Profil consulté : 6 fois.
4 commentaires

Artistes favoris (3 / 3)

Derniers commentaires (4 / 4)

Hord - The Waste Land - 18 / 20 Le 01/07/2013 à 22H38

La claque !!!!
Un album de cyber metal mené de bout en bout en variant les rythmes au sein même de l'album. Quel album, quel prod et que c'est bon.
L'apocalypse, vous y avait survécu et vous voilà arpentant les plaines dévastées de ce nouveau monde.
La maîtrise vocales et rythmique font mouche à chaque morceau. Pas de fioriture, c'est percutant et oppressant. Un cyber metal pas excessivement rapide mais qui sait vous piéger au moment où vous vous relâchez : The Burial of the dead suivi de Through the ashes.
On est étonné de voir des frenchy à un tel niveau de maîtrise.
Un album qui vous fout la pêche et d'on vous ressortez dynamisé, comme si Hord, en s'imaginant sur des terres vides, nous permettez de d'exprimer tous ce panel de violence et de frustration qu'on voudrait cracher à la face du monde, The Waste Land Pt2 en est l'exemple parfait.

Dagoba - Post Mortem Nihil Est - 13 / 20 Le 01/07/2013 à 22H24

Le nouvel effort de Dagoba, très attendu mais peut être trop. Après avoir tenté de changer quelque peu de style avec Face The Colossus (critiquable mais au moins innovant et couillu) et être revenu plus dynamisé que jamais avec Poseidon (un album finalement somme toute efficace et qui faisait plus étape de transition) on attendait la claque dans la gueule à la What Hell is About.
Flop !
Encore une fois, un changement de style. Déjà la voix de Shawter qui se veut plus gutturale mais aussi moins puissante et moins en phase avec ce côté industriel...passerait-on sur du death ? Pas tellement non plus tant les chants clairs font retomber la sauce. La musique est, je trouve, moins percutante et surtout moins explosive, mais tout de même je un peu plus groovy.
Dagoba se navigue tel un pirate entre le death et l'indus tout en tentant de conserver cette french touch mais qui s'éloigne de plus en plus. En revanche, le mix et la prod de l'album est impeccable et mention spéciale aux artworks (toujours de qualité). Il en reste que Dagoba est un groupe de live et que sur ce point on ne peut que leur faire confiance pour nous la mettre cette baffe sonore !

Morceau à écouter : When winter, Yes We Die, Kiss me Kraken

Nine Inch Nails - The Downward Spiral - 19.5 / 20 Le 21/01/2012 à 23H43

Le maestro Trent Reznor nous livre ici une œuvre qui dépasse et transcende la musique. Cet album reflète la déchéance humaine à travers divers tableaux :
la folie schizophrénique avec Mr. Self Destruct
la religion avec Heresy
le sexe avec The Closer
la folie meurtrière avec Big Man with a Gun
le repli sur soi avec A Warm Place
la maladie avec Reptile
la chute avec The Downward Spiral
le suicide avec Hurt
Cet album d'une intensité émotionnelle et d'une violence inouïe, nous entraîne dans les méandres de nos esprits dérangés. C'est comme se retrouver devant un miroir et faire face au pire ennemi qui soit : soi-même.

A écouter : absolument tout et en version 5.1 s'il vous plaît

Metallica - Lulu - 14 / 20 Le 16/01/2012 à 22H09

En tant que fervent détracteur de Metallica, je dois admettre que c'est principalement le nom de Lou Reed qui m'a fait écouter cet album. Difficile d'accès pour les puristes et pour cause, à moins d'avoir écouté Metal Music Machine en boucle et les albums des Velvet Underground, il est très difficile d'apprécier cet album. Et je pense que tout l problème est là, les fans des horsemen ne pourront que rarement se retrouver dans les musiques proposées. Les envolées guitaristiques simplistes et rares jurent avec le panorama musical de Metallica. En réalité il faut aborder cet album comme celui d'un nouveau groupe de rock atmosphérique underground. Certes, Loulou est un peu fatigué mais par moment cette usure lui permet d'être sincère et touchant, comme sur Junior Dad. Je vous conseille d'écouté cet album sans prêter attention au paroles, juste aux émotions qui sont traduites.
En somme un album difficile d'accès et qui prendra ces gallons d'honneur avec l'âge, comme beaucoup le pense.
A écouter : Junior Dad (qui colle à la vie de Hetfield)

Voir la suite