Profil consulté : 15 fois.
3 commentaires

Derniers commentaires (3 / 3)

Smashing Pumpkins - Zeitgeist - 18 / 20 Le 10/07/2007 à 09H14

Le voilà enfin, ça fait 2 ans que j'entends parler de la reformation des Smashing Pumpkins et voici un nouvel album !!
Quel type de fan des pumpkins je suis ? Celui qui adore Siamese Dream, puis Pieces Iscariot, à cause des sons incroyables de guitares saturées et fuzz ainsi que les sons un peu "explosés" apparaissant "sur les bords des chansons". J'adore aussi la mégalomanie de "Mellon Collie and the infinite sadness", double album de 28 chansons + 28 faces B enregistrées en 1 an !! Tous les styles qu'ils connaissaient ont été abordés. Le changement de direction était déjà annoncé au moment de la sortie de "Mellon collie" par Billy Corgan.

Alors l'album :
Tout d'abord, la pochette est très réussie car derrière son apparente simplicité se cache une grande efficacité et bcp d'idées.Impression générale : les guitares sont de retour, comme on pouvait s'y attendre, pour une fois.

Le retour des guitares saturées : ce ne sont pas encore tout à fait des "vraies" car ce ne sont pas toujours des sons "efficaces, dans ta face, qui déchirent le ciel", mais plus des sons histoire de montrer des sons saturés plus que de les ressentir. Pourtant, c'est vraiment ce qu'il y a de mieux depuis "Mellon Collie". On compte même plus de solos presque. En tout cas on retrouve certains magnifiques sons de guitares (solo, sons clairs) des meilleurs pumpkins (de 1992 à 95) et ça fait vraiment du bien ^^

Le chant de billy : aux début, il était souvent masqué par les guitares, comme bcp de groupes de l'époque et il a pris de + en + de solidité au fil des années. Le pb : on ne le sent pas aussi sur le fil qu'avant. Il y a moins de tension : ça donne l'impression qu'il a tout enregistré assis confortablement ses parties dans un fauteuil, alors que les instruments se déchainent .... hors contexte parfoit donc ... pourtant on trouve beaucoup de choeurs pas mal du tout qui le seraient encore mieux avec plus d'âme..

La batterie : elle est plus technique que jamais, mais semble en retrait encore, car peut pas assez forte ... Dommage, car elle est excellente, et surtout sur les parties "apparemment" calmes elle lache des décharges d'énergies. Ca roule !! Par contre, j'ai la désagréable impression que Jimmy joue avec le bip de l'enregistreur dans le casque .... C'est le pb de la musique de studio, son tempo ne "respire" pas en fluctuant ... Mais ce sont quand même parmi les meilleures parties de batteries des Smashing Pumpkins que j'ai pu écouter, donc ça va bien !!

Voilà les éléments distinctifs des pumpkins => c'est donc bien Billy + Jimmy, pas de doute !!

Les chansons en détail :

1. Doomsday Clock : 2e extrait écoutable, rien de nouveau dans cette chanson, et rien d'intéressant non plus, à part qu'elle annonce la couleur. Elle me fait penser à du deftones dans le son.

2. 7 Shades of Black : 1ère chanson à ressembler à ce que fait Weezer ... rien d'intéressant malheureusement.

3. Bleeding the Orchid : alors là chef d'oeuvre !! Une super chanson, qui de premier abord ne paye pas de mine mais qui est exactement dans la veine de ce que j'attend des pumpkins.
Je l'avais déjà remarquée lors du concert de Paris fin mai. (C'était ma préférée, juste derrière Gossamer : j'en reparle + loin...).
Voilà derrière l'apparente simplicité, la complexité des guitares, la batterie magnifique, les synthés discrèts, mais surtout une âme que l'on sent dans le chant. Pour c'est une chanson dans la veine de "Speed kills" (version Machina 1) et de "Desire" (période Zwan), une chanson inoubliable.

4. That's the Way (My Love Is) : on dirait du Zwan, mais je ne la ressents pas. Peut être qu'elle rendait mieux lorsqu'elle a été composée sur la guitare accoustique. Manque d'énergie ...

5. Tarantula : le "single", c'est difficile de l'avoir mise en single (dommage aussi) car elle est un peu plate mais elle se défent avec ses solos ... qui deviennent vite saoulant lol !! J'adore le passage clair juste avant le final : ces 15 secondes de rêve rattrapent la chanson entière !! ;P

6. Starz : cette chanson suit toujours tarantula en live, apparemment. Un peu trop rock classique à mon gout, avec un thème assez ambitieux ... en live je l'aimee pas beaucoup. Mais alors en version studio, c'est tout le contraire car elle est vraiment riche de mélodies additionelles et n'a pas un mix "rock classique" avec notemment des choeurs mis volontairement plus fort pour illustrer l'ambition de cette chanson. C'est donc une chanson de rock expérimental, de studio !! Et si c'était ça ce que recherchaient les anciens pumpkins depuis 1996 ?? (je crois que je m'enflamme)

7. United States : il faut l'écouter à fond pour profiter à fond de la batterie et bien se prendre les guitares. Pas mal du tout, mais quelque chose coupe tout, c'est le chant qui est trop calme et insipide, au milieu de tout cette ambiance, c'est vraiment dommage. Une bonne chanson, avec pas mal d'idées, assez longue, mais on a l'impression qu'elle n'est pas finie, qu'il manque vraiment beaucoup de choses encore pour qu'elle soit finalisée.

8. Neverlost : Un chef d'oeuvre encore. Je sens les pumpkins de Mellon Collie (1995) dans cette chanson (en particulier la face B "Cherry", mais en beaucoup plus travaillé). Magnifique ! Pourtant, c'est pas une chanson qui bouge beaucoup, mais le chant est beau, les nappes synthés merveilleuses et profondes et la batterie est vraiment vraiment incroyable et géniale ... jusqu'à ce solo au son génial qui déchire la chanson en 2. Je l'avais également remarquée à Paris. C'était ma 3e préférée.

9. Bring the Light : ahhhh cette chanson commence vraiment très très mal : du punk rock commercial à la Green Day ou Offspring, et puis ça s'arrange : la chanson s'enrichit de mélodies via les guitares additionelles et vire au côté new wave un peu, avec une batterie directe, jusqu'à une montée en tension et ... LE MEILLEUR SOLO de l'album : au moins 4 guitares jouent des parties diffférentes et très très rapidement même. Ca se finit sur des magnifiques sons clairs de guitare. La lumière a été apportée à tous ceux qui n'écoutent que du green day : on vous a fait regarder ailleur, vous pouvez sortir de votre trou.

10. Come On (Let's Go) : voici la chanson qui ressemble le plus à du Weezer. Une chanson plaisante, avec une bonne batterie, mais trop légère pour être en cohérence avec le reste de l'album, à moins que j'aie pas compris que c'était fait exprès ... cette musique m'intéressait encore il y a 10 ans, mais là ça ne me touche pas car j'ai déjà mes références avec Weezer et leur Blue Album.

11. For God and Country : j'avais pas aimé la version accoustique à Paris, donc la version est une très bonne surprise, puisque je m'attendais à m'eennuyer en l'écoutant ... Il y a un côté extrème oriental dans les harmonies, très agréable, qui se marie en fait avec le côté gothique de cette chanson. La batterie est très très sommaire. Ca fait du bien de tps en tps d'arrêter les démonstrations pour se concentrer sur la richesse du reste. La basse est vraiment grosse, ça fait du bien. Une très bonne chanson, une très bonne surprise ^^

12. Pomp and Circumstances : lalalalalalalalalalala ... la chanson la plus surprenante de l'album. Une chanson calme mais pas soporifique, sans batterie, sans basse, sans guitare (jusqu'aux solos à la Queen : Billy est fan de Brian May) mais vraiment magnifique et rafraichissante. "Ce n'est qu'un au-re-voir", avec le sourire ;)

le TOP chansons (cooool yessss ... c nul !! mai jle fais qd m^m :P )
1. Bleeding the Orchid
2. NeverLost
3. Bring the light
4. Starz
5. For god and country
6. Pomp and Circumstances
7. united States
Les autres ne me donnent pas envie de les écouter et c'est donc le moment d'aborder le principal point sensible : le problème chronique que Billy a pour choisir les chansons qui seront sur l'album : parmi les faces B que l'on va découvrir, yaura sûrement déjà 3 à 4 perles inoubliables qui auraient dû avoir leur place., au lieu des chansons "vides" de la 1ère moitié de l'album.
Par exemple (attention, le point qui fache), Gossamer est pour moi la meilleure nouvelle chansson et c'est vraiment une énorme déception de ne pas la voir (maiss alorrs à un point !!! lol)

Bilan général :
c'est un très bon album qui va pas mal tourner dans mon player car les chansons les plus faibles se laissent écouter et les plus fortes sont géniales. Je suis donc super rassuré, ce qui n'était vraiment pas évident, après 10 ans de désillusions consécutives.
C'est pour moi le meilleur album des pumpkins derrière Siamese Dream, Pieces Iscariot et Mellon Collie, donc excellent !!

Le point noir, c'est que je ne suis plus aussi peu cultivé musicalement qu'à l'époque, j'ai évolué moi aussi.
J'aime d'autre musiques différentes énormément donc cet album me changera un peu, mais ne changera pas ma vie comme "the Adversary"" d'Ihsahn, ou "Blood Inside"" d'Ulver l'ont fait l'année dernière ...
comme "Red" de King Crimson ou "Close to the Edge" de Yes l'auront fait en 2003 ...
comme "V - Halmstad" de Shining le fait cette année ...
ahhh en fait je pourrais en donner des tas !!!

Nine Inch Nails - Year Zero - 17 / 20 Le 17/04/2007 à 00H31

enfin Trent est libéré !! bon j'ai juste 1 écoute de l'intégralité de l'album, mais quel retournement de situation après With Teeth !!
C'est sûr que ça change, par rapport aux 'traditionnels' albums de remixes qui apportent peu !!
Par contre je remarque que Trent chante différemment. On ne l'entend presque pas hausser vraiment la voix ... c plus vraiment de l'indus ... plutot de l'électro-classicRock avec des supers sons de synthé/guitare saturés originaux dans chaque chansons ... très prenants car ils occupent le devant.
Une super bande son de l'apocalypse, tranquille et inéluctable, aux couleurs du trailer, influencée par "the war of the world" ...
1 bon concept album qui aurait pu bénéficier des super qualités de batteur de Josh Freese qd m^m .. mais qui est en fait un véritable album solo libre ...

Ihsahn - The Adversary - 20 / 20 Le 27/12/2006 à 00H11

Un énorme choc émotionnel et sonique.
Pour moi le meilleur album de 2006.

C'est un des rares albums que l'on peut écouter de bout en bout, car il y a une progression et il est assez varié.
De plus, c'est le seul moyen pour saisir la profondeur des chansons les moins évidentes (Homecoming, Panem et circences) et de se rendre compte que la brutalité gratuite n'existe pas chez Ihsahn. Tout a un sens car chaque arrangement met d'abord en valeur l'honnêteté. Seule la violence du propos est présente.

C'est un univers à la Tim Burton qui est évoqué, où, dans notre société, l'incompréhension, la paresse, les déguisements et le manque d'intégrité ambiants sont les sources de la souffrance et de la solitude de ceux qui essaient d'avancer librement.

Références: des passages "techniquement" black métal, du Iron Maiden, quelques voix claires font penser à King Diamond et d'autres à Alice in chains.
Niveau projets précédents d'Ihsahn, c'est l'intermédiaire entre Emperor et Peccatum, avec des structures plus classiques et un son plus direct, proche et efficace.

Voir la suite
Ses prochains concerts
Aucun concert à afficher
Vu en concerts
saaalut n'a pas encore ajouté de groupes vu en concert.