Profil consulté : 29572 fois.
30 commentaires
Site web :

Derniers commentaires (6 / 30)

Whourkr - Concrete - 16 / 20 Le 28/03/2010 à 20H31

Igorrr est déjà parmi les projets de ce que la scène hexagonale electro compte de plus taré et bien foutu, avec Whourkr, la folie est la même, la recette différente et le plaisir aussi bon.

A Place To Bury Strangers - Exploding Head - 15 / 20 Le 06/03/2010 à 11H41

Ce disque ne peut venir que de New York, il pue la désillusion dans son vacarme assourdissant, son shoegaze bruyant et pédant qui détruit des tubes imparables...

Et puis cette production, sans laquelle les compos ne seraient rien, la batterie qui résonne, le chant qui prend un volume pas possible. Bref ouais, une des belles confirmations de 2009.

Rachel Grimes - Book Of Leaves - 12 / 20 Le 24/12/2009 à 03H05

Douceâtre et un peu niais (sans être péjoratif) je trouve, même si bien fait. Cet album se consomme trop vite et sonne déjà entendu je trouve. Il reste un bon moment à passer c'est sur.

Ben Frost - By The Throat - 16 / 20 Le 07/12/2009 à 00H25

Terrifiant. Des idées géniales. Malgré sa simplicité étonnante, il y a vraiment matière à aller vers différentes dimensions d'écoute.

Bravo de chroniquer un truc pareil!

Malkovich - Kings N' Bosses - 11 / 20 Le 17/05/2007 à 09H37

En effet, il est assez décevant ce nouvel album de Malkovich... Il se révèle linéaire, et le côté rock'n'roll qui faisait la fraîcheur du groupe est un peu éclipsé au profit d'une béatitude un peu kikoolol...

M'enfin, j'imagine que live, ces nouveaux titres peuvent être sympathiques.

Manes - How The World Came To An End - 16.5 / 20 Le 11/05/2007 à 08H49

Je le trouve très surprenant ce Manes. Je m'attendais vraiment à une vulgaire redite. Au lieu de ça, le groupe se révèle à mon sens encore plus intelligent, dans le sens où il montre une faculté à se renouveller de manière posée et très travaillée.
How The World Same To An End (quel titre!) est vraiment une synthèse hyper cohérante et réellement originale d'influences très nombreuses. L'idée d'exploiter certains thèmes de manière indépendante, avant d'y faire référence de manière enrichie dans les morceaux suivants, même si elle n'est pas nouvelle, prend vraiment une sacrée ampleur. Et puis cette voix bon sang...
Après, moi ce chant ragga, je le trouve plutôt bien intégré dans le contexte.

Non vraiment, très bonne surprise que ce disque.

Voir la suite