Albums du moment
Pochette Fog Infinite
Pochette Gris Klein
Pochette God's Country Pochette Ritma

Furia Sound Festival 25/06/05 - Cergy Pontoise (95)

Le week-end du 25 juin tait classer sous le signe du rock. Le Mans accueillait le Fury Fest et Cergy le Furia Sound Festival. Deux festoches assez diffrents, le premier tant plus mtal / hardcore, le second plus pop / punk. Metalorgie et son quipe ont eu la chance d'tre convie aux deux et c'est donc avec un grand plaisir qu'une partie de la team s'est rendue au trs grand terrain de la base nautique de Cergy Pontoise (95) o Furia Sound Festival faisait son retour. Au programme: quatre scnes parfaitement rparties entre les collines du spot, un beau temps malgr quelques trs lgres goutelettes, un public trs nombreux (impossible de donner de chiffres pour le moment), de trs nombreux bnvoles et une organisation plutt classe. Voil pour le topo de cette journe du samedi 25 juin. La programmation est assez clectique, aprs avoir accueilli entre autres Flogging Molly, Guerilla Poubelle, Turbonegro, Didier Super, Louise Attaque ou encore The Wailers le vendredi c'tait au tour des 21 groupes du samedi de prendre place aux festivits ds 13 heures.

Pour commencer, on rate, Jabul Gorba, forcment, de l'extrieur a avait l'air sympa et pour avoir dj vu le groupe sur scne on ne se fait pas trop de soucis quant la qualit de leur set. Au tour de 36 Side d'investir la petite scne quatre avec leur emo-rock la Husker D / Samiam. Un set plutt bien matris, de jolies mlodies mais pas trs entranant, le groupe tant plutt statique sur scne. A noter qu'ils sortiront leur second album la rentre. Un petit tour aux quatre coins du festoche, on se rend compte qu'il n'y a pas ou peu de merchendising des groupes prsents aujourd'hui, au mieux quelque t-shirts Pennywise. Les associations, en revanche sont bien reprsentes. Pour les amateurs: le stand Crash Records, le stand Guerilla peu prs toujours rempli et le stand STS o a sent la bronzette et la canette plein nez. On continue notre balade et on tombe sur des bonnes arcades o l'on peut jouer Donkey Konga 2 en avant premire et en duo sur Game Cube (oui oui le jeu avec les tam-tam) et l'on finit notre tourne bien entendue au bar o les reu-bis comme disent les jeunes ne sont pas extrmement chres.

On voulait voirLa Rumeur aussi, pas de chance, le groupe a annul. On en profite pour jeter un coup d'il aux 5 Wriggles, tout de rouge vtu, qui font les clowns sur la scne principale avec leur chanson franaise comico-musette. Les paroles sont amusantes mais aprs tout ce qu'on a entendu sur eux on s'attendait quand mme mieux, plus un spectacle qu'un concert deux guitares et cinq voix qui poussent la chansonnette. Agrable malgr tout. S'en suit Deportivo qu'on aura vu de loin et trs furtivement. Mauvais son, pas beaucoup de rpartie sur scne mais leur rock franais de "djeunz" et pas si bidon qu'on le pensait.

Retour sur la petite scne rouge o un autre groupe que l'on connat bien sort les guitares. Aprs M-Sixteen l'anne dernire c'est Full Screen qui reprsentent STS sur cette nouvelle dition du Furia. Un peu plus de monde que pour 36 Side, plus de pche aussi malgr le batteur (le mme que 36 side) qui saigne des doigts et se fait soigner pendant qu'il joue (!). Le combo du Val d'Oise livre avec brio son album ponyme dans la ligne de The Used, mme si le son est pas top et que par moment ils semblaient tre au dpourvu de "blablabla" entre les chansons, cela se comprend du fait que a ne doit pas tre vident pour un jeune groupe de jouer devant autant de monde. Bonne impression en tout cas on risque d'en entendre pas mal parler ces prochaines annes, on l'espre pour eux en tout cas !

Full Screen finit, Anti Flag enchanent direct quelques mtres de cela. Le quatuor qui a rcemment sign sur une major entend bien faire du bruit et remuer tous les jeunes arborant firement leurs t-shirts l'effigie du groupe. Ca dmarre en trombe et comme d'habitude les quatre gars de Pittsburg mens par un Justin Sane au top se dmnent sur scne comme peu de groupes. Un punk old school qu'on apprcie vraiment, qui se veut puissant et engag la manire d'un Rancid et qui est une valeur sre du punk rock mondial. Petit bmol tout de mme, alors que certains se plaignent des groupes qui ne parlent pas assez, Anti Flag causent peut-tre un peu trop entre les chansons, les "Fuck George Bush" rptition sont au final un peu lourd... Mais part a le groupe aura livr un excellent set rempli des tubes de A New Kind Or Army ceux du dernier opus, The Terror State avec l'indcrottable "Die For The Government" en final. Contrairement Pennywise qui a suivi, Anti Flag est peut-tre moins un groupe propice aux festivals et on prfre les voir dans des plus petites salles o leur musique prend une autre dimension. Un trs bon moment malgr tout.

Aprs une nouvelle pause force au bar on se rend sur la grande scne observer pendant quelques minutes le bordel qu'aura mis les trs bons Ogres de Barback qui sont dfinitivement un putain de groupe de scne. Dix ans dj, et on espre pour le got de la fte de leur catalogue qu'ils continueront encore longtemps venir faire remuer les gens sur tous les festoches auxquels ils participent longueur d'anne.

21h30... aprs un petit saut la confrence de presse de Kyo o les frenchies annonaient qu'ils feraient une petite pause pendant une anne pour partir faire le tour du monde en voiture c'est Pennywise qui prend place sur scne. Ds le dbut c'est un vrai rgal, rien voir avec leur concert Lille (Deconstruction Tour) l'anne dernire o le son tait pourrave. Pendant 50 minutes la bande Jim va livrer tubes sur tubes devant une foule totalement acquise leur cause: "Society", "Pennywise", "Living For Today", "Alien", "Fuck Authority", "Greed", "My Own Country", deux chansons du prochain album The Fuse qui s'annonce particulirement bon, une reprise des Ramones "Blitzkrieg Bop", "Same OId Story" et un final poustouflant sur la sacro-sainte "Bro Hymn Tribute" avec un pogo assez incroyable sur la fin de la chanson, voir autant de monde chanter le refrain de cette chanson faisait limite froid dans le dos ! On nous avait prvenu, Pennywise est un putain de groupe de festival, et ils ont confirm cette impression sur le Furia, un vrai plaisir. Et contrairement d'autres groupes qui renient leur pass Pennywise n'arrte pas de demander au public qui est fan du groupe depuis des annes, de ddicacer des chansons comme "Pennywise" aux vieux fans qui portaient des tatoos  l'effigie de la bande Jim (chant) que l'on a pu voir dans le pit !

On ne s'tendra pas trop sur le set de Millencolin, mme si pour une fois les sudois, qui prenaient la place de Pennywise sur la scne 2, avaient plutt la pche, leurs deux derniers albums reprsentent une nouvelle poque des poulains de Burning Heart. Trs peu de chansons des premiers albums, un "Mr Clean", un "Bullion", un "Olympic", un "Lozin Must" et pour le reste on connat pas trop part la chanson qui fait "Yeahhh Yeahhhh Yeahhhhahhh" :) Le quatuor tente quelques phrases en franais et citent mme une petite ribambelle d'anciens joueurs de foot franais comme Stopyra, Platini, Giresse, pas mal la culture ! Le son est pas franchement top, la basse dchire les tympans, il tait nettement meilleur pendant les sets d'Anti Flag et de Pennywise. Enfin voil, les no-fans de Millencolin ont semble-t-il pris leurs pieds, on restera toujours un peu du que le groupe qui a marqu notre adolescence ne joue plus les chansons qu'on s'coutait longueur de journe, et quand on a Pennywise ct qui joue une majorit de vieilles chansons on se dit que ce sont deux mentalits assez diffrentes tout de mme !

01h du mat' c'est avec les oreilles qui siffleront toute la nuit que l'on quitte tranquillement l'exceptionnel base de loisirs de Cergy o vient de se terminer l'un des meilleurs festoches de la rgion parisienne, qui de fil en aiguille devient mme incontournable avec le Fest de Marne et le Rock en Seine pour la jeunesse rock'n roll de l'Ile de France. Une excellent journe donc, o Anti-Flag et Pennywise auront t fidle leur rputation de btes de scne. Un grand coup de chapeau toute l'organisation du Furia 2005 et tous les bnvoles qui tous fait un trs bon boulot ! A l'anne prochaine...

Seb (Juin 2005)

Merci Jennifer et toute l'quipe du Furia, Emi avec qui j'ai pass la journe, au Monsieur qui nous a ramen Paris et tous les gens qu'on a pu rencontrer qui ont contribu bonne ambiance et la bonne humeur du festoche !

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment