Profil consulté : 12 fois.
3 commentaires

Artistes favoris (1 / 1)

Derniers commentaires (3 / 3)

Melechesh - The Epigenesis - 16 / 20 Le 01/10/2011 à 15H37

The Epigenesis est un bon album de Black Thrash quoique que souffrant énormément de ses longueurs. En effet, affichant plus d'une heure dix au compteur, l'écoute se révèle éprouvante et hachée par des interludes trop longs (plus de 12 minutes en tout !) ainsi que des titres qui s'éternisent autour d'un seul et même thème quoique souvent d'excellente facture (notamment sur Ghouls of Nineveh). Melechesh nous offre tout de même un album mature et intelligent comportant quelques perles en début d'album qui vaut très largement l'écoute malgré un deuxième tiers dispensable.

A écouter en priorité : Ghouls of Nineveh, Grand Gathas of Baal Sin, The Magickan and the Drones

August Burns Red - Leveler - 15 / 20 Le 17/09/2011 à 17H44

Septic Flesh - Communion - 17 / 20 Le 13/09/2011 à 19H27

Retour fracassant des Grecs les plus connus chez nous (avec Rotting Christ peut-être...) après 5 années de pause. L'attente des fans n'aura pas été vaine car Septic Flesh (ou plus exactement Septicflesh désormais mais ne pinaillons pas) livre ici un très bon album. Exit les parties Indus de Sumerian Daemons, le groupe se focalise sur la partie orchestrale de leur art mêlée à un Death brut. Si l'ensemble est moins accrocheur que Sumerian Daemons et plus bourrin, nos Grecs n'en ont pas pour autant perdu leur talent, en particulier Spiros toujours aussi impérial. Le fruit de leur travail est donc un Death orchestral puissant et massif auxquels s'ajoutent des morceaux Heavy Death (Sunlinght Moonlight et Narcissus) rappelant Revolution DNA. On pourra regretter la longueur de l'album, seulement 39 minutes contre près d'une heure pour le précédent et le manque de finesse (tout relatif !) général malgré de bonnes surprises comme Babel's Gate laissant la part belle à la batterie ou Persepolis tout droit tiré d'une BO Hollywoodienne.
En résumé, Communion signe un excellent retour de Septic Flesh sur le devant de la scène dans un nouveau costume qui souffre simplement aujourd'hui de la comparaison avec son successeur, encore plus abouti.
Communion est toutefois à écouter car supérieur et de loin à la moyenne des sorties actuelles !

A écouter en priorité : Lovecraft's Death, Anubis, Persepolis, Sangreal

Septic Flesh - The Great Mass - 18.5 / 20 Le 13/09/2011 à 18H59

Après un Communion qui posait déjà la barre très haut, Septic Flesh réitère avec The Great Mass qui va encore plus haut en annihilant le principal reproche fait à celui-ci, à savoir son côté trop "rentre dedans". Car si la partie Death est toujours aussi (voire même plus !) puissante et sombre à l'image du chant magistral de Spiros Antoniou, les orchestrations gagnent infiniment en nuances suite au travail titanesque de Christos Antoniou qui a une nouvelle fois fait appel à l'orchestre philharmonique de Prague. Seul petit bémol (et encore...) à cet opus est sa durée de 43 minutes qui dépasse à peine celle de Communion, quoique à défaut de grandes quantités, Septic Flesh offre de la qualité !
En Bref, The Great Mass, en plus d'enrichir la discographie déjà bien fournie des Grecs, les assoit seigneurs du Death orchestral. Un album à écouter et à posséder !

A écouter en priorité : The Vampire From Nazareth, A Great mass of Death, The Undead Keep Dreaming, Apocalypse, Mad Architect

Voir la suite