Chroniques
Pochette Meandering Soul
Pochette II
Pochette Conquering
Pochette Das Album Pochette Time Bends
Découverte
Pochette HISS

Moonspell, Insomnium le 19/04/13 Rennes (Etage)

Moonspell s'offre une belle tournée européenne et française en ce mois de mai accompagné par l'un des meilleurs groupes de death mélodique actuels, Insomnium. Vingt ans de carrière, une renommée qui dépasse les frontières de leur pays (c'est certainement le groupe de Metal portugais le plus connus) et un public qui a répondu présent pour leur passage à Rennes. Ca paraît bien parti pour passer une très bonne soirée.

Insomnium a déjà commencé à jouer lorsque j'entre dans la salle de l'Etage et je reconnais le très bon Where The Last Wave Broke et son refrain en chant clair fort bien maîtrisé. Heureusement pour le fan que je suis, ce n'est que le premier vrai morceau et une chose est sûre, les finlandais en imposent. Le son est impeccable, autant dans la puissance du duo rythmique que dans la beauté des leads de guitare. C'est bien là qu'Insomnium titre toute la substance et la force de ses morceaux, dans un songwriting efficace et très inspiré. Mais surtout, c'est ce feeling à la scandinave et ces ambiances froides et mélancoliques directement issues de contrées nordiques qui surplombent les compos d'Insomnium. Et tout cela est parfaitement retranscris sur scène de la part de musiciens tout sourires qui prennent beaucoup de plaisir à exécuter leurs morceaux à un public bien motivé. Niveau setlist c'est un peu le bât qui blesse, toutes proportions gardées, car seuls les deux derniers albums seront représentés alternant un titre de One For Sorrow avec un autre d'Across The Dark. Alors oui, se sont des albums très solides, mais n'avoir que le génial Mortal Share (ce riff nom de dieu!) d'Above The Weeping World à se caler sous la dents, pour quelqu'un qui suit le groupe depuis ses débuts, c'est un peu frustrant. J'aurais tué pour qu'ils jouent The Day It All Came Down ou Bereavment. Cela dit, Down With The Sun ou Only One Who Waits font quand même leur effet et il est appréciable de regarder Markus Vanhala, le nouveau guitariste depuis 2011 qui officie également chez Omnium Gatherum, réussir ses superbes leads mélodique ou sortir de magnifiques soli non dénués d'émotions. Insomnium quitte la salle après environ 45 minutes de set sous les acclamations du public qui aurait certainement repris une louchée de rab.

C'est sous la poigne d'un Fernando Ribeiro remonté et affublé d'un casque de chevalier que Moonspell fait son entrée fracassante sur la doublette Axis Mundi et Alpha Noir aux rythmes tribaux sur lesquels le groupe se montre particulièrement belliqueux. Pendant plus d'une heure et demi de concert, on sent que le potentiel de Moonspell  repose sur l'impressionnant charisme de son leader qui alterne avec aisance entre chant clair maitrisés et growls puissants selon les ambiances des morceaux, mais possède aussi un jeu de scène qui captive le public. J'ai beau très mal connaître le groupe (surtout leur dernier double album et quelques morceaux épars en fait), je suis rapidement conquis par leur prestation. D'une part parce que Moonspell a plusieurs cordes à son arcs et passe avec facilité à travers tous les genres du Metal extrême. Certains morceaux avec leur ralentissement et leur lourdeur Doom succèdent aux teintes noires et hantées du Black Metal alors que d'autres sont plus orientés Death Metal. Mais c'est aussi parce qu'on sent la présence du groupe et son envie de faire monter l'intensité. Par exemple, les incursions Pagan Black d'Alma Mater seront un moment fort du set avec la foule qui reprendra en cœur le thème principal, ainsi que Vampiria pour son côté horrifique très bien rendu. On appréciera également que le chanteur fasse beaucoup d'efforts pour parler français (ou franglais) entre leurs compositions, gagnant sans nul doute en capital sympathie. Le groupe reviendra avec un rappel de trois morceaux, donc le très bon Mephisto qui bénéficiera d'une ambiance incroyable.

En bref, je dois dire que Moonspell m'aura complètement convaincu ce soir alors que je n'en attendais pour ainsi dire pas grand chose. Rendez-vous pris pour le Hellfest donc, ça sera un plaisir de les retrouver. Vivement un nouveau passage d'Insomnium dans le grand ouest aussi!

Pentacle (Mai 2013)

Setlist d'Insomnium :
Inertia 
Where The Last Wave Broke 
Unsung 
Down With The Sun 
Through The Shadows 
Mortal Share
Only One Who Waits 
Weather The Storm 
One For Sorrow 

Setlist Moonspell :
Axis Mundi 
Alpha Noir 
Finisterra 
Night Eternal 
Opium 
Awake! 
Abysmo 
Nocturna 
Lickanthrope 
Love Is Blasphemy 
Em nome do medo 
Vampiria 
Ataegina 
Alma Mater
Wolfshade (A Werewolf Masquerade) 
Mephisto 
Full Moon Madness
Merci à A Jeter Prom et Garmonbozia pour l'invitation.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

belitseriLe Dimanche 19 mai 2013 à 13H38

Tutututut !!! Vanhala est toujours dans OmG, ne lançons pas de rumeurs ;)

petoLe Jeudi 16 mai 2013 à 14H28

Merci pour le report.
Je suis dég' d'avoir raté cette affiche sur Paris... :(