Profil consulté : 28 fois.
10 commentaires

Derniers commentaires (6 / 10)

Muse - The Resistance - 2 / 20 Le 08/06/2012 à 13H37

pas la force de décrire le dégoût que m'inspire cet album, se référer à l'avis de fuku-san ci-dessous qui résume tout à fait ce que je pense de cette daube

Slayer - Christ Illusion - 16 / 20 Le 02/03/2012 à 15H21

Un de mes albums préférés des roi du thrash. On se prend des riffs plein la gueule (les solos de King et Hanneman sont au top), Araya est plus rageur que jamais dans son chant et rien à redire sur le jeu très efficace de Lombardo.
Sorti après les évènements du 11 septembre (la chanson Jihad y fait notamment référence en nous racontant le point de vue d'un terroriste), il n'est pas étonnant que l'album ait connu pas mal de censure radio chez les Amerloques !
On retrouve comme d'habitude les thèmes chers à Slayer : la guerre, la folie, la violence et bien évidemment la religion. Christ Illusion porte bien son nom puisque le propos de l'album semble être de dénoncé l'hypocrisie et le mensonge de la religion.
Le message en devient d'autant plus évident sur l'avant dernière chanson de l'album Cult (ma préférée avec ses riffs furieux et ses solos déments).
Au final Slayer nous livre un très bon album de thrash d'une efficacité redoutable, certes l'album est court (mais intense) et ce n'est pas avec cet album que Slayer va révolutionner son style mais qu'importe la rage et la furie sont là !

In Flames - Soundtrack To Your Escape - 15 / 20 Le 29/12/2011 à 14H56

Mon album préféré de In Flames (le reste j'ai du mal à accrocher). Derrière son titre pompeux, Soundtrack To Your Escape est un album mêlant Death Metal mélodique avec le chant toujours aussi atypique des suédois et un côté Indus du fait d'effets Electro présents sur chaque pistes.

Une fois l'album lancé vous êtes partis pour 12 morceaux qui vont vous retourner. Pour ma part j'ai un faible pour A Quiet Place (la plus "pop" sans doute), My Sweet Shadow (qui me donne envie de tout casser) et Dial 595-ESCAPE (qui rentre facilement dans la tête).

Les autres pistes sont aussi de très bonnes factures et toutes dans la même veine ce qui fait que l'album est malgré tout assez répétitif. La voix de Anders (le chanteur dreadeu) est parfois crispante (entre le hurlement, le vomi et le piaillement) même si paradoxalement elle fait mouche sur certaines pistes.

A Soundtrack To Your Escape est donc un album sympathique, encore un groupe suédois qui me plait (j'ai déjà craquer pour The Haunted), à croire que la Suède est l'autre pays du Metal.

Korn - The Path Of Totality - 14 / 20 Le 25/12/2011 à 15H31

Avant de parler de cet album, je précise que je n'ai jamais été fan du groupe Korn et que je défèque sur le Dubstep. C'est donc par pure curiosité que j'ai écouté cet album, me préparant déjà à faire une chronique assassine sur Metalorgie.

Finalement après écoute, j'ai tout de même pris mon pied sur plusieurs morceaux (tous les Feat avec Skrillex d'une part, ce qui démontre le talent du bonhomme), ainsi que Bleeding Out (qui montre vraiment en puissance). Certaines pistes se révèlent en revanche tout bonnement dégueulasses comme Sanctuary (le Roi Lion sauce Electro) ou encore Illuminati (déstabilisante).

Korn a tenté d'innover avec cet album et quoiqu'on en dise le résultat n'est pas mauvais, certes je comprend les fans du groupe qui sont déçus par cette orientation (je le serai aussi si un de mes groupes préférés prenait le même virage musical). Mais pour moi cet album apporte une certaine fraicheur même si on en a vite fait le tour. Une des surprises de 2011 donc.

Meilleurs morceaux : Chaos Live In Everything, Narcissistic Cannibal (plus Metal que Dubstep), Get Up! (plus Dubstep que Metal), Bleeding Out (piano + electro + cornemuse).

Machine Head - Unto The Locust - 16 / 20 Le 25/12/2011 à 14H49

Je ne sais pas pourquoi, dans ma tête j'ai toujours assimilé Machine Head à Trivium (beurk). Je ne me suis donc jamais penché en détail sur ce groupe. Mais aller savoir pourquoi je me suis dis tiens je vais écouter cet album et me faire ma propre opinion.

A la première écoute, le coup de cœur fut immédiat : certes ce Unto the Locust ne réinvente pas le Metal mais il est bougrement efficace alternant les hurlements et un chant clair tout en restant viril, des bons gros riffs, bref on prend notre pied. L'album est résolument sombre et apocalyptique (beaucoup de références à l'Apocalypse de Saint Jean) même si une lueur d'espoir semble émergé sur certaines pistes (Darkness Within en tête).

Aucune fausses notes à déplorer, les pistes s'enchaînent et sont toutes de bonnes factures. La bande à Robb Flynn nous livre là un album de qualité et très cohérent. Sans nul doute un des meilleurs albums de 2011 pour ma part, et qui me donne envie de m'intéresser maintenant plus en profondeur à la discographie de ce groupe.

Meilleurs pistes : I am in Hell (une premier morceau survolté), Locust (le tube de l'album), Darkness Within (posée et épique), The Sentinel (très bonne reprise du tube des Judas Priest)

Linkin Park - A Thousand Suns - 6 / 20 Le 18/12/2011 à 20H53

Linkin Park, le groupe qui m'a donné goût au Metal (avec SoaD certes) après 2 très bons premiers albums Neo Metal, le groupe nous avais pondu Minutes to Midnight. Résultat : première controverse chez les fans avec un tournant vraiment Pop Rock et même si il ne tenait pas la comparaison avec ses deux prédécesseurs ça restait quand même pas trop mauvais.

Arrive alors cet album, A Thousand Suns. Premier constat : ce n'est plus du Metal, même plus du Rock, on a un pot pourri composé : d'Electro (c'est à la mode il faut croire), de piano et d'interludes inutiles.
L'album commence avec 2 (mauvais) interludes, puis se poursuit avec Burning in the Skies (chanson pop/fm), puis un 3e (toujours aussi mauvais) interlude, arrive le duo When they come for me/Robot Boy. A cet instant, je fus tenté de balancer le CD par la fenêtre, mais comme je suis du genre têtu j'ai continuer l'écoute.

Arrive encore un interlude (ô joie), puis encore une chanson Pop : Waiting for the End (on reste dans le médiocre mais après les deux daubes précédentes on est prêt à tout entendre). Les deux suivantes sont un (tout petit peu) mieux avec Blackout ou Chester gueule bien comme il faut (sur fond de Katty Perry (sic)) puis Wretches and King avec un peu de rap mais pas folichonne non plus.
Heureusement la partie finale est mieux (avec encore 2 interludes) et mes 2 coups de cœurs : la sympathique Iridescent (toujours Pop mais émouvante, on dirait du U2) et The Messenger (Chester gueule en acoustique). La piste The Catalyst est pas mal non plus malgré le côté "tectonik".

Au final cet album marque le vrai naufrage d'un groupe qui a tenté d'évoluer mais s'est complètement planté. ça aurait pu faire un side projet sympathique au vu des dernières pistes. On a l'impression que Linkin Park essaye de se donner une image "élitiste" avec ce pseudo concept album, mais où est donc passé la rage de leurs premiers succès ?

Voir la suite