Profil consulté : 331 fois.
54 commentaires

Derniers commentaires (6 / 54)

Muse - Drones - 11.5 / 20 Le 03/06/2015 à 21H38

Une promesse de retour à un son plus "brut" et un retour aux sources, Bellamy l'a dit, mais l'a-t-il fait ?

On reste dans la veine de The Resistance et The 2nd Law.
Un peut plus de folie quand même, notamment avec la superbe Reapers, Muse démontre qu'il sait encore envoyer la purée, d’où une certaine frustration ! De même que Psycho et son riff hyper accrocheur.

Le reste n'est hélas pas à la hauteur. Trop policé, trop gentil, trop U2. juste sortent la tête de l'eau Dead Inside et The Handler, qui dans le style font leur petit effet.

Voilà, encore une déception pour ma part, Muse continue sa période sample/pop/rock, et livre encore un album limite.

A écouter : Psycho ; Reapers

Korn - Issues - 17 / 20 Le 25/11/2013 à 00H03

4ème opus dans la disco de KoRn, ISSUES sort seulement 1 an après un FOLLOW THE LEADER au son lourd et rappé.
KoRn, qui maintenant on le sait, aime changer de "style" par rapport à ses précédent opus va prendre ses fan à contre-pied et offrir un album plus aérien, lourd et bourré de petites mélodies tordues.

Difficile de sortir des morceaux en particulier, tant tout semble d'une parfaite harmonie et d'une incroyable qualités.
Les singles tiré que sont Make Me Bad et son chant semi chanté-susurré ; Falling Away From Me ; Somebody Someone et son lead guitar "mouche", sont très représentatif de l’album, mais on aurait aussi pu mettre Trash ; Let's Get This Party Strarted ; It's Gonna Go Away...

Un album charnière pour KoRn, qui atteint la son apposé musicale. Planant et au son un poil glauque, d'une incroyable homogénéité, ISSUES est une petite merveille.

A écouter : Tout

The Offspring - Conspiracy Of One - 13.5 / 20 Le 17/02/2012 à 02H45

Seulement 2 ans après AMERICANA (12 millions d'album vendus, svp) The Offspring remet le couvercle avec leurs 6eme galettes : CONSPIRACY OF ONE.

Le son reste dans la même veine que l'opus précédant, punk-rock, rapide et des riff souvent ultra accrocheurs, avec bien évidemment son lot de tubes : Original Prankster, Want You Bad et Million Miles Away. C'est trois pistes reste correct et même si Original Prankster ressemble à s'y méprendre avec Pretty Fly, elle est la grande gagnante cotés single, ces deux dernières n'apportent finalement rien d'original dans la disco du groupe.

Si vous voulez du neuf il vous faudra écouter Special Delivery, avec ses chœurs à la King Kong et son refrain déjanté on se croirait en pleine jungle ! Autre chansons à sortir du lot : One Fine Day, qui n'est pas sans rappeler What Happend To You ? de SMASH. Vultures apporte quand à elle une touche mélodique à l'album, les quelques notes de l'intro suffise à vous transporter dans le désert, le refrain, toujours à grand coup de yeeeehhh !!!, colle parfaitement à l'ambiance de la piste. On finira par la chanson éponyme du CD : Conspiracy Of One : speed, riff simple et accrocheur et doté d'un bon break.

Niveau chant Dexter n'a rien perdu, c'est toujours limpide et aussi rapide.

Offspring n'a pas révolutionné sa musique, préférant surfer sur le succès d'AMERICANA, mais livre tout de même un bon album, fun, efficace et accrocheur, qui saura à coup sur ravir les fans et les nouveaux initié du précédent opus.

L'info en + : C'est la 1ere fois que la tête de mort enflammée est utilisé comme logo "officiel" du groupe, clin d'œil volontaire à feu Napster

A écouter : Original Prankster ; Special Delivery ; One Fine Day ; Vultures ; Conspiracy Of One

Metallica - Metallica (Black Album) - 15.5 / 20 Le 02/01/2012 à 23H25

Virage a 180° pour Metallica. Le groupe prend ses fans à contre-pied et livre une galette aux antipode d'un MASTER OF PUPPETS. Ici le son est clean, les compos deviennes basiques, quasi formatées pour la radio. Les Four Horsemen ont-ils vendus leur âmes au diable ? Non, évidemment...

Fini la piste 1 hargneuse et rapide, la 2 et sa structure alambiqué et son lot de solo, la 3 mi-tempo, la 4 power-balade...
Metallica en a marre de faire toujours la même musique. L'idée pour ce nouvelle album va être simple : chaque piste sera basée sur UN riff...

Le résultat tout l'monde le connais : des millions et des millions d'album vendus, des records en veux-tu en voila, une tournée longue de plus de 2 ans !

Le succès commercial est donc au rendez-vous. Mais la qualité est-elle présente ? Oui, évidemment...

Franchement, Enter-Sandman ! Quel riff ! Composé ver 3h du mat avec un peut de Vodka, cette chanson deviens un hymne à elle seul. C'est puissant, dynamique, et entrainant à souhait.
Sad But True deviendra culte aussi, à l'instar de Wherever I May Roam et The Unforgiven. Ces 4 chansons caractérises assez bien l'esprit général de l'album.
Et que serait le BLACK ALBUM sans Nothing Else Matters ? Une des plus belle balade toute compétition confondue. Une mélodie géniale, un solo d'anthologie, 6 notes d'ouverture qui resterons gravé à jamais dans nos mémoires. Pour info Hetfield à composé l'intro alors qu'il été au téléphone !
Comme quoi des-fois l'inspiration...
Passons à la dernière piste qui vaut son pesant de cacahuète : My Friend Of Misery. Newsted montre ici une part de son talent de compositeur avec une intro à la basse qui prend aux tripes. Viens se collé à elle un riff fort simpliste, mais d'une extrême beauté, ajouté le chant d'Hetfield qui à rarement atteint un tel sommet d'intensité et vous obtenez la pépite du CD.

Arrêtons avec les superlatif, et passons aux point noir de l'affaire. A trop vouloir être clean, certaine pistes perdent de leurs intérêt, ce qui marche pour une ne marche pas forcement pour l'autre. Holier Than Hour aurait surement gagné à être plus rentre-dedans, Don't Tread On Me en deviens carrément insipide. Seul Of Wolf And Men sort du lot grâce à son refrain, quoi-que encore trop tendre dans son approche.

Au final, Metallica change de registre avec cette album, passant du trash métal au hard rock sotf tout publique. La qualités étant là avec son lot de tubes devenue cultes, difficile d'en vouloir à un groupe qui à pris le risque de renouveler sa musique. (Et son publique.)

A écouter : Enter Sandman ; Sad But True ; Wherever I May Roam ; Nothing Else Matters ; My Friend Of Misery

Metallica - St Anger - 13 / 20 Le 08/11/2011 à 21H45

Aprés les mollassons LOAD et RE-LOAD METALLICA reviens avec un un album brut de décoffrage, malsain, au son garage du en grande partie au son de la caisse claire de LARS.

Si des les premières écoutes touts ça parait inaudible et foutraque forcé de constater qu'après plusieurs écoutes attentives on retrouve LA patte METALLICA et l'inspiration qui leurs faisait défauts pour les derniers albums. Il faut entendre la rage du morceau St Anger, les blast de LARS n'ont jamais était aussi bourrin que sur cet album. Les riffs rapide et agressif sont aussi de retour, et depuis le temps on peut dire que ca fait du bien !

Cependant tout est loin d'être parfait, les chansons sont trop longues, HETFIELD prend parfois des intonations digne d'un pincement de couille (le Saiiint Angueurrr) et les solos ont hélas disparues.

St Anger c'est du bon: des mélodies MAD IN METALLICA, la rapidité et la puissance. Et du moin bon: pistes trop longue, passage souvent répétitif et surtout un son de batterie sec qui rebute au 1er abord.

Quoi qu'on dise sur cet album il faut l'écouter plusieurs fois si on veut emmètre un avis objectif.

A écouter : FRANTIC ; ST ANGER ; DIRTY WINDOW ; THE UNNAMED FEELING

Cavalera Conspiracy - Blunt Force Trauma - 6 / 20 Le 14/05/2011 à 00H20

Un album bien vide d'originalité, EKTOMORF n'aurait pas fait mieux !

Hormis quelques (rare) passages intéressant dissimulés au compte goute (l'outro de I SPEAK HATE) c'est la même musique tout du long : chant, solo, riff, tout est chiant !

D'une insipidité total cette album est à écouter pour se rappeler ce que Max savait faire à l'époque, et alors le savourer encore plus... Car là c'est le CHAOS... et pas A.D.

Voir la suite