Chroniques
Pochette Strength In Numb333rs
Pochette Seeress
Pochette Songs For The Firing Squad
Pochette Boy Meets Girl
Pochette Sexorcism
Découverte
Pochette Worships

Dimanche 17 juin 2012

Les photos du Samedi au Hellfest 2012Hellfest 2012 : samedi.
- Les photos.
- Le report : Seconde journée pour le Hellfest 2012, et si le début de journée s’est fait dans la boue, le soleil va vite faire sécher le site, tout en gardant quelques mares de boues, histoire d’avoir des combats!
Aujourd’hui les deux événements : les Guns N’Roses en tête d’affiche (et du coup la plus forte affluence du festival) et le passage de Refused, mort depuis pas mal d’année mais récemment rescussité.

Amen Ra : débuter par les belges, voilà de quoi tomber en dépression. 6ème fois que je les vois, et 6ème claque. Toujours aussi efficace, lourd, oppressant. Pas d’artifice ici, on plombe l’ambiance à l’ancienne. Poisseux.

Steel Panther : boobs. Plus sérieusement, même si l’on peut difficilement parler ainsi avec ce groupe, Steel Panther sait mettre l’ambiance. Concert placé sous le signe de la déconne avec des “boobs” ou “pussy” hurlés entre chaque titre (quand c’est pas directement dans les paroles). Le pire c’est que ça joue très bien et que les gars sont capable de faire de vrai morceaux qui sonnent déjà comme des tubes. La relève de Mötley Crüe est assurée.

Big Business : GROSSE PATATE. Depuis leur intégration au sein de The Melvins on a rarement l’occasion de les voir. Et c’est bien dommage, car comme The Melvins l’an dernier, le concert était ultra énergique, pas de répis, on fonce. Epique! (et ça joue avec un sacré niveau).

Ufomammut : Malgré un léger creux dans leur discographie (Eve), les italiens ont repris du poil du mammouth en livrant un concert lourd, dense, hypnotique et captivant.

Djerv : les groupes à chanteuse se faisant assez rare cette année, autant ne pas se priver d’aller voir Djerv pour écouter un Rock / Metal assez efficace et entrainant, comme si Queen Adreena se lachait sur les saturations. Une sympathique découverte.

Unsane : la grosse claque aller-retour avec des musiciens qui prennent beaucoup de plaisir à être là. Une floppée de titres qui tabassent, un groove irréel, du blues cradingue, bref un des meilleurs concert de ce Hellfest.

Dog Eat Dog : Voyage dans le temps, hardcore, rap et saxo, ça ne rajeunit pas. Et même si ça fait bien plaisir d’entendre un titre comme Who's the King sur la longueur on se lasse vite. Bonne patate tout de même pour ces vétérans.

Shining (SUE) : concert assez classique pour ceux ayant déjà eu la chance de les voir auparavant. Les suédois ont fait le boulot, avec une nette dominance de morceaux Heavy/Black issus des deux derniers albums. Pas mal, mais il manquait les ambiances galuques à se tailader les veines.

Edguy : ça peut être aussi marrant que son chanteur est insupportable. Entres les “arrêtez defrapper dans vos mains, écoutez cette superbe mélodie” ou “la dernière fois en France notre concert était à chier”, Tobias Sammet n’a pas sa langue dans poche et le groupe essaye tant bien que mal de secouer le public. Sauf que les morceaux joués sont loin d’être les meilleurs et que son attitude ne rend pas les choses plus facile à part sur les derniers titres (Lavatory Love Machine, King Of Fools).

YOB : Oh que c’est gras! Décidemment aujourd’hui la Valley va suinter (Amen Ra, Unsane, Ufomammut, Big Business ça ne fait pas semblant), et YOB va lui délivrer un set doomesque à souhait. Comme quoi la reformation a été une bonne idée.

Unearth : comme il y a deux ans, Unearth délivre un show super carré et très très puissant avec des moshpart qui envoient tout voler. Grosse énergie dans la fosse, mais il faut s’éloigner de la Warzone pour distinguer les passages mélodiques.

In Extremo : Petit incursion dans la Temple et belle surprise! In Extremo a de la pyrotechnie et y’a une grosse ambiance dans l’impressionante tente bleue. Ca danse, chante, et il faut avouer que les allemands savent y faire. Malheureusement faut se placer pour Saint Vitus, mais à appronfondir.

Saint Vitus : les papas du Doom reviennent au Hellfest après un set d’anthologie lors de leur tournée de reformation. Cette fois c’est avec un nouvel album sous le bras que les papys monte sur les planches. Sous la Valley : parfait, un commité réduit leur va bien. Et c’est une belle plongée dans le psyché / rock / doom / stoner. Finale forcément sur un Born Too Late. Grosse prestation, et une énergie digne d’un groupe tout jeune.

Machine Head : le groupe le plus Metal que tous tes amis réunis. Un énorme son, une machine extrêmement bien huilée et des morceaux imparables à faire headbanguer un paraplégique. Difficile de résister à la puissance de feu de Robb et sa bande.   

Guns N’Roses : une reformation pour le fric? Ah pardon, le groupe n’a pas splitté. Bon évidemment gros show et spectacle, après Axl Rose semblait en petite forme (non?), mais bon y’a Refused à 200m donc on ne pourra juger sur la durée.

Refused : une autre reformation pour le fric? On y croit pas (plus) trop. Du moins, il fallait être à la Warzone entre 1 et 2h pour se rendre compte que Refused ne fait pas semblant. Si les suédois avaient voulu lancer une émeute, ils auraient pu. Un chanteur qui saute dans tous les sens, une fosse ultra réactive, des tubes à pleuvoir et un (quasi) final sur New Noise d’anthologie. Un concert qui restera dans les mémoires. 

Top 3 du jour :
Bacteries : Refused, Amen Ra, Saint Vitus
Matthieu : Refused, Emmure, Machine Head/Cancer Bats
Pentacle : Refused, Unsane, Steel Panther

Pour vendredi : Photos + Report.

Partager :

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

PearlBangertLe Lundi 02 décembre 2013 à 05H29

Have you ever thought about publishing an e-book or guest authoring on other sites? I have a blog based upon on the same information you discuss and would really like to have you share some stories/information. I know my subscribers would enjoy your work. If you are even remotely interested, feel free to send me an e mail.

m4tt-rLe Mardi 19 juin 2012 à 11H13

Complètement d'accord pour Unearth. Gros souci de son dans la Warzone, trop de basses sur certains groupes donc à part les salves de double pédale et les riffs de basse, on entendait pas grand chose. Grosse claque pour Refused et dans la boue collante devant, ça cognait dur !

MaxrevanLe Lundi 18 juin 2012 à 19H15

Vous êtes sévères avec Edguy, moi je place ça dans mon top 5 du fest, Tobias est un excellent frontman et il met l'ambiance en discutant avec le public. Bon, c'est parfois (souvent ?) du second degré et de l'arrogance quand il nous raconte qu'on est moins bon que le Sweden Rock ou qu'il se moque des fans des Guns à les attendre 3h à l'avance, mais on rigole bien quand même, et la setlist était chouette (Superheroes, Robin Hood, Tears of a Mandrake, c'est des tubes pour Edguy).
Sinon, claque pour Steel Panther, j'y retourne à la rentrée, et très bonne surprise des Guns avec une setlist de tous les tubes et ... un concert à l'heure !

zaza44Le Dimanche 17 juin 2012 à 20H40

les gun's sont excellent mais la roses est plus que fané, les within temptation bon, dog aet dog m'a rappele ma jeunesse; puis apres machine head je suis pas fan mais il envoie bien et j'ai decouvert channel zero , super ! Le hellfest dans toute sa splendeur , vivement l'annee prochaine !!!!!!

Metalorgie ailleurs
La page Facebook Metalorgie   Le twitter @metalorgie   L'instagram Metalorgie   Venez discuter sur Discord !     Soutenez nous !
Vos Billets En Ligne
A venir