop : C'était pourtant une putain de tuerie ! Malgré le fait qu'il ait amputé le set de How The Gods Kill à la dernière seconde, après l'avoir presque annoncé (aaaaaaaargh !)

CykklopLe Lundi 24 juin 2013 à 17H40

Pas un mot sur Danzig et Doyle ??

BacteriesLe Lundi 24 juin 2013 à 12H53

Baptiste08 : C'était pas mal du tout, gros concert, grosse énergie (Circle Pit avec les deux gratteux et Mouss au milieu, Braveheart, ...). Ils étaient content d'être là.

Baptiste08Le Lundi 24 juin 2013 à 08H40

Et Mass Hysteria ??

Metalorgie ailleurs
La page Facebook Metalorgie   Le twitter @metalorgie   L'instagram Metalorgie   Venez discuter sur Discord !     Soutenez nous !
Vos Billets En Ligne
A venir