Profil consulté : 129 fois.
74 commentaires
Site web : http://www.myspace.com/insist_resist

Derniers commentaires (6 / 74)

Jinjer - Macro - 18 / 20 Le 24/10/2019 à 18H27

Mes amis, quel album!
Conquis par les deux précédents skeuds (surtout le EP Micro),j’attendais avec impatience cet opus,non sans une certaine inquiétude,car le groupe avait révélé ses envies de partir sur des voies plus prog'...Exercice louable qui permettrait au groupe de se démarquer,mais exercice également au combien dangereux car certains s'y sont cassés les dents!
Rassurez vous...Jinjer,sur l'excellent "Macro", ne fera pas dans la soupe mielleuse,il vous servira,au contraire, un merveilleux nectar aux sonorités meshuggéennes et Death métal (oui,oui et la surprise a été ici!),avec une basse omniprésente,des parties de batterie très techniques,une guitare bien grasse,contrastées avec des mélodies très travaillées...
Mais la vraie "surprise"(entre guillemets) reste la progression de la voix de Tatiana, qui sert à merveille les parties instrumentales et les sublime...Plus dark qu'avant sur les parties gutturales ,plus "pop" sur les parties mélodiques..
Le groupe vient de trouver son identité avec cet album...J'ai beau chercher, je ne vois pas de groupes qui puissent leur ressembler sur la scène actuellement...Espérons que cela durera et que leur créativité nous réserve encore de belles surprises!!

Jinjer - Micro - 17 / 20 Le 05/10/2019 à 14H49

L’évolution du groupe est lancée...
La chronique à tout dit...Comme l'impression qu'un géant du métal est en train de naitre avec ce EP...Peut être que je m'emballe de trop...mais en tout cas, quelle claque!

Jinjer - King of Everything - 16 / 20 Le 05/10/2019 à 14H45

La métamorphose du groupe se profile sur cet album!
L'aspect schizophrène de la musique de Jinjer est largement plus marqué sur cet opus...Les influences vocales de tatiana shmaylyuk sont plus larges que sur le précédent disque...Musicalement ,le son est plus clean,mais fichtrement Heavy...les "switch" au sein de chaque titres peuvent être purement hallucinants ( "Pisces" en est un exemple flagrant)...c'est bien simple cet album,je l'enquille du début à la fin sans efforts...Pourquoi 16,alors? Car, pour moi, le meilleur reste à venir!

Jinjer - Cloud Factory - 15.5 / 20 Le 05/10/2019 à 14H35

Très bon premier album...je rejoins le commentaire précédent...Le groupe pose les bases qu'ils feront évoluer par la suite...gros coup de cœur pour 3 titres:"Outlander","No Hoard of value" et "Cloud factory"

Tool - Fear Inoculum - 19.5 / 20 Le 02/09/2019 à 15H48

13 ans d'attente...
Difficile ,dès lors, de renouer avec un groupe dont la dernière production date de la décennie précédente...beaucoup de fausses alertes, des dates annoncées,repoussées sans cesse,n'en finissant pas de jouer avec les nerfs des fans...puis une annonce d'entrée en studio et enfin une date,le 30 aout...Une précommande de 80 euros,un mois d'attente,puis le jour j...l'objet est entre les mains puis dans la platine...commence alors un voyage d'1h20...
Je ne savais trop comment résumer ce que j'ai ressenti:comme indiqué ci-dessous,il faudra du temps. Puis je suis tombé sur une chronique du site radiométal qui exprimait parfaitement mon approche de l'opus:

"Fear Inoculum est-il le meilleur album de Tool ? Question vaine.

Vaut-il ses prédécesseurs ? Question vaine.

Fear Inoculum est-il l’album de Tool que l’on souhaitait après treize ans ? Peut-être bien.

Pourquoi ? Parce qu’il obéit au même processus de découverte que les autres : une sensation de déjà-vu, quelques moments de grâce et une impression mitigée.
Puis une accroche qui nous fait quand même reconnaître la profondeur de certaines compositions.
Puis un plaisir croissant, mêlé à une légère admiration retrouvée et enfin l’exaltation.

On sait où cela va nous mener : des années d’écoute prolongée, un album intemporel... et de quoi patienter à nouveau des années, peu importe le nombre."

la voila la piste: il est inutile de comparer un album de Tool avec ses prédécesseurs,on retrouvera forcément beaucoup de points communs mais aussi beaucoup de différences.Chacun à son identité et correspond à une période donnée dans la vie des membres du groupe.

Le plus remarquable sur cet album c'est la capacité du groupe a effacer la notion de temps:les compos sont longues mais pas ennuyeuses( pour ma part,en tout cas). Le voyage est total si on sait se laisser emmener par la musique,la voix de Maynard est totalement maitrisée,la basse plus grasse que jamais,la batterie et les percussions monstrueuses,les riffs de grattes envoutants ...
Que demander de plus?
Tool est de retour.Point.

Unearth - Extinction(s) - 16.5 / 20 Le 08/12/2018 à 09H44

4 ans après "Watchers of rule" et son arsenal de destruction massive qui ne laissait aucun répit à l'auditeur,Unearth nous revient avec un "Extinction(s)" à la fois différent et dans la continuité de son prédécesseur...Je m'explique:
Différent, car clairement moins chirurgical et technique que Watchers of rule,on se rapproche plus d'ailleurs d'une fusion entre "the oncoming storm" et "III-In the eyes of fire", notamment sur les riffs et les parties heavy,au final on est revient au son originel...
Dans la continuité,car malgré un retour au source de façade, le groupe a clairement opté pour un musique 100% "sans compromis":les parties death sont toujours très très présentes,et la voix de Trevor Phipps est purement hallucinante dans le guttural. C'est d’ailleurs ce dernier aspect qui m'a le plus marqué. Quelquefois j ai même l'impression d'entendre le chanteur de "The acacia Strain" (certaines ambiances de l'album rapproche d'ailleurs Unearth de ce groupe j ai trouvé...)ou même encore Corpsegrinder!
Soyons clairs:il faudra peut etre à certains plusieurs écoutes pour apprécier cet album. Tout comme le précédent (et c'est là encore un point commun), la première écoute vous prend à la gorge,vous plaque au sol,et ne vous laisse aucune chance de bouger. Mais il se révèle par la suite...
Deux titres sont un peu en dessous : "Dust" et "Sidewinder",un peu poussifs et ennuyeux,le reste à toute sa place en live et va surement chauffer quelques nuques....

Voir la suite
Ses prochains concerts
Aucun concert à afficher
Vu en concerts
Subversion n'a pas encore ajouté de groupes vu en concert.