Origin - Antithesis - 19 / 20 Le 10/02/2015 à 16H47

Origin - Entity - 18 / 20 Le 10/02/2015 à 16H47

Origin - Omnipresent - 11.5 / 20 Le 10/02/2015 à 16H46

Born Of Osiris - The New Reign - 15 / 20 Le 10/02/2015 à 16H42

Born Of Osiris - A Higher Place - 17 / 20 Le 10/02/2015 à 16H40

Ulcerate - Vermis - 18 / 20 Le 10/02/2015 à 16H39

Ulcerate - Everything Is Fire - 17 / 20 Le 10/02/2015 à 16H39

Ulcerate - The Destroyers Of All - 19 / 20 Le 10/02/2015 à 16H39

Architects - Lost Forever // Lost Together - 14 / 20 Le 10/02/2015 à 16H38

Fallujah - The Flesh Prevails - 19.5 / 20 Le 28/07/2014 à 16H08

Suite logique de l'EP Nomadic, The Flesh Prevails est un véritable concept album de death atmosphérique avec lequel Fallujah a su allier à la perfection brutalité, technicité, élégance et émotion.

Ce qui m'a frappé, et qui au passage marque un réel progrès par rapport à The Harvest Wombs, c'est la diversité de cet album. On trouve des titres absolument épiques et majestueux (Starlit Path, Sapphire, The Night Reveals) ou quelques nappes de synthétiseur sont utilisées à merveille, des morceaux plus directs et brutaux (Carved From Stone), des intrumentales (The Flesh Prevails, Allure, Chemical Cave) et des morceaux plus expérimentaux (le superbe Levitation, l'ambient/electronica Alone With You) dans lesquels on trouve même du chant féminin.

Mais cette montée en puissance du côté progressif et des émotions ne veut pas dire que les compos ont perdu en efficacité et technicité, bien au contraire. Tout au long de l'album la technique des musiciens est sans faille, les guitaristes combinent les accords et tremolo ultra-épiques (Starlit Path 1:37 et toute une tripotées de plans dans Sapphire et j'en passe ...), envoient du riff d’anthologie qui reste de suite dans la tête (le milieu de Starlit Path, le riff principal de Carved From Stone, la fin de Chemical Cave ...) ainsi que d'innombrables et superbes solos. Et le tout n'est même pas indigeste et tombe très peu dans la démonstration technique.

La voix d'Alex Hofmann est plus déchainée que jamais, avec beaucoup d'émotions, et la basse est plus mise en valeur que par le passé (et rappelle Steve Harris par moment). J'oubliais le talentueux batteur, dont les accélérations et les patterns variés renforcent la cohérence de la structure des morceaux.

On pourra toujours trouver des défauts, pour ma part j'ai trouvé, à la première écoute, quelques passages un peu longs (notamment lors des intrumentales), tandis que certains pourront trouver que la production monstrueuse met peut être un peu trop en avant la batterie et les synthés ...

Enfin, pour moi la claque death de l'année, la grosse tuerie. Un grand album.

Vildhjarta - Thousands Of Evils - 19 / 20 Le 02/10/2013 à 11H08

Après 2 écoutes j'ai l'impression suivante : un EP d'une qualité incroyable, très fouillé, qui annonce une suite des plus prometteuses pour le groupe. Les ingrédients (structures de morceaux ultra complexes, groove déglingué, parties mélodiques dissonantes, superbes parties acoustiques, chants variés et complémentaires, ambiances) qui rendaient la musique si puissante sur Masstaden sont toujours là (avec au passage une prod' au moins aussi monstrueuse).

On aurait pu penser que pour un EP de 24 minutes, le Vildhjarta allait un peu laisser les éléments progressif de Masstaden de côté et revenir à une musique plus direct, mais il n'en est rien. Tout est ici aussi écrit comme un et unique morceau, et il va falloir du temps et beaucoup d'écoute pour digérer tout ça.

L'univers de Thousand Of Evils est dans le même esprit que celui de Masstaden, en bien plus sombre, avec des passages (tels que l'intro de l'EP ou encore Intermezzo) un peu plus épiques. Et ça colle une fois de plus avec la (très réussie) pochette.

Après la 1ère écoute on a pas retenu grand chose, mais on a qu'une seule envie : réécouter.

Veil Of Maya - The Common Man's Collapse - 18 / 20 Le 27/08/2013 à 01H43

C'est mélodique, mais inspiré (ça ne tombe pas dans le quelconque comme beaucoup metalcore/deathcore qui essaient de varier le riffing) et caractéristique, groovy (d'ailleurs les breakdowns ne sont pas envahissants et sont là juste quand il faut pour secouer la tête), bien construit, et monstrueusement technique.

Peu de critique à faire, à part une durée un peu courte (mais bon c'est un premier album et ça tabasse sec) et peut-être une grosse caisse un peu sur-mixée (ça claque attention).

Bref un album qui tue et qui pose les bases de la musique d'un des groupes les plus talentueux de la scène deathcore ...

Born Of Osiris - Tomorrow We Die ∆live - 11.5 / 20 Le 21/08/2013 à 15H05

Whitechapel - A New Era Of Corruption - 16 / 20 Le 09/07/2013 à 18H11

Whitechapel - This Is Exile - 16 / 20 Le 09/07/2013 à 18H10

Whitechapel - Whitechapel - 17 / 20 Le 09/07/2013 à 18H09

Une bonne surprise, je n'avais que peu écouté ce groupe, et cet album m'a poussé à m'y intéresser un peu plus.

C'est brutal, toujours cette batterie qui retourne les tripes (Section 8, putain ce morceau !), la grosse prod' (mais pas totalement aseptisée non plus) et l'ambiance sombre et malsaine. Néanmoins Whitechapel varie aussi un peu les plaisirs et exploite un peu mieux le potentiel des 3 guitaristes.

Ca ne révolutionne rien mais Whitechapel maitrise totalement son truc.

I The Breather - Truth And Purpose - 17 / 20 Le 09/07/2013 à 17H52

Une petite bombe, comme le précédent, avec plus de diversité. Totalement maitrisé.

Groupe qui fait honneur au genre, j'espère qu'ils continueront de la sorte.

I The Breather - These Are My Sins - 16 / 20 Le 09/07/2013 à 17H47

Un metalcore assez similaire à celui d'August Burns Red (en plus explosif tout de même, avec beaucoup de riff syncopés, chose courante chez Sumerian), j'ai néanmoins une nette préférence pour I The Breather. Ca tabasse sec, ça envoie du riff technique et groovy, la voix du gars est bien, bref, un groupe cool, on se fait pas chier une seule seconde ! Groupe à suivre dans le genre.

Fallujah - Nomadic - 18 / 20 Le 25/04/2013 à 21H10

Très bon EP, dans la continuité de The Harvest Wombs, avec néanmoins un prod' gonflée (ce son de batterie !) et le petit côté black qui se fait un peu moins ressentir.

Sinon R.A.S, toujours ces guitares de l'espace qui font frissonner ... Quelle puissance se dégageant du 1er riff de The Dead Sea ! Et les passages atmosphériques sont vraiment très réussis.

Enfin voilà quoi, le groupe semble progresser sur tous les front.

Maintenant je leur souhaite bon courage pour remettre ça sur un gros album !

Parkway Drive - Atlas - 18 / 20 Le 13/04/2013 à 17H46

Album absolument excellent. J'ai rarement entendu quelque chose d'aussi varié et travaillé dans un groupe de metalcore.

Parkway Drive a su évoluer, conservant son identité sonore avec son riffing puissant et technique, ainsi que son groove, mais aussi en s'essayant à des ensemble instrumentaux plus complexes, notamment sur les morceaux The River et Atlas : violons, pianos, guitares acoustiques, voix féminines ... Avec beaucoup de réussite.

Je devrais me presser d'aller les voir en concert tant qu'ils sont au sommet de leur forme comme ça !