Profil consulté : 262 fois.
6 commentaires

Derniers commentaires (6 / 6)

Korn - The Path Of Totality - 20 / 20 Le 31/01/2012 à 00H26

Putain qu'est-ce qu'il faut pas entendre. Bonjour l'ouverture d'esprit. Encore une chronique qui va m'éloigner des sites de chroniques en ligne. Heureusement que Metalorgie ce n'est pas que des chroniques, mais aussi des news

Origin - Entity - 20 / 20 Le 23/01/2012 à 00H48

ça c'est de la bonne chronique

Metallica - Lulu - 3.5 / 20 Le 13/11/2011 à 00H48

J'aime bien le principe de rock parlé, d'histoire raconté, mais c'est vrai que les paroles bof et musicalement derrière... Bref, on s'ennuie à mourir

Au lieu de perdre son temps sur un projet pareil METALLICA aurait du se concentrer sur son metal, eux qui cherchent justement à remonter la pente

Iron Maiden - The Final Frontier - 9 / 20 Le 20/01/2011 à 14H37

Quelque soit le bout par lequel je prenne cet album, je ne parviens pas à en avoir du plaisir.

La tracklist est pour moi la pire que j'ai vu depuis que j'écoute des albums, c'est à dire depuis que je suis gosse. Je n'ai jamais vu un album démarrer aussi lentement, je n'ai jamais vu d'album en particulier de MAIDEN démarrer aussi lentement, c'est ça qui est inquiétant. Plus l'album avance plus celui-ci surprend l'auditeur, j'adore tous les morceaux de cet album mais putain ce que la tracklist est mal faite. Le groupe a voulu commencer de manière Hard Rock pour finir de façon progressive, mais bon sang qu'est-ce qu'il leur a pris ! Avec cette tracklsit aucun morceau n'est mis en valeur à part le premier titre, Final Frontier, qui a vraiment sa place en ouverture.

Musicalement tous les morceaux sont géniaux, MAIDEN est en grande forme.

Donc, c'est un album bien pourri, comme si on regardait un film qui vous laisse indifférent, mais c'est clair qu'il y a des scènes qui sont géniales dedans. Je ne mets donc pas la moyenne parce que c'est bien l'album qu'on note. Ensuite s'il fallait noter les chansons il faudrait créer un site spécial pour, d'ailleurs ce serait un concept intéressant... Cet album aurait pu être parfait, le meilleur depuis le retour d'adrian et de Bruce en 2000, dommage que la tracklist ne fasse pas monter la sauce à cet album qui est une grosse déception pour moi finalement, c'est comme si SHAKESPEARE avait écrit de superbes scènes et qu'il les avait réunies n'importe comment dans une pièce sans queue ni tête. Cet album n'a ni queue ni tête, et c'est bien ça que je regrette (poils aux kék*)

Animals As Leaders - Animals As Leaders - 20 / 20 Le 27/12/2010 à 09H35

Cloudkicker me plait pas tant que ça

Metallica - Death Magnetic - 20 / 20 Le 15/09/2008 à 14H55

METALLICA EST DE RETOUR !!!

Tout y est

Le Metallica que nous connaissions et qui nous manquait tant, avec sa rage (My Apocalypse), ses soli (The Day that never comes), ses morceaux complexes (Suicide & Redemption), son lyrisme (The Day that never comes, encore, que voulez-vous ce titre est énorme) et ses balades impeccables (Unforgiven 3)

Beaucoup de nouveautés au programme (pas des expérimentations dégueulasses, non non, des paris réussis cette fois) : un groove implaccable (Broken Beat and Scarred), un chant très haut perché parfois (All Nightmare Long), des refrains surpuissants et mélodiques à faire péter le service en porcelaine de mémé (The Judas Kiss)

Dans le détail :

01° THAT WAS JUST YOUR LIFE
Intro et refrain d’anthologie, très mélodique et puissant

02° THE END OF THE LINE
Intro et riff groovy, refrain très bas et entraînant (à la Sad but True)

03° BROKEN BEAT AND SCARRED :
Groovy toujours mais poussé plus fort encore

04° THE DAY THAT NEVER COMES
Le premier classique qui sort du lot. Retour à l’écriture de la bonne vieille époque : on prend son temps depuis une mélodie pure, bien posée, jusqu’à l’explosion finale, soit 4 minutes de beauté contemplative et de calme mélodique aussitôt percuté par 4 autres minutes, celles-ci corrosives, riches en soli (soli biscornus et tempétueux dont fera beaucoup usage Kirk tout le long de l’album, et l’apparition remarquée du double solo entre Kirk et James façon Iron Maiden pour la technique, Metallica pour l’attitude)

05° ALL NIGTHMARE LONG
La baraque à riffs. Refrain très mélodique et surpuissant encore, la signature de cet album décidément

06° CYANIDE
L’intro basse batterie pour lancer le riff est excellemment bien pensée (en live euphorie garantie). Solo hors norme de Kirk

07° THE UNFORGIVEN 3
Piano en entrée, expression de James sidérante, ambiance cinématographique : impression d’isolation et de mélancolie au milieu de la ville

08° THE JUDAS KISS
Riff de titan, headbanging de qualité supérieure, refrain direct in your face comme un bon baiser de Judas

09° SUICIDE AND REDEMPTION
Le chant laisse sa place aux riffs qui prennent le premier plan. Lent, torturé, sombre et archi grave au final

10° MY APOCALYPSE
Vous reprendrez bien un dernier un coup avant de partir, ça vous remontera... Comment vous êtes mort, meuh non… Tenez, avalez ça, cul sec...

Vous remarquerez, fait rarissime depuis une quinzaine d’années maintenant (quinze ans déjà depuis le Black Album, putain, ce qu’ils ont pu nous manquer), fait rarissime disais-je, rien est à jeter de cet album. Chaque titre comporte son lot de Metallica traditionnel et de Metallica nouveau.

Album d'anthologie dans la tradition trash des Mets, à ranger direct à la suite des Kill, Ride, Master, Justice et Black Album.

20/20 donc, METALLICA a tenu sa promesse, retour aux trais caractéristiques du groupe et beaucoups de nouveautés

Pour répondre aux problèmes que soulèvent apparemment Death Magnetic

1° « SON PAS DIGNE D’UN ALBUM DE METALLICA »
C'est la première fois que Metallica sonne aussi mordant, ça colle parfaitement à leur style, à cette façon caractéristique dans le trash de jouer un riff. C’est le premier album de leur discographie dont le son, à lui seul, représente admirablement leur musique syncopée et crue

2° « THE DAY THAT NEVER COMMES EST LE "ONE" DU PAUVRE »
"One" est un crescendo vers la violence, "the Day that never comes" (TDTNC) quand à lui est divisé en deux parties bien distinctes : une partie calme, une seconde violente, avec entre ces deux le moment clef du morceau : un coup de théâtre. Dans "One" la transition est progressive, dans TDTNC elle est une surprise inattendue, c'est à dire que nous avons une situation initiale soudainement exlosée, en l’occurrence une période paisible troublée par un rythme belliqueux. En gros TDTNC n'a rien à voir avec "One", pas plus qu'avec "Fade to Black", dans "Fade" ce n’est pas la forme du morceau qui explique les paroles, mais le contraire, l’explosion instrumentale arrive comme une libération parce que le narrateur se suicide. Aussi, penser que deux compos sont identiques parce qu’elles commencent calmement et finissent brutalement, ou qu’elles contiennent toute deux un passage où le rythme s’emballe, est une grave erreur de jugement

3° « SUICIDE & REDEMPTION (S&) EST UN FOUR TOUT »
Tout d’abord, si James ne chante pas sur S&R c’est parce qu’il n’en a pas besoin, le riff principal est tel, qu’il se suffit à lui-même, rajouter un chant par-dessus aurait été bien trop charger (et convenu, pourquoi serait-il obligé de chanter ?). Pour ce qui est de l’idée de four tout, une fois qu’on regarde la structure du morceau, et qu’on a compris pourquoi James ne chante pas, on remarque que S&R alterne refrains couplets le plus naturellement du monde, et que tout tient d’un jam, soit d’un riff, d’un rythme, d’une intention, et non pas de 36.000 riffs, 36.000 rythmes, 36.000 intentions qu’ils auraient agencés pèle mêle "vas-y que je te donne"

4° « UNFORGIVEN 3.000 »
"Unforgiven 1, 2 et 3" ne sont pas une même structure de morceau, ni un même riff décliné depuis 3 épisodes, non, c’est une thématique, un sujet pour James, pour ses textes. Dans les Uniforgiven 1, 2 et 3, il aborde d’un point de vue différent ce thème : la mort ou la perte d’un être cher (il faut garder présent à l’esprit qu’il a perdu son père et sa mère à 13 et 16 ans respectivement, pas étonnant donc que ce sujet le travaille...)

Voir la suite
Ses prochains concerts
Aucun concert à afficher
Vu en concerts
Sacripan n'a pas encore ajouté de groupes vu en concert.