Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov
Pochette Summerland
Pochette Fearmonger
Pochette The Talkies
Pochette Vesica Piscis
Découverte
Pochette Discography

Samedi 19 juin 2010

Hellfest 2010 :
Photos : Mathieu à fait un travail de fou et vous pouvez admirer sa centaine de photos ici (toutes celles des Mainstage et une grosse partie d'ambiance du fest).

Mini report : grosse grosse première journée. Il y avait du beau monde et le moins que l'on puisse dire c'est que la réputation a souvent été en adéquation avec la prestation (et oui on fait des rimes à 3H du mat'!).
Dès l'arrivée bam ! Carnifex te prend à la gorge suivi d'un saut de la troisième corde par Magrudergrind. Bon, pas ma tasse de thé niveau style donc je zappe, mais l'entrée en matière a la mérite de rapidement mettre dans le bain.
C'est Crowbar qui va démarrer les hostilités en ce qui me concerne : taux d'alcoolémie avancé pour le groupe mais un set qui passe tout seul, what else?
Enchainement stylistique façon grand écart (chose que l'on retrouvera tout au long de la journée) avec Mass Hysteria qui, sur la main stage, va bien chauffer le public. Une tente leur aurait peut être été plus bénéfique mais les français s'en tirent tout de même avec les honneurs.
Nouveau grand écart avec le black metal folklorique de Negura Bunget qui aura amené le public directement dans les forêts profondes de Roumanie suivi de  Ghost Brigade et son chanteur à la voix assez extraordinaire.
Sur la mainstage : folklore et festif avec Finntroll (jouant plus tôt car Walls Of Jericho à des problèmes d'avions).
Martial, thrash, indus et carré : KMFDM bien sûr.
Les Walls Of Jericho arrivent 3 minutes avant leur set, direct sur scène le groupe va assurer son premier set en 7 mois avec brio. Ca ne rends pas les compos des derniers albums fantastiques pour autant mais le live leur va si bien.
Les allemands de Secrets Of The Moon vont très bien défendre leur petit dernier : Privilegivm.
Les échos des derniers concert laissé présagé le meilleur pour Deftones et ce fut le cas, la tête d'affiche jouant en pleine aprèm (car le groupe se rend en Allemagne après) mais pfiou quel set! Une première partie basé sur des nouveaux titres et ensuite 1/2H de titres old school : que du bonheur. Chino au mieux de sa forme (oui ok il a eut quelque loupés, mais rares et sur des passages bien complexe (cf Passenger)). On sentait l'envie d'être là et le plaisir partagé.
Légère déception pour Hypocrisy qui aura bénéficié d'un son plutôt brouillon ne rendant pas franchement hommage au talent de composition de Peter Tägtgren.
Les suisses de Monkey3 eux ne décoivent pas, entre stoner et tool : du bonheur en barre.
« Vous êtes peut être vieux mais vous êtes des dieux quand même » hurle un membre du public. Gagno! Car oui The Young Gods était l'un des ovnis de cette journée (avec Ulver) mais un ovni qu'on aimerait voir plus souvent. 20 ans de métier ma petite dame ! Mais même les dieux sont soumis aux lois de l'électricité, celle ci va lâcher après 4 titres :-/
Tant qu'on est à compter en décennies autant y aller avec un enchaînement Infectious Grooves / Sick Of It All dévastateur. Les premiers vont mettre une banane d'enfer, finir sur une rituelle invitation du public sur scène et les seconds à leur habitude fournir en double ration bon esprit et énergie.
Sepultura s'en sort également très bien quand ils jouent de vieux morceaux (vous devinerez tout seul ce qu'il en est pour les récents).
Du coté de la Terrorizer Tent : Godflesh. Je laisserai les spécialistes en parler (le concert a mis du temps à démarrer parait-il) mais les balances longuettes et les deux premiers titres m'ont fait fuir. Et à noter que Burton C Bell (Fear Factory) était devant la scène à mater tranquillement.
Arch Enemy hyper carré avec Angela Gossow survoltée, classique et METAL.
Les quelques personnes s'étant déplacées pour voir Ulver auront pu remarquer à quel point le groupe faisait office d'ovni (spécialement du coté de la Rock Hard Tent).
Finish sur un spécial 90's avec un Fear Factory qui renait lui aussi de ces cendres, certes Burton C Bell n'a plus la voix qu'il avait en 1995 mais l'usine à peur à retrouver son mordant en live. A noter : une demande en mariage faite sur scène, pas de fail, elle a dit oui.
Et pour conclure la soirée : Biohazard. J'attendais de voir et apparemment le porno ça conserve! Un set furieux, à 200 à l'heure. Le premier et dernier de l'été pour Biohazard (et le dernier de leur tournée de réunion). Parti avant la fin (avant le rappel quoi) on loupera la reprise de Pantera (rituel désormais?), damn!


On a « live tweeté » la journée d'hier et on fera de même aujourd'hui (genre pourquoi Walls Of Jericho joue à la place de Finntroll, que Count Raven à annulé sa venue, que Deftones c'était très bien, …), le Twitter Metalorgie. De nouvelles photos de ce samedi dans la nuit (ou matin même)!

Partager :

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment
Metalorgie ailleurs
La page Facebook Metalorgie   Le twitter @metalorgie   L'instagram Metalorgie   Venez discuter sur Discord !     Soutenez nous !
Vos Billets En Ligne
A venir