Opeth - Heritage - 15 / 20 Le 30/11/2011 à 19H16

Les messages alarmistes ("c'est la fin d'Opeth", "Akerfeldt est un vendu", "et les fans de la première heure ?", etc) qui circulaient sur le net jusqu'à la sortie de cet album à la suite des déclarations d'Akerfeldt quant au contenu de l'album ont eu des effets assez positifs sur moi: très anxieuse à l'idée d'entendre un nouvel Opeth nettement démarqué de ses prédécesseurs et trop mou, je m'attendais au pire. Mais voilà que, ô surprise, Heritage s'est révélé parfaitement audible et même assez bon ! Car c'est bien le cas, Akerfeldt & cie ont su composer un album aux influences des années 70 très posé et même novateur (forcément, ya pas n'importe qui derrière tout ça !). La production fait bien ressortir chaque instrument, et cela fait ressentir à quel point chacun des musiciens d'Opeth maîtrise le sien. La voix est superbe et l'instrumentalisation bien recherchée.
Malgré tout, on peut s'en lasser assez rapidement, faute de morceaux trop calmes par rapport à ce à quoi nous ont habitué les Suédois. Un bon album, dont le rendu est encore meilleur sur scène, de ce que j'ai pu en voir. On peut donc s'attendre à "mieux" de leur part à l'avenir, mais après tout, ils n'ont jamais sorti deux fois le même album.

Windir - Arntor - 20 / 20 Le 21/08/2011 à 11H49

Un album parfait de la première à la dernière piste, comme on en rencontre rarement dans le milieu de la musique extrême.
La production n'est pas phénoménale, mais malgré ça quel son ! Des leads sublimes aux mélodies qui nous emportent loin aux sommets des montagnes norvégiennes qui ont dû tant inspirer le jeune Valfar (tout juste 21 ans lorsqu'il a composé et interprété ce chef d'œuvre !)
Puissant, majestueux et incontournable.

Explosions In The Sky - Take Care, Take Care, Take Care - 20 / 20 Le 25/07/2011 à 16H50

L'ayant découvert seulement une semaine avant de les voir en concert en mai 2011, je me suis forcée à écouter cet album en boucle pour pouvoir en profiter pleinement lors du jour J. Et bien, l'album ne se laisse pas facilement apprivoiser, mais au bout de plusieurs écoutes, on ne décroche plus et on tend même les oreilles pour recevoir la claque tant attendue que nous assènent les guitares et la batterie aériennes, avec des mélodies et des rythmes qui font résonner et même exploser - jamais le groupe n'aura aussi bien porté son nom - le son typique d'EITS au plus profond de notre être.
Pas de renouvellement donc, mais il n'empêche que cet album amène une nouvelle pierre, belle et finement taillée, à l'édifice Explosions In The Sky.

Enslaved - Axioma Ethica Odini - 19 / 20 Le 25/07/2011 à 16H37

Rien à dire une nouvelle fois ! La production idéale, des compositions complexes et parfaitement exécutées aux riffs parfois simples mais merveilleusement bien arrangés, une voix claire très bien maîtrisée, bref Enslaved évolue à chaque album mais c'est une évolution toujours aussi brillamment réussie.
Mention spéciale à la piste de clôture Lightening, je crois que je ne me suis jamais sentie autant invincible à l'écoute d'un morceau de Metal extrême.

Down - II : A Bustle In Your Hedgerow - 19.5 / 20 Le 25/07/2011 à 16H27

Album accrocheur, assez différent du premier, mais aux riffs tout aussi massifs et entraînants.
De quoi se dérouiller le pied, frôler un mal aux cervicales monumental et laisser ses cheveux voler au vent !

Death - Symbolic - 20 / 20 Le 25/07/2011 à 16H23

J'ai découvert Death avec cet album, et rien dans l'écoute de la discographie entière du groupe ne le fera régresser à une place moins glorieuse que la première pour ce qui est de mes albums préférés du monstre, voire du Death Metal. Rien qu'à l'écoute du riff de Symbolic, je ne peux déjà plus m'arrêter et je sais que j'irai au bout de ces 50 minutes de structures, solos, riffs et voix torturés...

Bathory - Hammerheart - 20 / 20 Le 25/07/2011 à 16H15

Attention album culte ! Qui ne s'est jamais senti l'âme d'un fier viking des terres vastes et déchiquetées de Scandinavie à l'écoute de cet album ? Quorthon a laissé là, pour moi, un monument de la musique extrême.
Les riffs tranchants et accrocheurs (Shores In Flames, Father To Son..), les atmosphères qui nous font voyager dans un monde oublié (toutes sans exceptions pour le coup) donnent au final un album mythique.
Que serait la scène Black et toutes les musiques extrêmes épiques sans Bathory aujourd'hui... Une œuvre toujours aussi puissante et inspiratrice de nos jours.

Askival - Eternity - 16 / 20 Le 25/07/2011 à 15H58

Voilà un groupe qui rafraîchit un peu le paysage de Folk Metal, déjà bien plombé par tout un tas de moutons chevelus en cuirasse ne faisant que se répéter à chaque sortie d'album. Certes, certaines plages sont un peu plates, mais quand on a face à elles des joyaux tels que "Last March Of The White Wolves" (le passage acoustique est sublime, rarement entendu d'aussi beau dans le milieu !), "Forged In The Fires Of Alba" (et ce refrain...), l'acoustique "Sorrow Of The Sun", l'épique et progressive "Legion Of Wotan" (amateurs de Moonsorrow, ceci est pour vous) ou encore "Eternity", voilà une réalisation vraiment bien réussie pour un premier coup d'épée.
Le mixage est quasi parfait, les voix merveilleuses, l'instrumental et l'ambiance générale bien épiques à souhait.

Le multi instrumentiste écossais a sorti là une perle de Folk Metal, certes irrégulière, mais ô combien prenante et encourageante ! Excellente découverte pour ma part, un bon 16/20.