Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette The Baring of Shadows
Pochette Neon Noir Erotica
Pochette Eleventh Hour
Pochette La Battue
Pochette Necroscape
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov Pochette Summerland
Découverte
Pochette Discography

Samedi 16 juin 2012

Hellfest 2012 : le siteHellfest 2012 :
- Les photos du vendredi (groupe, ambiance et du public).
- Report : « A new battlefield ». Cette édition est une nouvelle marche à franchir pour LE festival metal made in France. Nouveau lieu (à 300m à peine de l’ancien, mais tout a dû être repensé, ré-agencé) et capacité plus grande.
Alors verdict après une première journée ? Pas mal du tout ! On sent l’expérience des éditions passées et une volonté de rassembler les scènes (pour éviter les aller / retour sur des Kms) et des espaces plus calmes pour la détente. Avec deux nouvelles tentes, dont deux scènes sous une tente (pas forcément top ceci dit), les styles sont désormais cantonnés à leur espace, et le résultat est plutôt efficace. On circule effectivement plus rapidement d’une scène à l’autre, les lieux de bouffes sont disséminés un peu partout (mais ça manque un peu d’endroit pour manger) et une petite forêt permet de se poser / manger.
Après, la journée du vendredi était en configuration « light » (25 000 personnes) donc reste à voir si le dimensionnement des espaces et la circulation restera bonne avec 5 ou 10 000 personnes en plus (gros doute sur ce sujet pour les Guns).
Malgré la pluie qui a un peu terni la journée le terrain est resté praticable, et vu les précipitations de ces dernières semaines c’est un beau boulot de la part de l’équipe du fest qui a su éviter la cata de 2007.
Bon c’est bien beau de connaître le temps, si les toilettes sont désodorisées ou si on doit pas trop faire de Km avec ses New Rock mais qu’en est-il des groupes ?
Sur le papier ce vendredi n’était pas celui qui faisait le plus rêver, sauf si vous êtes amateur de heavy metal option « jean ultra serré à l’entre jambe » ou si vous aviez envie de vous prendre une mandale Crust.

Doomriders : Arrivé un poil trop tard pour Celeste (qui à 10h30 doit quand même bien faire bizarre) le déflorement 2012 se fera sur Doomriders, et on peut dire que ça fait du bien. Parfait pour débuter une journée : ça joue bien, vite et lourd.


Solstafir : les islandais ne partent pas gagnants avec un son très limite qui ne facilite pas la tâche pour aborder leur musique complexe. Malgré tout, on fini par se prendre à leurs ambiances si particulières notamment avec le magnifique Goddess Of The Ages en cloture de concert.

Unexpect : pour écouter les canadiens, il fallait mieux être prévenu. Quant on fait de l’avant-garde metal, il faut s’attendre à passer par des trucs plus bizarroïdes les uns que les autres. Difficile d’accrocher à leurs transitions entre musique symphonique, élements electro et passages chaotiques.

Brain Police : On continue avec l’Islande avec cette fois ci du stoner. Brain Police comme sur CD joue un stoner assez classique, bien mais sans être transcendent. Du coup je quitte un peu trop tôt le concert, dommage car le groupe s’est fait rejoindre par des membres de Solstafir.

The Atomic Bitchwax : Encore une dose de stoner avec The Atomic Bitchwax. Avec un set de 40 minutes, difficile pour les américains de vraiment poser leur ambiance. Au final un peu le même constat que pour Brain Police : un peu trop plat, mais bien, mais trop plat.

Darkspace : pas évident de se retrouver perdu en plein milieu de ce trou noir. C’est hyper répétitif, mais surtout très hypnotique quand on adhère au concept jusqu’auboutiste du groupe, malgré un son encore pas terrible sous la Temple. A revoir en salle, de nuit et plus longtemps pour être vraiment transporté. 

Brujeria : Groove et grosse patate dans la tête. Pas grand chose à dire de plus, ceux qui y étaient le savent. Ah si, faire une reprise de la Macarena dans un festival metral, c’est osé... et surtout très fun!

Taake : pour se rafraichir, il fallait voir les norvégiens de Taake. Black Metal glacial, mais qui sait aussi incorporer quelques mélodies ici et là. Assez classique dans la forme, mais bien fait.

Colour Haze : Là pour Colour Haze on ne joue plus dans la même catégorie. Colour Haze c’est un peu la crême de la crême de ce qui se fait en stoner en ce moment. Et en un peu plus d’une heure les allemands vont donner une leçon de rock. Comme à son habitude Colour Haze joue parfaitement : Pas de show, rien à voir mais ce n'est pas le plus important. Ceux qui étaient venus en curieux ne sont pas parti déçus. LE concert du jour pour ma part (Bacteries), avec en prime 3 nouveaux titres.

Moonsorrow : Pour avoir sa dose de morceaux épiques, de choeurs magistraux et de belles instrumentales folk, c’était Moonsorrow qu’il fallait voir aujourd’hui. 

Cannibal Corpse : Cannibal Corpse, c’est bête, bas du front, mais faut quand même avouer que George Fisher a une sacrée voix de porc qu’on égorge et que les mecs savent écrire des morceaux de Death-Metal qui tâchent. Marrant à écouter une demi-heure, mais lassant à la longue.

Dropkick Murphys : Coincé entre Lynyrd Skynyrd et Megadeth Dropkick est un peu l’un des trublion des mainstage. Et un trublion bienvenu vu la bonne humeur et l’énergie que les Bostoniens vont insuffler à la plaine. Punk celtique oblige la bonne humeur prédomine. Et un final sur une reprise de TNT d’ACDC suivi de leur hit I'm Shipping Up to Boston et voilà un des bons moments de cette journée.

Satyricon : mené par Satyr en grande forme qui prend la foule en main, Satyricon enchaîne les tubes comme K.I.N.G ou Now Diabolical et des morceaux plus anciens, portés sur des ambiances froides. Des musiciens énergiques, des morceaux très efficaces qui trouvent une bonne répercution dans le public et par dessus tout un rendu sonore tout à fait satisfaisant . C’était donc un très bon concert donné par les norvégiens.

Obituary : enchainement fantastique : Fuel For Hatred - Satyricon / Redneck Stomp - Obituary. De quoi être comblé. Sinon Obituary, c’est le niveau au dessus de Cannibal Corpse avec un groove pas permis dans leur death metal cradingue. Parce que les guitaristes enchainent toujours des riffs déments par paquet de douze, parce que c’est varié et super jouissif à l’écoute. Puis John Tardy à toujours un sacré coffre. Final d’un concert d’1h15 avec Slowly We Rot très attendu. On est repu.

Amon Amarth : beaucoup, beaucoup d’affluence sur la Temple pour voir les vikings qui auraient du être programmé sur une Main Stage. Trop de monde pour voir et apprécier le concert, mais les premiers rangs pu largement secoués leurs têtes sur les hymnes Death In Fire et autres The Pursuits Of Vikings.

Top 3 du jour :

Pentacle : Colour Haze, Darkspace, Satyricon
Mathieu : Heaven Shall Burn, Solstafir, Satyricon
Bacteries : Colour Haze, Solstafir, Dropkick Murphys
Darfredz : Benighted, Unexpect, Darkspace

Partager :

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

sfeltanLe Mercredi 20 juin 2012 à 14H47

J'entends rien au sujet du show de King Diamond... Suis-je le seul à avoir assisté au show? En tout cas c'était... Comment dire... Spécial? Pour étre franc je suis resté que 3 ou 4 morceaux. Une mise en scène à la Alice Cooper très marrant, des zicos qui assurent... Mais un chant totalement désastreux: 90% de chant aiguë et ULTRA faux. Vraiment insupportable. Du coup replis sur Amon Amarth que j'avais jamais vu et je suis d'accord avec le report: ils auraient vraiment du etre sur une main stage. Gros son, grosse prestation et beaucoup trop de monde :)

KafkaLe Dimanche 17 juin 2012 à 12H28

Tout s'explique !

BacteriesLe Dimanche 17 juin 2012 à 04H07

Kafka : on est plusieurs en fait (d'où la schizophrénie)

KafkaLe Samedi 16 juin 2012 à 22H17

Louper Célèste, rejeter Unexpect tout en trouvant les CC trop chiants, dis-donc ça va t'es pas un bizarre toi.

riduLe Samedi 16 juin 2012 à 18H28

oh plat The Atomic Bitchwax ? C'est pourtant un peu les montagnes russes leur musique, ça ralentit, ça accélère, ça monte, ça descend. Par contre, ça manque peut-être de charisme et les vocaux n'étaient pas terribles aux Combustibles, ceci explique peut-être cela...

olive59Le Samedi 16 juin 2012 à 12H55

depuis quand Obituary est un niveau au dessus de Cannibal corpse ?

SugarbreadLe Samedi 16 juin 2012 à 07H32

A défaut de sortir de bons albums visiblement ce bon "vieux” Satyricon envoie toujours en live ...

Metalorgie ailleurs
La page Facebook Metalorgie   Le twitter @metalorgie   L'instagram Metalorgie   Venez discuter sur Discord !     Soutenez nous !
Vos Billets En Ligne
A venir