Albums du moment
Pochette Loved Pochette Liquid Anatomy
Chroniques
Pochette Dhyana
Pochette The Cleansing
Pochette Fury
Pochette The Drought Pochette Led Zeppelin

Samedi 18 juin 2011

Photos Hellfest 2011Et c’est parti pour le Hellfest 2011, voici notre live report à chaud, à peine sorti des concerts le tout accompagné de nos photos :
Première journée assez musclée et sans véritablement de fil conducteur, la mainstage verra passer du metalcore comme du sludge, du rock, du metal indus, … La question du jour était surtout la météo, nuages menaçant, annonces de pluie et d’éclaircies, tout le monde redoute un 2007 bis (aka L’année de la Boue).
- A peine arrivé sur le site on se prend les dernières notes de Klone pleine face, ça réveille, malheureusement trop tard pour en voir plus, dommage ! Direction la fin du set de Hangman’s Chair, du Doom si tôt le matin, difficile mais les français se débrouillent bien dans le genre, un peu difficile de rentrer dedans mais à revoir dans de meilleurs conditions.
- Ça enchaîne sur Valient Thorr, le réveil idéal, mieux que votre ami ricoré, les poilus savent y faire, passer de la scène du camping (en 2010) à la mainstage en une année, joli score, et c’est mérité ! Certes ce n’est pas le groupe le plus original mais c’est grandement efficace, fun, rock’n roll, barbus, fou, … Le chanteur viendra même dans le public pour faire asseoir tout le monde, fallait oser à 11h00 du mat’, belle découverte en live, leur ascension des échelons est en bonne voie.
- Pour se faire dégraisser les oreilles avec un Deathcore brut et puissant il y a Suicide Silence sur la Mainstage 2. Pas grand chose à ajouter, dans le genre les américains savent y faire et pour peu qu'on accroche au style, le groupe livre là un concert des plus efficace.
- Architects qui prend la relève peine au contraire à s'affirmer. Public très timide qui n'aide pas à mettre l'ambiance, chant clair douteux, mélodies difficiles à capter, il n'y a guère que lors des moshparts qu'Architects se montre convaincant et lors du final Early Graves, petite bombe en puissance.
- Du coté de la Terrorizer on va dans la direction opposée, Stoner Pysché avec My Sleeping Karma, soit le truc qui normalement vous donne envie de rentrer dans un coma profond. Pourtant les allemands seront beaucoup moins aérien que sur album et proposeront un set plutôt musclé, tout en gardant ce coté un peu mystique. Pas mal du tout, mais à voir également dans d’autres conditions.
- Juste après le repas, Kruger revient te remuer les tripes avec son Post-Hardcore deluxe mené par leur chanteur survolté qui n'hésite pas une fois de plus à descendre dans la fosse pour s'égosiller au milieu du public. Encore une grande réussite.
- Attendu de pied ferme les japonais de Church Of Misery vont mettre pas mal de monde dans leur poche, grâce à un frontman totalement possédé, sautillant partout, vociférant, haranguant le public (allant même dans la fosse, pieds nus), se jetant à terre. Fou fou fou, ces japonais sont givrés, leurs paroles à base de serial killers ne doivent pas arranger les choses. Alors certes le set est un peu monotone, mais l’énergie dégagée et la folie de leur frontman irradient (sans mauvais jeu de mots ! humm…) le public.
- Sous la Terrorizer, Krisiun envoie du très très lourd. Son impeccable, rythmiques chirurgicales et riffs démentiels. Les amateurs de Grindcore avaient de quoi être ravis et s'en prendre plein la tronche. Calmons le jeu avec Maximum The Hormone. Ces japonais sont au moins aussi fêlés que les Church Of Misery mais dans un autre délire qui arpente Néo-Metal, Fusion, Rock et bien d'autres choses. On ne sait jamais où le groupe nous emmène, mais la surprise est excellente. On passera très rapidement sur les décevants Primordial qui n'avaient décidément pas un son à la hauteur de leur renommée.
- Vite fait devant The Damned Things, soit le All Star Band improbable avec des membres de Fall Out Boy, Anthrax et Every Time I Die. Donc sur scène il manquera Scott Ian (nouveau papa), mis à part le line up original le reste est bien commun et semble déjà entendu…
- Résister au Stoner de Karma To Burn se révèle impossible. Headbang assuré car le groupe enfile riffs sur riffs qui te poussent irrémédiablement à hocher la tête le tout dans une atmosphère enfumée. Ce dernier terme n'est pas à prendre au sens figuré. Sans doute l'un des meilleurs concerts de la journée.
- Pour prolonger la chose, mais dans un style un peu différent, Down fait péter les tubes sur la Mainstage 1 avec une bonne partie des titres issus de Nola. Le son est énorme, Phil Anselmo est au taquet et le batteur qui fini avec un soutif' balancé du public. Bref, autant dire que les musiciens ont plus que mérité leur cachet.
- Pour se liquéfier les neurones, on va juste à côté avec un Meshuggah tout simplement monstrueux. Difficile de suivre, mais on aime se prendre au jeu des changements de rythmes incessants et du son mastoc qui te colle au sol humide de Clisson. Grosse grosse baffe en somme.
- L'iguane Iggy Pop occupe le créneau de 21h avec son Proto Punk bienvenu après ces extrêmes musicaux. Musicalement les Stooges assurent le minimum syndical, alors qu'à 64 ans, Iggy a encore une pêche d'enfer et ne cesse de se démener sur scène comme un beau diable et c'est presque là l'essentiel. Conclusion sur I Wanna Be Your Dog et Iggy qui mime être attaché à une laisse avec son micro.

- Ca va groover! Clutch Clutch Clutch! Oui je suis une putain de groupie, mais il le mérite, quel set ! Clutch c’est d’abord Neil Fallon pour sa voix, et c’est ensuite le reste du groupe qui pond des mélodies folles. Le groupe aligne les hymnes, les débuts de titres sont souvent salués par la foule. Interprétation impeccable de mecs rodés à la scène, rien à dire.
- Le cas de Morbid Angel est délicat depuis la récente de sortie de leur album qui fait beaucoup parler de lui sur le net. Comme on pouvait le supposer, l'accueil du public à Clisson est mitigé avec les classiques qui font très plaisir aux fans et forcément les nouveaux morceaux qui sont joliment boudés. Sifflements, pouces vers le bas ou autres réactions négatives se manifestent à l'encontre du dernier album, même si dans l'ensemble Morbid Angel ne s'aventure pas trop dans les contrées « expérimentales » du dernier album.
- Rob Zombie, c'est le show assuré, entre les costumes, les lumières, le solo de batterie ou celui de John 5, tout est vu en grand. Même pour la set-list on a quasiment que du tube entre Living Dead Girl ou Dracula, Rob Zombie sait nous régaler.

- Second son de cloche (par Bacteries) : pour moi le set de Rob Zombie, que j’attendais comme un gosse, a été une énorme déception ! Mou mou mou, du Zombie pasteurisé, des titres passés au hachoir pop, pitié ! Et le show… arghhh, quel show ? LA déception de la journée pour ma part.
- Déçu par Rob Zombie je me rabats sur The Melvins, quelle bonne idée ! Ça sera un des meilleurs concerts de la journée, LA puissance et LA maîtrise, on est pas un groupe culte pour rien ! Le genre de groupe à mettre une grosse mandale à toute personne osant s’approcher de la scène (au sens figuré bien sûr), les deux batteries imposent. Gros ! Et en bonus un Phil Anselmo (Down) avec son acolyte Jimmy Bower (Down, Eyehategod) sur le coté de la scène, totalement à FOND tout le long du set. Anselmo terminera même le set sur l’une des batterie pour jouer avec le batteur des The Melvins / Big Business. Énorme concert!
- La soirée se boucle sur In Flames, qui eux aussi lancent les meilleurs morceaux de leurs trois derniers albums, sans compter Sounds Of A Playground Fading qui est rapidement abordé, mais dont l'accueil est plutôt timide étant donné que le public ne le connait pas encore vraiment. Comme à leur habitude les suédois ont sortis les feux d'artifices, les explosions de fumée et les lances-flammes pour faire de leur concert un événement. Sans aller jusque là c'est un bon concert finalement, mais rien d'exceptionnel pour qui avait déjà vu le groupe.
- Monster Magnet à la lourde tâche de prendre la scène après The Melvins, et ça sera un échec total, charisme à zéro, titres chiants, … à oublier !

Au final la météo nous aura fait un peu souffrir, avec de belles averses, mais limitées, ça manque quand même cruellement d’un peu de beau temps pour pleinement profiter du fest' et éviter de se les geler (et accessoirement permettre aux jeunes filles de se mettre à l’aise, oui on est comme ça, on pense aux jeunes filles). Niveau concerts il y a eu du très bon pour ce début de festival et surtout de bonnes découvertes scéniques.

La phrase du jour :
- (après une averse) "Putain y'a de l'eau dans ma bière!"

Nos top 3 de la journée :
- Mathieu : The Melvins, Down, Meshuggah
- Pentacle : Rob Zombie, Karma To Burn, Meshuggah
- Bacteries : Clutch, Down, Church Of Misery

Pour ceux revenus du fest' : vos impressions sur cette journée?

Nos photos du Hellfest 2011 : Vendredi


Si vous voulez nous suivre aujourd’hui : Twitter !

Partager :

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

BacteriesLe Mercredi 22 juin 2011 à 23H29

@RobS : Un live report c'est pas non plus une chronique, on parle de ressenti, parfois sur des groupes qu'on va voir par curiosité.
Evidemment on ne ferais pas la même chose sur un album.
Et perso (car là ça me concerne) ce set de Monster Magnet je l'ai trouvé vraiment plat, vide, ... (mais je sais que certains ont adorés)

RobSLe Mardi 21 juin 2011 à 13H56

Quand je lis vos reports, je me dis qu'on a pas du voir le même festoche! Je suis d'accord que les goûts et les couleurs ne se discutent pas; je souhaite juste un peu plus d'objectivité sur un site populaire comme le votre.
Bref lire des trucs comme ça "ça sera un échec total, charisme à zéro, titres chiants, … à oublier !" c'est navrant...

chauvesourieLe Mardi 21 juin 2011 à 07H39

clutch pour moi a été le révélation du jour!!et ma foi oui les melvins a été une pur expérience sonique,loin de m'attendre a cela :))) et ne pas oublié eyehategod qui a été a la hauteur aussi!!!!!

VinZLe Lundi 20 juin 2011 à 21H22

Tiens c’est marrant moi j'ai réussi à finir la soirée en beauté devant Monster Magnet, après avoir perdu mon iPhone 4 au premier rang de Karma To Burn (c’est dire l'intensité du public, et donc du set, la baffe !) !
Et le matin, grosse claque devant My Sleeping Karma aussi ! Et inversement encore, hachement déçu par Clutch...

propsLe Dimanche 19 juin 2011 à 23H14

z'avez loupé Vader qui passait en même temps que Karma to Burn. La claque de la journée, avec Meshuggah et les Melvins.

juju GTOLe Samedi 18 juin 2011 à 11H47

Putain ça donne envie tout ça :(
Profitez en bien les gens.

ChorizoLe Samedi 18 juin 2011 à 11H35

Entre autres, les photos de Church of Misery sont très bonnes (ces yeux, quoi). Celle de Mathieu sur les Melvins en n&b vaut le coup d'oeil aussi.

Bandalf-le-GlandLe Samedi 18 juin 2011 à 10H57

"Putain y'a de l'eau dans ma bière!" ^^

Bon festival les gars!

Metalorgie ailleurs
La page Facebook Metalorgie   Le twitter @metalorgie   L'instagram Metalorgie   Venez discuter sur Discord !     Soutenez nous !
Vos Billets En Ligne
A venir