God Is An Astronaut - All Is Violent, All Is Bright - 18 / 20 Le 28/02/2009 à 22H55

Magnifique. L'album mérite d'être acheté ne serait-ce que pour le premier morceau, Fragile, maintes fois applaudi dans les médias, notamment pour son sublime clip.
Regardez-le, vous ne le regretterez pas ! Poignant...

Adebisi Shank - This is the ep of a band called Adebisi Shank - 17 / 20 Le 21/02/2009 à 22H50

Tout aussi bon et fun que l'album, strictement rien à jeter, faut juste prendre son pied :p

And So I Watch You From Afar - This Is Our Machine And Nothing Can Stop It EP - 17 / 20 Le 21/02/2009 à 14H59

Très posé et planant. Et quand le registre est plus relevé, le groupe met toute son énergie dans des guitares furieusement belles ! La batterie fait aussi un travail remarquable, dans l'ambiance des sons clean à reverb et des riffs saturés tout bonnement atmosphériques...

Battles - Mirrored - 19 / 20 Le 21/02/2009 à 14H53

On entend rarement quoi que ce soit d'aussi ingénieux ! L'impression de bizarre laisse place à la révélation dès la deuxième écoute, car ce son est vraiment sophistiqué.

Adebisi Shank - This Is The Album Of A Band Called Adebisi Shank - 17 / 20 Le 25/01/2009 à 16H02

Moi, je l'écoute vraiment matin, midi et soir !!!!

regardez-les sur youtube ou en concert : j'adore la cagoule rouge du bassiste, trop la classe

Radiohead - In Rainbows - 18 / 20 Le 05/06/2008 à 18H13

Posé mais planant... A écouter étendu sur un transat sous le soleil.

.Moneen. - The Red Tree - 14 / 20 Le 27/05/2008 à 17H52

Comme le dit hardcorefan, le son .moneen. est déjà entendu : c'est en fait ce qui se fait de mieux parmi tous ces groupes qui pullulent et qui évoluent (ou n'évoluent pas, justement...) dans un genre de pseudo-punk-rock mille fois répété, dépecé, autopsié et pas encore enterré...

Les deux meilleurs morceaux sont, selon moi, les deux premiers car ils constituent un véritable déploiement d'énergie et d'ingéniosité pour trouver encore des ressources dans un style "power chord academy" épuisé et finalement sans substance ni intérêt artistique.

The Fall Of Troy - Manipulator - 15.5 / 20 Le 26/05/2008 à 20H04

Cette fois, ils se sont essayés au pop-core déluré, mais sans non plus s'y casser les dents, le son délivré manque de la maturité qu'ils semblaient avoir définitivement acquise avec Doppelgänger. Le choix d'un son naïf joue sans doute, alors que certaines excellentes compositions auraient mérité la meilleure des productions (certains passages sont ultra-bourrins, presque metal extreme parfois...). La tentative est on ne peut plus intéressante et l'album procure un plaisir certain, mais le pari du metal/pop/hardcore/alternatif semble perdu, à quelques détails près.

En espérant qu'ils réitèreront l'essai avec brio, cette fois-ci, dans un prochain album...

The Fall Of Troy - Doppelganger - 17.5 / 20 Le 26/05/2008 à 19H54

Le meilleur album du groupe : un rock/hardcore alternatif, dopé par une technicité et une jovialité parfois entrecoupées de mélancolie ou de fureur, qui fait mouche dès la première écoute, et semble ne jamais lasser...

Norma Jean - Bless The Martyr And Kiss The Child - 17.5 / 20 Le 26/05/2008 à 19H51

Son écoute nécessite une préparation préalable, car il est difficile d'encaisser ce son de pur metalcore durant une heure, mais si on est dans le bon état d'esprit, alors on s'embarque dans une croisade de violence et de démence ahurissante. Je suis particulièrement marqué par le "Bringing a knife to a gunfight" carrément aliéné que hurle Scogin... Dommage que la line-up ait totalement changé. Les nouveaux albums me semblent ne faire que tenter de reproduire celui-ci, alors que la patte des Norma Jean (premiers du nom) est inimitable.

Comity - As Everything Is A Tragedy - 19 / 20 Le 26/05/2008 à 19H43

Avec cet album et The Deus Ex Machina As A Forgotten Genius, c'est sûr : Comity entre au top 5 des groupes historiquement marquants du genre post-hardcore, aux côtés de Refused et Converge... Incontournable.

Comity - The Deus Ex Machina As A Forgotten Genius - 19 / 20 Le 26/05/2008 à 19H40

Il est impossible de prétendre aimer le post-hardcore sans jamais avoir écouté du Comity... Un pilier de l'édifice post-hxc.

Ephel Duath - Pain Necessary To Know - 18.5 / 20 Le 26/05/2008 à 19H35

Pareil que radstuf... Une créativité sans bornes... Je me doutais que le hardcore avait ses adeptes aussi en Italie, mais de là à ce que l'album hardcore/expérimental le plus marquant de la décennie nous vienne de chez eux... Epoustouflant. :O

Genghis Tron - Cloak of love - 19 / 20 Le 26/05/2008 à 19H28

:-O

Je croyais avoir tout vu dans le genre expérimentation hardcore avec Pain Remixes The Known, d'Ephel Duath. Mais alors là...

Genghis Tron - Dead Mountain Mouth - 18 / 20 Le 26/05/2008 à 19H27

On frémit devant autant de talent et d'audace... Ca me déchire les entrailles de plaisir. A acheter sans hésitation.

Genghis Tron - Board Up the House - 17 / 20 Le 26/05/2008 à 19H23

j'ai préféré Cloak Of Love, avec sa fraîcheur et son énergie qui respirent la jeunesse et la nouveauté...

Mais c'est un mouvement naturel des choses. Beaucoup de groupes passent à un genre plutôt progressif et plus lent (le morceau "Relief" ne m'a pas soulagé de mon irrépressible désir de grind bien pêchu...). Malgré tout, ça reste excellent et rares sont les groupes avec assez de talent pour allier un punch dément et un calme electro/ambient à vous faire léviter d'euphorie (le morceau City On A Hill est un exemple parfait...).

Pour résumer, pour ceux qui ne connaissent pas encore, on peut dire que, en gros, le son de cet album, c'est de l'"electroniconverge", mais avec un esprit et une créativité propres, des accès d'hystérie ou de mélodicité obsessionnelles fabuleusement originaux et plaisants.

Jetez-vous dessus si vous appréciez déjà Converge et si vous voulez encore des sensations fortes, ou encore si vous aimez les expérimentations musicales extrêmes (Ephel Duath, Horse The Band...).

Frou Frou - Details - 16 / 20 Le 24/05/2008 à 14H25

Entièrement d'accord avec ce qui est dit dans la chronique. J'ajouterai que je préfère le septième morceau (Shh) pour son côté un peu Trance...

Jimmy Eat World - Clarity - 19 / 20 Le 21/06/2007 à 17H06

Dès le début de l'écoute, on se rend compte que c'est super accessible, facile, simple, mièvre, et on se dit que ça n'a pas d'intérêt, et on commence à avoir mal au porte-monnaie. Mais au bout de trente secondes, on n'arrive déjà plus à décrocher. On est scotché. Mais pourquoi ? Alors que c'est de la guimauve ! Ben c'est ça le truc. C'est la meilleure de toutes les guimauves qui existent. Dans le genre de la pop suave et délicieuse, cet album est LE chez-d'oeuvre. On peut se demander si ces gars-là ont pondu ça sans le faire exprès, alors qu'ils voulaient vraiment faire dans le "pop punk" à la mode, ou s'ils sont de véritables génies : presque tous les morceaux sont taillés sur le format radio, 3 minutes 45, 5 minutes pour les plus longs, mais quand arrive le dernier, long d'un quart d'heure, on est subjugué par la simplicité et le calme de cette longue fin, qui se répète, mais que l'on veut encore entendre, qui va de variation en variation, avec ces voix si agréables, et qui se termine avec une sonorité électro, pour finir en beauté, pour nous montrer qu'ils maîtrisent leur sujet jusqu'à pouvoir se permettre ce genre d'excentricité tellement appréciées des mélomanes que nous sommes, trop habitués à la complexité et à la recherche de nouveaux horizons musicaux, alors que devant notre nez pend ce bijou...

The Fall Of Troy - The Fall Of Troy - 17 / 20 Le 21/06/2007 à 16H53

C'est frais, ça crie bien fort, le scream est plutôt original, le son aussi, la technicité agrémentée de mélodie est très agréable, sans qu'on ait droit à du guitar hero. C'est parfois bourrin, souvent jouissif. Et dire qu'ils n'avaient que 16 ans lors du premier enregistrement de cet album chez Lujo...

Pour se faire une idée, écouter F.C.P.R.E.M.I.X. ou I Just Got This Symphony Goin'