Mgla - Exercises In Futility - 17 / 20 Le 02/12/2015 à 23H59

Sacré surprise que cet album!
D'ordinaire pas plus fan que ça de Black Métal(à partir du moment où ça n'est pas mêlé avec du hardcore), ces 6 titres m'ont conquis.
En effet, MGLA sait installer une atmosphère prenante, urgente et quelque part rongée d'une mélancolie omniprésente. C'est suffocant, très bien maîtrisé avec la majesté de ne pas tomber dans le cliché.

Et je pense très clairement qu'expérimenter et chercher au delà du black fait que MGLA m'a personnellement entre-ouvert les portes à ce style trop codifié, balisé, étiqueté. C'est ce qui en fait l'une de ses forces

Si le renouveau du black métal prend cette forme, alors j'approuve et je vais me laisser guider.

C'est propre, sans fioritures, une référence. en devenir.

I Am A Curse - Sequel For An Unforgiving Wreckage : Civil Wars - 17 / 20 Le 15/05/2014 à 09H27

Belle découverte, un hardcore à fleur de peau bien noir comme on l'aime!
À ranger qualitativement aux côtés des prods de Throatruiner.
Le seul petit reproche que j'ai, ce sont les influences peut-être trop marquées et qui nuisent à un album vraiment personnel.
ça reste quand même très cool. Je trouve la durée justifiée dans le sens où la tension est constante sans lasser.
Un groupe à suivre donc :

Celeste - Animale(s) - 18 / 20 Le 19/12/2013 à 19H58

Une montée en puissance exemplaire pour Céleste.
Un son et une voix unique, si puissant, suffocant et que dire des paroles!
Tout simplement l'album de l'année à mon goût.

Anomie - Discographie - 18 / 20 Le 01/11/2013 à 21H09

Une claque monstrueuse. Des paroles à fleur de peau, intelligentes tantôt écorchées/parlées par une voix unique... quelle voix!
Bref un groupe admirable, dont l'engagement prend encore tout son sens, à ce jour.

Korn - The Paradigm Shift - 16 / 20 Le 24/10/2013 à 12H29

Après un virage Dubstep qui n'aura pas fait l'unanimité, Korn se renouvelle de bien belle manière avec cet album.
Seul "Never Never" et "Punishment Time" font de l'ombre au tableau se fondant quand même bien dans la masse.
Head est revenu et génère des riffs incisifs, marquants, ultra couillus typés époque Untouchables. Une réelle performance de la part de JD qui prouve qu'il est encore un grand chanteur. Rien que pour ça, The Paradigm Shift mérite qu'on y jette une oreille.
Bref, un vent à la fois frais et nostalgique plane sur cet opus.
Si les fans de la première et dernière heure ne sont pas comblés, alors je ne comprends plus..

Metallica - Lulu - 1 / 20 Le 02/07/2013 à 19H27

Je suis actuellement pris d'un fou rire irrépressible. Qu'est donc que ce gigantesque étron ?
1 pour les instrus, et encore! Ils auraient pu foutre un sample sur "Mistress Dread" et se barrer en courant qu'on ne s'en serait même pas aperçu.
Merde intergalactique, à éviter avant de saigner des oreilles.

Jungbluth - s/t - EP - 18 / 20 Le 05/04/2013 à 21H35

Profond, intimiste, poignant, hypnotique.
C'est tout ce que j'aime dans ces 6 titres, je m'y plonge les yeux dans le vague, la tête en l'air comme si le temps s'était arrêté.
J'ai arrêté l'Allemand il y a longtemps maintenant. Mais juste pour comprendre la signification de ces mots écorchés, j'aimerais m'y replonger.

1000 écoutes de cet album ne suffirait pas à trouver tous les sentiments éprouvés dans ces six titres. Rien n'est à jeter, vraiment!

Guerilla Poubelle - Il faut repeindre le monde... en noir - 16 / 20 Le 29/01/2013 à 20H14

Que dire.
Ça donne envie de retourner pogoter keffieh au cou, casquette sur la tête, courir dans la boue les rangers au pied.
Groupe épique, assez indémodable.

Du punk Fr de qualité qui s'écoute bien même aujourd'hui. Et pourtant mes goûts ont beaucoup évolué..

Deftones - Koi No Yokan - 19 / 20 Le 17/01/2013 à 22H06

Tout est dit.
À chaque nouvel album de Deftones, je plane, je me laisse envahir comme le gamin que j'étais lors de la sortie de "white pony". Il tourne plus que le précédent, c'est à dire: en boucle! 19 parce que la perfection n'existe pas, mais on en est pas loin.
Le groupe qui tape bientôt 20ans de carrière sans jamais lasser.. Rare.

Muse - The 2nd Law - 0 / 20 Le 14/01/2013 à 22H24

Chiasse intergalactique sauce bisounours(Explorers). Notez que le batteur est passé à mi-temps.
Affligeant.

Celeste - Morte(s) Née(s) - 17 / 20 Le 29/12/2012 à 00H16

Un album dégoulinant de noirceur, tout y est dérangeant, hypnotisant (un miroir pur qui te rend misérable). Plus aucun sourire ne peux se dessiner à l'écoute de ce pavé postcore-black-hardcore-(mets ce que tu veux derrière).
On ressort souffrant d'une peine inexplicable, maudissant ainsi la terre entière et les plaies de notre monde.

Une expérience à écouter fort et au casque.
Puissant.

Karma Zero - Architecture Of A Lie - 17 / 20 Le 01/12/2012 à 11H44

2 ans d'attente, pour un fan c'est long.
Leur démo était certes convaincante mais nous laissait un peu sur notre faim. Notamment par rapport au chant clair encore mal assuré, aux ambiances orientalisantes et au choix de la langue de Molière.

Le groupe avait laissé filtré quelques morceaux juste avant délaissant celle-ci au profit de celle de Shakespeare.
Déjà l'artwork de qualité fait mouche mais c'est la galette qui m'importe.
L'album commence de manière brutal avec le titre éponyme. Efficacité vient à l'esprit. On découvre un chant clair avec un certain grain que je n'ai jamais retrouvé ailleurs. La patte "Karma" est bien là. Tantôt metalcore - deathcore .
Effectivement les amateurs de pig squeals vont être servis,
Saymon en envoie de temps à autre sans en abuser, aux moments propices à sérieusement se taper la tête contre les murs. "Frozen", l'intro épique d' Hidden law" en sont de bons exemples. Mais ne vous méprenez pas, Karma zéro sait se montrer mélancolique fragile, profond avec le titre "Mirage". L'appariton du piano en plus afin de calmer la tendance. Calme avant la tempête, "Snake" donc.
Côté instrumental, KZO réutilise des sonorités que l'on avait pu retrouver dans leur EP de 2010 tout en ayant expérimenté autre chose depuis. Je ne saurais pas définir quoi puisque je ne suis pas zicos. Il y a une continuité dans l'album sans tomber dans le métal générique, la variété d'ambiances, l'intelligence de composition font de cet album une perle.
Ce qui est troublant c'est que je ne les rapproche d'aucuns autres groupes question inspirations.
Architecture of a lie confirme donc de bien bel manière, la qualité, le "professionnalisme" s'il en est de ce groupe bien de chez nous.

Du très bon métal en somme.
Karma Zero clame ensemble dans l'un de leur titre:
"We are alive!"
Effectivement.

À écouter: tout de bout en bout.
Particulièrement Frozen - Hidden Law - Modern slavery - Mirage.

Stupeflip - The Hypnoflip Invasion - 9 / 20 Le 24/08/2012 à 12H50

Un pote me fait écouter ça un jour dans sa bagnole. "Tu vas voir c'est génial".
Verdict: Eh bien Stupeflip, ça casse pas des briques.

Ok il y a quelque chose de novateur là-dedans. Mais j'ai beau essayer, non la sauce ne prends pas, je n'aime pas les paroles, je suis trop amoureux de la langue française pour la voir ainsi déformée. Et les interludes indigestes prônant leur foutu crew auquel je n’adhérerais jamais deviennent franchement indigestes.

Bref, je suis ressorti de cette écoute pas vraiment emballé, fatigué avec un mal de tête en prime. Je comprends cependant que cela plaise beaucoup à d'autres, c'est juste que ça ne me convient pas. J'ai pourtant une approche éclectique de la musique...

I Defy - On The Outside - 13 / 20 Le 24/08/2012 à 12H29

La même période sortait "wake the dead" de Comeback kid. Difficile de rivaliser...
Mélange de punk/ HxC new school inspiré par la vieille école. Il reste très accessible, s'écoute bien sans néanmoins révolutionner le genre.

Norma Jean - Bless The Martyr And Kiss The Child - 19 / 20 Le 04/07/2012 à 22H23

10 ans que cette galette est sortie, quel album!

L'urgence des piste se brise sur un morçeau de près de 15 minutes lent et sombre à souhait terminant sur un excès de rage non contenu et sans essouflements s'il vous plaît. En effet, le leader maîtrise une voix torturée, ettoufée, saturée incroyablement efficace!

Bref! Les jeunes de Douglasville déversent leur noirceur frôlant de près les frontières du mathcore avec une fougue qui, vous l'aurez compris, ne fait pas dans la dentelle.

Un jour j'irai vraiment l'écouter dans une cabane au milieu de la forêt en plein mois de Novembre.
Si vous n'en avez pas encore fait l'expérience vous savez ce qu'il vous reste à faire.

à écouter: Pretty soon, I don't know what, but something is going to happen // Creating something out of nothing, only to destroy it (Like bringing a knife to a gunfight!) // I used to hate cell phones but now I hate car accidents (histoire de radoucir)

After The Burial - Rareform - 15.5 / 20 Le 28/06/2012 à 20H43

Tiens je le redécouvre à l'instant celui-ci.
Un album carré, plutôt bien foutu avec une voix puissante et variée, alternant très fluidement voix aigu et grave. Des passages limites "meshuggesques" pas désagréable. Le qualificatif de cette galette: efficace, tout simplement.

The Brutal Deceiver - Birth of a Decline EP - 17 / 20 Le 26/06/2012 à 22H38

À noter qu'ils sont également très énergiques en live!
Un groupe de deathcore intelligent qui maîtrise sa musique et dont le merchandising n'est pas rempli à 99% de T-shirts...

Momentum - Whetting Occam's Razor - 17 / 20 Le 28/05/2012 à 21H06

Un hardcore bien maîtrisé avec la pêche nécessaire. Une mélancolie, une noirceur soutenue par un chant écorché tel! Les mélodies s'enchaînent et me prennent aux tripes progressivement (particulièrement theory où les choeurs viennent soutenir le leader). l'ennui ne s'installe jamais (15 chansons, plutôt conséquent). Ce groupe dégage une fraîcheur, une sincérité...À suivre assurément!
Belle chronique et juste de surcroît.

The Hives - The Black and White Album - 16 / 20 Le 10/05/2012 à 15H04

Un album "thérapeutique" si je puis dire parce qu'en cas de dépression passagère, cet album me redonne aussitôt le moral. C'est plein de bonne intentions, plein de vie, c'est propre bien exécuté. Un album rafraîchissant, agréable.

Aqme - Epithète, Dominion, Epitaphe - 18 / 20 Le 09/05/2012 à 15H57

Quelle bonne surprise que ce dernier album! le meilleur de ce qu'ait pu pondre le groupe jusqu'à maintenant, à mon goût.
Également attristé de la tournure prise avec hérésie, je me suis réjoui en 2009 d'"en l'honneur de jupiter".
Une progression considérable depuis deux albums. Tous les membres ont mis leur tripes sur la table :p pour vraiment nous sortir le meilleur d'eux même.
La "patte" de Julien y est certainement pour quelque chose. Il place ses solos (assez nouveaux dans AqME mais très rafraîchissant)avec brio(sans devenir indigeste pour autant). La rythmique tient le pas, tout ça mûrit incroyablement.
Thomas est meilleur que jamais, la voix claire comme hurlée est juste parfaite. (mais comment a-t-il fait le refrain de luxe assassin!). La meilleur conclusion d'album depuis "la réponse" sur P&P. Et quel testament de la part de ce frontman qui me fait vibrer depuis que je suis gamin. Merci m'sieur!

Constat très optimiste en attendant la suite et le nouveau chanteur, au tournant.
Ça n'est plus du néo métal, plus de team nowhere, d'étiquettes , juste du très bon métal moderne.

Pour terminer, AqME a toujours été un peu facilement critiquable:
Aujourd'hui force est de constater que le groupe prend désormais une place de leader dans le paysage du métal français. Et plus personne ne peut le nier, désormais.