Protest The Hero - Volition - 16 / 20 Le 23/12/2013 à 14H24

Ayant prévu d'aller voir Tesseract à Toulouse, j'ai décidé d'écouter les autres groupes qui joueront ce soir-là. Et je me suis pris une belle leçon de métal en découvrant Protest The Hero à travers Volition.
Tout d'abord, pour un album crowdfundé, la qualité sonore est au rendez-vous. Ensuite, Clarity m'a enchanté, spécialement la fin ("We are your Beginning, And we will be your end"). Je me suis lancé vers les autres morceaux, et j'ai là aussi pris mon pied. La qualité des guitariste est indéniable, celle du bassiste de même et le batteur gère tranquillement son affaire. Quant au chanteur, les cris restent compréhensibles (ce n'est pas toujours le cas chez d'autres groupes) et le chant clair est aprréciable. Je ne suis pas d'accord avec la critique par rapport à Jadea Kelly qui a une très belle voix et qui même si elle ressemble beaucoup à celle du chanteur, apporte indéniablement quelque chose en plus (Clarity, Drumhead Trial).
Etant novice dans ce genre du métal, j'ai trouvé les morceaux parfois répétitifs, ce qui explique ma note. Mais la qualité, la beauté et l'émotion sont là, et avec quelques écoutes en plus je suis sur d'apprécier pleinement le travail de Protest The Hero et vais surement prendre mon pied au concert!

A noter, les clips disponibles sur YouTube sont très bien fait (bien qu'à priori sans aide extérieure) et l'humour est là. Allez les voir!

Between The Buried And Me - The Parallax II : Future Sequence - 18 / 20 Le 30/10/2013 à 02H44

Qui aurait pu penser qu'ils feraient mieux que Colors? Et ils ont réussi! L'intro de Astral Body est orgasmique, Bloom est magnifique en basculant entre métal et rock-surf. Il y a tout de même 5 morceaux de 10 minutes ou plus, et quand on connait les multitudes de riffs que BTBAM peut placer pendant ce temps, on s'imagine facilement la créativité des membres et la technicité du cd. Mais eux ils s'en foutent, ils sont capables de le jouer live d'une traite (tout comme Colors)! En espérant qu'ils viennent le faire par chez nous...
Encore un album progressif excellent à leur compte et très varié (de la musique de cirque au milieu d'un morceau de death métal quand même) mais tout s'imbrique l'un dans l'autre sans problème (ils seraient capable de mettre de l'electro qu'ils seraient encore crédibles et logiques).
Vivement le prochain!

The Ocean - Pelagial - 18 / 20 Le 30/10/2013 à 02H32

Enormissime!
C'est par cet album que j'ai découvert le groupe et c'est selon moi le meilleur. Le concept est très intéressant : un homme s'enfonce dans les profondeurs de l'océan (et de son être?) au fur et à mesure de la progression de l'album. Le son suit à la lettre le concept : le 1er morceaux commence par une mélodie claire au piano. Avec l'avancement le son deviendra de plus en plus lourd, comme la pression de l'océan ou l'on s'enfonce sans s'arrêter. Les morceaux s'enchaînent sans problème et la cohésion de l'ensemble est impressionnante.
Taggé comme album Metalcore, je préfère le terme Progressif : The Ocean balaye une palette de genre au long des 55 minutes de la plongée, de la balade au piano au quasi-doom en passant par le heavy métal, le chant allant de la voix claire aux growls à la fin.
Malgré la diversité déployé, le cd est très homogène et s'écoute d'une traite. Assurèment un album a écouter

Tesseract - Altered State - 19.5 / 20 Le 30/10/2013 à 02H15

Surprenant et créatif, c'est par ces adjectifs que je qualifierais ce deuxième album. One m'avait déjà assez plu, mais là Tesseract a franchi un palier.
Premièrement le son : avec cet album, Tesseract est sorti du genre "djent". Certes, il y a toujours les palm-mutes, mais ce qui s'ajoute par dessus le dépasse : la basse (souvent slappée) est assez bien mise en avant, les mélodies aériennes sont très présentes, quant aux chant, il est lui aussi mis en avant est cimente très bien tout le reste. Et la batterie n'a rien a se reprocher avec tous les polymètres et déphasages qu'elle emploie pendant l'album.
Le nouveau chanteur a abandonné les cris du précédent et reste en voix claire avec une gamme impressionnante qui donne une émotion incroyable aux morceaux (Resist/Nocturne/Eclipse).
Les morceaux sont différents du 1er album : beaucoup plus aériens, plus techniques rythmiquement, et ils s'enchaînent sans problème. L'album a été très travaillé, cela se voit particulièrement bien sur la version instrumentale.
En conclusion, un album ou Tesseract s'est affranchi de tous les codes sans trahir ses racines pour nous proposer un cd prog' qui est presque plus rock que métal : le son peut être parfois lourd mais jamais violent. Cet album est un chef d'oeuvre qui rentre directement dans mon top 10 des meilleurs albums. A écouter absolument.

Bonus : le saxophone dans Calabi-Yau et Embers est tout simplement jouissif!

Machine Head - Machine F**king Head Live - 17.5 / 20 Le 15/11/2012 à 12H55

Cet album live est énorme! Les plus grosses tueries de Machine F**cking Head y passent et sont interprétées avec brio. Le chanteur sait définitivement mettre l'ambiance comme personne. Le seul problème est que justement le son de sa voix est parfois faible comparé aux instruments, et c'est bien dommage. A part ce défaut, un album a absolument écouter!

Une phrase mythique sur Aesthetics Of Hate de Flynn : "Put your hands in the air! And your nipples too!"

Gojira - From Mars To Sirius - 20 / 20 Le 05/11/2012 à 18H02

La. Claque.
C'est comme ça que j'ai découvert Gojira, et c'est un chef d'oeuvre, une véritable oeuvre d'art. Puissant, écrasant, mais beau et mélodique. Au niveau de l'émotion, Ocean Planet, Where Dragons Dwells, World To Come et Global Warming sont juste surpuissants (surtout le dernier).
La technique est présente (oh Mario...sois sympa avec les gens qui veulent jouer du Gojira aux futs) et en tant que bassiste, j'apprécie beaucoup le travail de Jean-Michel : la fin de Ocean Planet, le milieu de Backbone, l'intro de Flying Whales et surtout World To Come ont toutes d'excellente "bassline" avec des notes "subtiles", toujours bien placées. Et les paroles sont juste magnifique, philosophiques et bien réfléchies. A écouter absolument!
Quant à Staphylin, après avoir détruit L'Enfant Sauvage, FTMS! : "une daube sans fin". Ecoute donc World To Come : une mélodie posée, une batterie toute en finesse, la basse est excellente, Joe chante avec juste ce qu'il faut d'émotion, et la seconde partie un peu plus brutale, mais en accord avec la première. Je comprends pas que tu puisse mettre 3/20 à cet album...

Gojira - L'Enfant Sauvage - 16.5 / 20 Le 05/11/2012 à 17H46

Après 4 ans d'attente et des teasers qui donnaient envie, je n'ai pas été déçu! Tout d'abord la pochette : sobre mais efficace, et belle de surcroît. On passe à l'écoute : Explosia, comme son nom l'indique, explose tout, et on retrouve Gojira tels qu'on les connaît : riff surpuissants, Mario qui casse la baraque, etc... L'Enfant Sauvage annonce ensuite l'évolution : des "single note" qu'on retrouve un peu partout dans l'album et son plus lourd (au moins la moitié des chansons sont jouées un ton en-dessous des précédent albums). L'album s'écoute d'un traite, et je suis d'accord pour dire que l'album est difficile d'accès car beaucoup plus simple et moins technique. Par contre, à ceux qui sont déçus par le jeu de Mario, je pense qu'il se trompent : écoutez Planned Obsolescence (ou regardez l'enregistrement de la batterie sur YouTube) et revenez le dire.
Je dois avouer être un peu déçu car j'attendais quelque chose qui aurait été plus proche de FMTS. Mais Gojira évolue et faut avouer que sortir un album si différent des autres, c'est un vrai challenge! Après, à chacun de l'apprécier selon ses goûts.
Les + :
-Explosia
-Liquid Fire
-The Wild Healer (sobre, posé et magnifique)
-Mouth Of Kala (un From The SKy un peu plus lent,et put***, la tuerie à 4'28"!!)
-The Gift Of Guilt (meilleur de l'album, très profond, à absolument sortir en concert)
-Born In Winter (inspiré par le fils de Joe...)
-This Emptiness : je comprendrais surement jamais pourquoi il est en bonus, c'est un des meilleurs!
Les -
-Planned Obsolescence (un peu trop brutal)
-The Fall
-Pain Is A Master (l'intro est géniale, mais j'accroche pas au reste)

Un dernier petit mot : je pense pas que Roadrunner soit pour quelque chose à la "baisse de qualité" du groupe. L'Enfant Sauvage est juste différent

Ses prochains concerts
Aucun concert à afficher