Profil consulté : 24 fois.
1 commentaires

Derniers commentaires (1 / 1)

Roadrunner Records - The Concert - 10 / 20 Le 03/03/2009 à 17H44

30€? Arf, on va quand même craquer, faire un trou dans le budget, après tout les chroniques étaient bonnes et l'objet à l'air de plutôt bonne facture. Effectivement le digipack est sobre et assez classe, le petit livret nous donne toutes les infos dont on a besoin pour savoir qui joue quoi dans ce beau bordel!

Je suis donc les conseils de Mr. Pontus et commence par enfourner la seconde galette dans mon lecteur dvd et là première surprise: c'est quoi ce menu tout moche réduit au minimum? Passons sur ce qui semble être un détail et allons à l'essentiel, le concert!
Jamey Jasta arrive sur scène pour nous présenter l'événement et c'est parti! Et là je me rends très très vite compte d'un défaut plus que gênant de ce dvd qui est rarement remarqué dans les chroniques (vous avez regardé le dvd les mecs?): ce concert est filmé par ni une, ni deux mais bien TROIS caméras et c'est TOUT! Une caméra dans le pit des photographes, une autre dans le public et la dernière qui filme la scène du fin-fond de la salle... Si vous pensiez voir tous les soli de nos amis guitaristes ainsi que nos chers batteurs se défouler en gros plans (et pourquoi pas les voir pédaler comme des dingues?) passez votre chemin! Ce concert est misérablement filmé, c'en est presque honteux de la part de Roadrunner.
Et malheureusement très vite une autre constatation arrive, le son ne rattrapera rien... Il est en effet d'une platitude assez surprenante. Il semble également que les deux batteries sur scène n'aient pas bénéficié du même traitement. Alors que celle de Roy Mayorga sonne d'enfer, celle de ce pauvre Jordison a un son vraiment limite, quand on sait qu'il joue pas loin de la moitié des titres du dvd... D'ailleurs je trouve que ce dernier ne semble pas mettre beaucoup d'enthousiasme à jouer, alors que Roy se défoule sur son kit et est réellement impressionnant, Joey se contente d'assurer ses parties ne se lâchant que sur (sic), dommage.
PIRE (nan c'est pas fini), certaines parties de guitares sont tout simplement coupées! Je pense notamment au solo de Logan Mader sur Davidian de Machine Head. Ce qui est encore plus étrange c'est que sur le premier dvd (où l'on voit donc des extraits du concert au milieu des interviews) ce solo est parfaitement audible et semble excellent! Pourquoi donc le couper? Et il ne s'agit ici que de l'exemple le plus frappant ce phénomène de disparition, celui-ci étant présent tout au long du concert.
Pour en finir avec le son: le public semble très calme et les quelques énervés qui essaient de faire du bruit peuvent toujours s'égosiller, il n'y a tout simplement pas de captation public! On ne voit pas, n'entend pas le public et cela se ressent énormément, surtout quand nos amis chanteurs tentent de les faire participer. Cela provoque en effet de méchants blancs dans les chansons, aux moments cruciaux bien entendus puisque c'est là que le public chante généralement!
Le constat n'est donc pas brillant, mais qu'en est-t-il de la prestation me direz-vous? Et je vous répondrai: ça va du meilleur au pire!
Le meilleur: les chansons tirées du cd Roadrunner United qui s'en sortent haut la main (The Dagger notamment), Set It Off de Madball chanté par Mr. Jasta, les performances de Glen Benton, Keith Caputo et Tim Owens, Killswitch Engage qui retrouve ses deux chanteurs le temps d'un My Last Serenade et le magistral Roots Bloody Roots qui conclue ce concert dans un sacré bordel assez jouissif!
Le pire: le reste qui est soit moyen soit carrément immonde. Trivium qui joue son Pull Harder dans sa formation d'origine (quel intérêt?) avec pour seul guest un discret Rob Flynn qui ne brille pas par sa voix sans doute trop grave pour cette chanson. Le massacre en règle de Replica de Fear Factory par Matt Heafy. Ville Valo interprète agréablement le Black n°1 de Type O jusqu'à ce que Dino Cazares décide de faire des backing vocals (ça ça aurait pu être coupé à la place des guitares par exemple!). Bother avec le son de guitare horrible de Corey.
Mais là où on atteint des sommets en matière de médiocrité c'est avec la performance de Brian Fair (chanteur de Shadow's Fall) sur le Eye for an Eye de Soulfly. Le bonhomme est en effet complètement beurré, se ramasse deux fois en l'espace de 4 minutes et n'arrive pas à crier (je fais la même chose avec une angine blanche, vraiment).

Je me dis que tout n'est pas perdu (je suis assez optimiste en général) et décide de regarder le second dvd. Celui-ci se trouve être d'une inutilité assez déconcertante. On se congratule pendant 70 minutes: « hahaha c'était drôle de voir ma chanson chantée par lui, oh ça c'était bien aussi, on est tous pooooooootes et on était saouls! » Seulement une ou deux anecdotes retiendront l'attention. Et encore cela seulement si vous êtes adeptes de la langue de Shakespeare, ne comptez pas sur des sous-titres, même pas en anglais! Au final ce second dvd (même si estampille n°1) m'aura montré que le son était plutôt correct et que Logan Mader avait bien joué son solo. Ainsi Roadrunner offre la preuve qu'ils ont complètement foiré la post-production! C'est beau l'honnêteté!

Pour conclure: J'espère que vous aurez lu mon avis et que vous ne gâcherez pas votre argent comme je l'ai fait! Si le cd était bon, ce dvd donne l'impression que Roadrunner se fout légèrement de notre gueule: trois ans d'attente pour un produit grotesque indigne d'un tel événement... 10/20 et je suis généreux!

Voir la suite
Ses prochains concerts
Aucun concert à afficher
Vu en concerts
Leekman n'a pas encore ajouté de groupes vu en concert.