Whourkr - Concrete - 16 / 20 Le 28/03/2010 à 20H31

Igorrr est déjà parmi les projets de ce que la scène hexagonale electro compte de plus taré et bien foutu, avec Whourkr, la folie est la même, la recette différente et le plaisir aussi bon.

A Place To Bury Strangers - Exploding Head - 15 / 20 Le 06/03/2010 à 11H41

Ce disque ne peut venir que de New York, il pue la désillusion dans son vacarme assourdissant, son shoegaze bruyant et pédant qui détruit des tubes imparables...

Et puis cette production, sans laquelle les compos ne seraient rien, la batterie qui résonne, le chant qui prend un volume pas possible. Bref ouais, une des belles confirmations de 2009.

Rachel Grimes - Book Of Leaves - 12 / 20 Le 24/12/2009 à 03H05

Douceâtre et un peu niais (sans être péjoratif) je trouve, même si bien fait. Cet album se consomme trop vite et sonne déjà entendu je trouve. Il reste un bon moment à passer c'est sur.

Ben Frost - By The Throat - 16 / 20 Le 07/12/2009 à 00H25

Terrifiant. Des idées géniales. Malgré sa simplicité étonnante, il y a vraiment matière à aller vers différentes dimensions d'écoute.

Bravo de chroniquer un truc pareil!

Malkovich - Kings N' Bosses - 11 / 20 Le 17/05/2007 à 09H37

En effet, il est assez décevant ce nouvel album de Malkovich... Il se révèle linéaire, et le côté rock'n'roll qui faisait la fraîcheur du groupe est un peu éclipsé au profit d'une béatitude un peu kikoolol...

M'enfin, j'imagine que live, ces nouveaux titres peuvent être sympathiques.

Manes - How The World Came To An End - 16.5 / 20 Le 11/05/2007 à 08H49

Je le trouve très surprenant ce Manes. Je m'attendais vraiment à une vulgaire redite. Au lieu de ça, le groupe se révèle à mon sens encore plus intelligent, dans le sens où il montre une faculté à se renouveller de manière posée et très travaillée.
How The World Same To An End (quel titre!) est vraiment une synthèse hyper cohérante et réellement originale d'influences très nombreuses. L'idée d'exploiter certains thèmes de manière indépendante, avant d'y faire référence de manière enrichie dans les morceaux suivants, même si elle n'est pas nouvelle, prend vraiment une sacrée ampleur. Et puis cette voix bon sang...
Après, moi ce chant ragga, je le trouve plutôt bien intégré dans le contexte.

Non vraiment, très bonne surprise que ce disque.

Cocorosie - The Adventures of Ghosthorse and Stillborn - 17 / 20 Le 27/04/2007 à 12H40

C'est passer à côté de ce disque que d'affirmer qu'il n'est qu'une vulgaire redite des précédents opus... Certes, Bianca et Sierra n'ont pas subi d'opération des cordes vocales afin de changer de voix, certes, elles n'ont pas appris à jouer de tous les instruments de la terre en deux ans, mais quelle valeur ajoutée sur The Adventures of Ghosthorse and Stillborn! Cocorosie y explorent des sentiments et des références qu'elles n'avaient jamais approchés.
Non vraiment, pour moi il est vraiment un album complètement mature et nouveau par rapport à ses prédécesseurs.

Sinon Djou, c'est bizarre, je trouve ce dernier disque bien plus dur d'accès que Noah's Ark ou La Maison de Mon Rêve, qui opéraient de manière assez directe un charme à quiconque posait l'oreille dessus.

Deadlock - Wolves - 7 / 20 Le 13/04/2007 à 14H35

Je maintiens, c'est du metalcore. Une espèce de soupe d'influences, vaguement core, basée sur un death mélo mal foutu. C'est aussi metalcore qu'un Caliban ou un Darkest Hour. Et je ne vois pas en quoi la féminité d'un membre a à voir avec le genre...

Wormphlegm - Tomb Of The Ancient King - 17 / 20 Le 25/01/2007 à 18H31

Hallucinant ce disque. Je suis habitué des trucs oppressants, mais Wormphlegm est vraiment écrasant sur Tomb Of The Ancient King. La sensation de malaise développée sur les trois titres fait vraiment tomber dans une sorte de cercle vicieux hyper désagréable. Le corps se délite douloureusement petit à petit au fur et à mesure que la musique avance, et l'alliance du timbre de guitare très rugueux à ses mélodies puissantes crée un effet vraiment ignoble.

Les paroles sont vraiment à lire d'ailleurs, on comprend très bien d'où vient le terme "suicide Doom" tellement les thèmes abordés sont explicites et choquants.

Insomnium - Above The Weeping World - 12 / 20 Le 21/12/2006 à 19H16

Insomnium n'était déjà pas franchement original, malgré ses riffs bien sentis et ses ambiances plutôt fouillées. Avec Above The Weeping World, le groupe n'apporte pas grand chose de plus à ce qu'il faisait avant, offrant donc un disque franchement mièvre et insipide... Plus que dispensable à mon humble avis.

Burning Skies - Desolation - 11 / 20 Le 21/11/2006 à 19H33

Je vois que le fan basique de metalcore n'a pas l'air de comprendre qu'une chronique n'est qu'un avis sur un disque, et que si on ne le partage pas, ce n'est pas un prétexte pour insulter des personnes.

Si vous voulez vous faire mousser sur ce disque, allez-y, c'est la fête, je vais pas vous en empêcher. Je trouve juste que Burning Skies fait vraiment partie des bas fonds de la médiocrité du genre...

EDIT: le deathcore, c'est du metalcore, c'est pas compliqué à comprendre putain.

Battle Of Mice - A Day Of Nights - 18 / 20 Le 19/11/2006 à 20H21

Là où Made Out Of Babies n'est qu'un "vulgaire" groupe de Noise Rock, Battle Of Mice est une vraie expérience, une sorte de voyage à travers des sentiments forts et profonds. Ce premier album est vraiment bluffant d'intensité, varié, torturé et émouvant. Julie Christmas est tout simplement bouleversante, servie par une musique quasi céleste.

Khanate - Capture & Release - 18 / 20 Le 22/09/2006 à 13H26

le doom de Khanate est terrifiant, écrasant. Il s'infiltre dans la moindre parcelle de votre corps pour créer une angoisse profonde et traumatisante. En deux pièces, Capture & Release a changé ma vision du doom et de la lenteur. Magistral!

Genghis Tron - Dead Mountain Mouth - 17 / 20 Le 28/08/2006 à 12H38

Super découverte que ce trio, qui délivre une énergie et une fraîcheur très surprenantes. Dead Mountain Mouth est decidemment très varié et plaisant.
Bravo pour la chronique, elle résume parfaitement ce qui ressort après plusieurs écoutes du disque.

Agalloch - Ashes Against The Grain - 18 / 20 Le 18/08/2006 à 17H27

Subtilement, Agalloch a durcit sa musique et verrouillé son approche, tout en gardant un côté doux et onctueux.
Le côté folk est un peu plus retenu que sur The Mantle, moins prépondérant, mais ce n'est que pour se noyer dans un excellent mélange de dark metal, ambiances rituelles gothiques et atmosphères sublimes proches de la nature.

Le groupe signe certainement là le chef d'oeuvre de sa carrière, arrivant à une maturation de style certaine, et sort certainement l'un des disques de 2006.

Wolfmother - Wolfmother - 14 / 20 Le 01/08/2006 à 22H17

Bien sur c'est un sacré retour en arrière, mais je trouve que c'est très bien fait, pas prétentieux pour un sou, respectueux de l'esprit rock'n'roll, et bourré d'influences de tous bords.
Alors oui, certains titres sont franchement lourds, mais d'autres sont vraiment sympathiques, touchés par la grace de belles idées, loin de n'être qu'un ridicule plagiat. WolfMother ne marquera certainement pas des générations, ni les foules, mais en tout cas son album fait plaisir à entendre, et détend l'esprit.
Frais sans l'être en somme.

Spektr - Near Death Experience - 18 / 20 Le 11/07/2006 à 22H07

C'est toujours pareil, tout est question de référentiel... comment peut-on formuler un avis sur de la musique que l'on ressent comme du "bruit"... Tant que l'on n'accepte pas le fait qu'un album au concept et à la réalisation marginaux puisse prendre vie, ça me parait plutot évident que la chose ne sera pas comprise... Bref, moi je trouve ce NDE génial.

Shora - Shaping The Random - 17.5 / 20 Le 14/04/2006 à 01H50

yeah, je t'aime mon vieux!

Keelhaul - Subject To Change Without Notice - 16 / 20 Le 11/03/2006 à 15H10

A vrai dire, j'ai hésité à mettre cette étiquette, mais le mathcore n'est absolument pas un "son" justement, c'est un principe. Ce n'est pas forcément le mathcore à la DEP (le groupe je pense le plus connu dans le style), mais ils utilisent toutes les structures rythmiques les plus complexes, d'où d'ailleurs vient le nom "math" puisque les rythmes ne sont ni plus ni moins que des maths. Donc ça n'a pas le côté écrasant d'un DEP, mais c'est quand même bien tordu au niveau des structures. Voilà pourquoi le math, quand au son en lui même, j'ai tout de même parlé de Sludge quoi.

PS: Mathcore et "compos alambiquées", c'est quoi le rapport?

Storm Of Capricorn - Retour des Tranchées - 16 / 20 Le 14/02/2006 à 15H32

Mmmm, en même temps, quand on n'est pas sensible et réceptif à ce genre de musique, comment peut-on avoir un avis réfléchi et crédible? oO enfin, je ne dis pas ça pour être méchant non, juste que, comme je l'ai dit, cete musique est difficille d'accès et qu'une simple écoute ne suffira certainement pas à s'en faire une bonne idée. M'enfin bref