Profil consulté : 0 fois.
7 commentaires

Derniers commentaires (6 / 7)

Septic Flesh - Mystic Places Of Dawn - 20 / 20 Le 21/03/2017 à 22H14

Album incontournable du groupe grecque, ce Mystic Places of Dawn est l'entrée en force d'un univers très inspiré de la mythologie européenne dans le death metal symphonique et progressif. Les pistes, longues, variées, très denses dans leur contenu, supportent des textes d'une poésie et d'une construction géniale. Return to Carthage par exemple, sommet de beauté et de lyrisme, donne bien le ton de cette succession de merveilles auditives. Rien à jeter, rien à écourter, tout est à déguster et à vivre du plus profond de son mental. La version remastérisée avec des titres supplémentaires (et la nouvelle couverture) est un must have.

Mass Hysteria - Matière Noire - 18 / 20 Le 21/03/2017 à 22H07

Excellente alliage de compositions solides et belles, de textes qui n'auront jamais été autant d'actualité et d'acuité, et de chants endiablés, du Mass Hysteria à son meilleur.

Devilment - The Great And Secret Show - 17 / 20 Le 21/03/2017 à 22H02

Très bon premier album d'un groupe ultra énergique et bien entraînant, avec une ambiance gothique savoureuse. Les chants masculins et les cris féminins se répondent dans le plus grand plaisir, notamment sur la magnifique Girl From the Mystery Island. Hâte d'entendre la suite.

Cattle Decapitation - The Anthropocene Extinction - 20 / 20 Le 21/03/2017 à 21H52

L'aboutissement de l'élaboration musicale et morale d'un groupe passionnant au leader incroyable et unique. Des compositions d'une puissance, d'une richesse et d'une générosité telle que l'ensemble tient plus du sacré qu'autre chose. Une sorte de stèle noire (comme dans leur dernier album) érigée à la détresse des comportements humains. L'embrun des albums essentiels souffle définitivement sur ce cru 2015, marqué par l'univers aquatique et les tonalités nihilistes. Un must de death metal qui provoque l’imaginaire et les préconçus.

Verdun - The Eternal Drift's Canticles - 19 / 20 Le 21/03/2017 à 21H43

Un album qui demandera sans doute à être d'avantage apprivoisé avec le temps - même si cela semble bien difficile tellement l'ensemble est de très haut vol -, mais en tout état de cause, c'est une révélation, un morceau de bravoure avec de multiples riffs uniques et poussés à l'aliénation. Un album qui met en transe et rase tout, sublime mélange de musique dévorante et de voix déchirées, avec de temps à autres, l'incursion du personnage central, japonais, au ton artificiel et lointain qui évoque tout son trouble. Inoubliable !

1349 - Revelations of the Black Flame - 20 / 20 Le 21/03/2017 à 13H45

L'un des plus beaux albums de métal, conçu comme un enchaînement de tracks éclectiques et mystérieuses qui ne cessent de nous hanter. Depuis le divin Invocation jusque dans les pistes les plus opaques et vaporeuses (Horns, Solitude) qui sont de vraies morceaux d'ambiant, l'ensemble a tout pour s'imprimmer durablement dans notre mémoire musicale. Ecouté en boucle depuis des annnées et des années.

Voir la suite