Profil consulté : 97 fois.
8 commentaires
Site web : soundcloud.com/ted-gmg

Derniers commentaires (6 / 8)

Klone - All Seeing Eyes - 12 / 20 Le 22/10/2013 à 23H29

Premier CD de Klone que j'achète. Klone, c'est un peu comme Amélie Poulain, j'en ai entendu que du bien, lu de articles dithyrambiques ici et là; je m'attendais donc quand même à une petite claque, et finalement, bof bof, à l'instar du film de Jeunet, pas du tout séduit par cette galette.

Déjà, pas fan du mixage général, du son de l'album, à part la batterie, le son des guitares manquent vraiment de corps à mon sens.

Sinon, on sent qu'il y a de bonnes influences mais je trouve que ça ne décolle jamais vraiment. Les passages ambiants ne sont jamais vraiment tripants, les passages plus violents manquent de pêche (Le début d'Empire Of Shame sonne comme du sous Trepalium, Choked comme du sous Manimal). Je n'accroche pas du tout aux parties voix, à l'image du reste, c'est toujours en demi-teinte, jamais vraiment violent, jamais vraiment posé, un peu entre les deux. Le mec chante bien, c'est indéniable mais je trouve que ca colle moyennement avec la musique. Bref, je ne m'y retrouve pas même après plusieurs écoutes mais les mecs savent jouer, y a du niveau, de la recherche, des prises de risques musicales plutôt couillues.

Meshuggah - Koloss - 14 / 20 Le 29/06/2012 à 00H28

Autant obZen avait été une grosse claque, autant ce Koloss sera une petite claqounette pas très méchante. Les riffs sont là, les élucubrations rythmiques de Papa Thordendal sont là, la batterie androidesque de Haake est en place mais il manque le petit "truc" magique qu'on retrouvait sur obZen ou un I (bon, I est un peu hors catégorie).
A l'heure où pullulent les groupes qui jouent des rythmiques "odd Times" avec des guitares n-cordes, le maître Meshuggah serait dépassé? L'âge aidant (et ouais, c'est qu'ils ont passé la quarantaine ces grands messieurs)?
Ce n'est en tout cas pas cet album qui assoira une nouvelle fois leur statut d’indétrônable maître...
Koloss, finalement, c'est l'album de Meshuggah dans lequel Meshuggah fait du Meshuggah. On attendait mieux, mais ce qu'ils font, ils le font tellement bien et depuis tellement longtemps qu'on ne leur en veut pas.

Trepalium - H.N.P. - 17 / 20 Le 29/06/2012 à 00H16

Toujours aussi groovy, toujours aussi efficace mais encore plus dense et plus recherché qu'avant.La cover de Pantera est sympa, mais n'apporte pas grand chose à l'ensemble.
Peu importe, les ambiances sont là, parfois jazzy, mais on ne se dit jamais tiens, ce riff aurait pu être dans un album de Step In Fluid (car Harun Demiraslan est à l'origine de l'ensemble des morceaux, comme pour Step In Fluid).
Un très très bon album porté par une production de très bonne qualité qui laisse bien respirer les instruments. La batterie est un peu moins bien mise en avant que dans XIII, dommage car le jeu de Sylvain Bouvier est vraiment terrible.
Bref, Trepalium, ca fait toujours autant plaisir

Hypno5e - Des Deux L'Une Est L'Autre - 12 / 20 Le 04/02/2012 à 19H52

Je m'étonne de tous ces avis dithyrambiques, ici et ailleurs; je rejoins plutôt Cykklop, des groupes qui alternent passages "ballades" avec riffs métals syncopés, y en a des palanqués, depuis longtemps et je ne trouve pas qu'Hypno5e soit aussi bon qu'un Mel-P (méconnu et pourtant foutrement plus original)...Tout ces nouveaux groupes du Sud-Ouest sont souvent des ersatz de Gojira/Manimal/Psykup...Ici, à part la lourdeur (merci les 7 cordes), un côté un poil plus "progressif", une production plus moderne et des samples, pas de grosses différences avec leurs aînés, certains plans voix font vraiment repompages...
Un groupe qui n'a pas de codes? Faut pas pousser. D'ailleurs, l'album est très linéaire, on ne passe pas du bal-musette-métal au hardcore avec des détours par le grind, on n'est pas perdu, on ne se dit pas "Wah mais c'est quoi ce truc?"...Carnival In Coal, 6H33, Psyopus sont des groupes qui n'ont vraiment pas de codes ou chaque titre diffère des autres, et ou aucun plans n'est jamais le même...Enfin, le coup du nom en Leet Speak, je trouve que ça fait un peu trop "on veux se donner un style codé tout ça tout ça"..Ezekiel l'a déjà fait en plus...Et c'était plus stylé! ...Bref...
Après, c'est vrai que la prod est lêchée, les morceaux sont denses, pousse à l'écoute, les musiciens maîtrisent leurs instruments, tout est bien construit, et le groupe véhicule une image très sympathique...Bref, un bon groupe, c'est indéniable, mais pas un excellent groupe...J'y laisse une oreille mais pas deux...

Gorod - Transcendence - 13 / 20 Le 17/08/2011 à 01H35

5 titres de Gorod: le bonheur...Depuis Process of a New Decline, j'en pouvais plus, étant un gros gros fan du groupe depuis Leading Vision.
J'avais décidé de pas lire trop de chroniques sur l'album mais j'avais ouï dire qu'il était très bon.
Et là, petite déception. J'ai écouté l'album (enfin l'EP) une bonne vingtaine de fois, au calme, l'oreille attentive ou rêveuse.
Bon, on commence avec Earth Pus, un vieux titre de l'époque pre Leading Vision. Bon, c'est du "vieux" Gorod parce que pour moi il y a Gorod avant Process Of a New Decline et Gorod après. Là, c'est du Gorod avant. Du gros death technique et mélodique (alors que Gorod sait faire du death mélodique et technique) efficace mais ca ne sera pas mon titre préféré. Bon, je ne connais pas la version original de Neurotripstick, ceci explique que je ne sois pas forcément agréablement surpris par ce titre...
On continue avec une reprise de Blackout. Bon, les reprises acoustiques de morceaux "metal" c'est toujours un exercice tendu. Je me souviens de Nostromo qui avait pondu une galette de toute beauté autant dans la qualité sonore que dans les interprétations. Là, c'est bof moyen. Déjà, le son est super nase, tout compressé, point de dynamique. Du coup, ca flingue intérêt de la reprise acoustique, à savoir donner une nouvelle pêche au morceau original. Les parties guitares ne sont pas mauvaises, mais chez moi, ça ne prend pas. Dommage Par contre, les lignes de basses sont très intéressantes avec un petit côté très Opeth qui n'est pas dégueu.
Vient ensuite le titre de Cynic. Bon, une reprise. Je connais pas Cynic (ben ouais, c'est moche mais c'est la vie). Pareil, j'adhère pas du tout. C'est lourdingue à souhait. Du pure prog, avec des guitares acoustiques au son toujours aussi cheap.
Pareil pour la reprise acoustique de Earth Pus. Encore ce vieux son acoustique tout pas beau qui vient gâcher l'interprétation un peu plus intéressante que sur BlackOut.

Pour finir, un titre de 15 minutes. Bon, là, on est déjà plus dans le Gorod cuvée 2011 et ça se sent. Mélodiquement c'est très beau, très bien construit, jamais répétitif. Techniquement, c'est du Gorod dans tout son art, ca fait mal aux fesses surtout si vous êtes guitariste ou bassiste. C'est fin, limite léger, en tout cas savamment mélodieux. Les lignes de basses de Barbi sont elles aussi toujours aussi puissantes quand il le faut et groovy au bon moment.

Bon, au final, cet album coûte 12 €, et je trouve ça un peu cher pour 5 titres, même si l'un fait 15 minutes. Surtout dans la mesure où il y a une reprise d'un autre et deux reprises acoustiques de morceaux connus et qui n'était pas forcément les plus intéressants à reprendre à l'acoustique.
Alors, peut-être aussi était-ce une volonté du groupe de sortir un dernier album avec le line-up originel vu qu'Arnaud et Guillaume ont quittés le groupe peu après l'enregistrement. Cet EP aurait plus eu sa place en disque bonus sur je-ne-sais-quel futur album ou Dvd. Mais là, on reste un peu sur sa faim et bien loin de la transcendence.
Évidemment, tout cela est très subjectif.

Iwrestledabearonce - It's All Happening - 15 / 20 Le 11/08/2011 à 11H45

Bon album de IWABO bien qu'on sente encore un petit manque de maturité.
Difficile de trouver une ligne directrice de l'album, une continuité dans l'enchaînement des titres ou même au sein d'un même titre: changements de styles (on passe litteralement de plans grinds à des plans pop lounge), grosses ruptures rythmiques. Chaque morceau s'avère être un medley délicieux: c'est bien du mathcore, entre Ion Dissonance et The Dillinger Escape Plan.
Cependant, on est loin de ces 2 pontes du mathcore. Certains passages sont un peu plat et j'ai moins envie de crier au génie qu'à l'écoute de The DEP.
Le petit plus de IWABO: une section clavier assez efficace, qui soutient intelligemment les morceaux mais sait aussi se mettre en avant.
Côté voix, Krysta Cameron a véritablement du potentiel même si les parties en chants clairs manquent encore un peu d'assurance.
Techniquement, d'un point de vue guitare, c'est très très bons, les plans ne font pas "démonstration techniques" et sont savamment dosés.
Je ne suis pas fan du son de l'album qui sonne un poil "chimique". Dommage!

En bref, un bon à très bon album qui donne envie de voir ce groupe évolué en mieux et il y a de grandes chances que cela se produise.

Voir la suite