Albums du moment
Pochette Playful Winds
Pochette The Quiet Earth Pochette Impera
Chroniques
Pochette Close
Pochette Anna Sage
Pochette Frantic Death
Pochette Pointless
Pochette Diaspora Problems

System of a Down le 07/04/05 - Paris (Trabendo)

Si on m'avait dit il y a trois semaines que je verrai System of a Down dans une salle aussi sympa que le  Trabendo avec quelques centaines d'autres personnes j'aurai sans doute pouffer de rire, et pourtant... Il y a deux semaines des bruits couraient sur le net quant un concert de SoaD au mythique Trabendo, petite salle parisienne perdue dans le Parc de la Villette accueillant 700 personnes tout au plus et rpute pour ses petits concerts de qualit. La nouvelle fut vite confirme, et les places ont t mis en vente une semaine aprs, uniquement dans les Fnac. Inutile de dire qu'une minute peine aprs la mise en vente des places il n'y en avait plus une seule...

Annonc 20 heures, ce n'est pourtant qu' 20h45 qu'on a pu apercevoir le batteur du groupe, suivit de peu par le bassiste, le chanteur et enfin le guitariste. Malgr de bonnes musiques pour passer le temps, la salle tait logiquement plus qu'impatiente de voir le groupe entamer son set. Daron Malakian (guitare) coiff d'un superbe chapeau noir ouvre les festivits avec le single de Mezmerize, le prochain album : B.Y.O.B. (Bring Your Own Bombs - coutable ici). Le riff d'intro est une tuerie et met de suite le feu une salle dj survolte. Le son est impeccable tous les niveaux, la voix bien distincte, la basse parfaitement audible, la guitare pas trop forte et la batterie nickelle ! B.Y.O.B. est compltement barre avec ses riffs lorgnant tantt vers le Thrash, tantt vers le Punk, et son refrain R&B bourr d'ironie qui fustige la guerre en Irak et le gouvernement Amricain. Ca fuse toute berzingue, et la fin est d'une puissance magistrale ! Sans temps mort aucun le groupe enchane de suite sur Science, un classique de Toxicity bien efficace. Aprs un petit speech de Malakian, SoaD nous offre Kill Rock'n'Roll, une chanson 'indite' (la chanson dans sa version live est disponible sur le net depuis plus d'un mois) qui figurera sur le second album, Hypnotize, paratre la fin de l'anne. Le morceau est vraiment excellent, alternant merveille les passages calmes et violents ; un gros travail a t fourni au chant et Serj Tankian assure en live. Le public connat dj les paroles par coeur et ne se prive pas de les chanter.
System a ensuite continu sur trois autres classiques de leur second album avant de jouer Mr. Jack. L Tankian prend une guitare et joue l'introduction de la chanson pendant que Malakian nous sort un joli solo indit consonances orientales avant de sortir le riff dvastateur de Mr. Jack ! On continue de plus belle avec Needles et son fameux refrain repris en choeur par le public qui s'en donne coeur joie sur les "HEY !". Aprs un petit Deer Dance, Serj reprend une guitare pour Aerials, l'une des meilleures chansons du groupe o Tankian dmontre encore une fois tous ses talents de chanteur, tant dans la mlodie que dans la voix.
Rah... Holy Mountains, encore une nouvelle chanson ! SoaD nous a dcidment gts ce soir l avec une autre chanson de Hypnotize, dj connue elle aussi car joue au Big Day Out. Malakian sort quelques mots sur le fait que l'Armnie n'appartient pas la Turquie et commence sur une intro mlodique bien foutue. L'ambiance retombe un peu sur Spiders, mais repart de plus belle avec Streamline (et son magnifique solo !) et surtout avec Bounce ! Bounce en live c'est tout un mythe, et ceux qui ont dj vu un live de System of a Down le savent pertinemment. Pour chauffer la salle Daron joue les crooners en solo sur le premier couplet, ce qui a fait sourire une bonne partie de la salle. Ds les premires notes c'est le dluge de violence, des pogos bon enfants de partout, et surtout une salle entire qui saute de haut en bas comme le veux la tradition sur ce titre, impressionnant !
Chanson un tantinet plus calme au dbut, ATWA est reprise en choeur encore une fois par l'assistance qui se dlecte sur les gentils "nanana na nanana na nananaaaa " et sur les terrifiants "You Dont' Care About How I Feel, I Don't Feel It Anymore, ANYMORE !". La chanson est peine finie que Daron fait chanter tout le public sur Forest, autre chanson culte extraite de Toxicity, le best-seller du groupe. Quatrime et dernire nouvelle chanson de la soire, Cigaro a mis le feu au poudre avec une batterie puissante, les cris stridents de Malakian (on aurait presque l'impression que ses yeux vont sortir de ses oribtes !) et le ct djant de Tankian. Aprs un petit Highway Song, SoaD passe sur War ? et  Daron se met au clavier l'espace d'un instant pour nous sortir le refrain faon Robot Rock de Daft Punk, assez inattendu et droutant.
Toujours sans un moment de rpit voici Prison Song, et l c'est la grosse claque encore... Les lumires s'teignent pendant les temps morts et ne se rallument que lorsque le batteur Dolmayan trucide sa batterie ! Prison Song est comme beaucoup de chansons de SoaD d'une rare puissance en live.  Forcment quand le groupe commence jouer Roulette, leur seule chanson acoustique l'ambiance retombe de nouveau. Ce titre est pourtant magnifique, mme sur une guitare lectrique. Vu que la chanson ne comporte ni de lignes de batterie ni de lignes de basse, John Dolmayan s'absente et Shavo Odadjian s'allume une cigarette avant d'inciter le public allumer son briquet en passant le sien devant le micro.
Toxicity est aussi de la partie ce soir. La prestation est excellente et Daron nous gratifie d'un solo 'live' vraiment splendide que Serj reprend au chant. Il y a vraiment une symbiose totale entre les membres. Le groupe conclue ensuite la soire avec deux titres de son album ponyme, les excellentes Suite-Pee et Sugar. Pour finir en beaut Malakian s'est jet une deuxime fois dans la fosse, sans sa guitare cette fois. On aurait pu s'attendre petit rappel, mais il n'y en a malheureusement pas eu, tant pis... On n'ira pas les blmer pour a !

Vingt-quatre titres, de nouvelles chansons excellentes, 1h30 de show quasi non-stop, un son excellent, une trs bonne ambiance, que demander de plus ? Un concert de cette trempe restera sans doute unique. Mis part quelques pains de la part de Daron et des petits passages vide de Shavo, SoaD nous a livr une excellente prestation live avec un son irrprochable, un set impeccable et une bonne participation avec le public. Le quatuor a pris un rel plaisir jouer ce soir l et cela se ressentait quand on voyait leurs nombreux sourires. Le public a eu l'air de bien s'amuser et s'est dfonc tout du long en bougeant constamment, en reprenant les paroles, etc...
System of a Down dpote mchamment en live, encore plus qu'en CD et on ne peut-tre qu'impatients quant au 31 Mai ou au 1er Juin, dates de leurs prochains concerts en France, et ce mme si a ne sera forcment pas la mme chose.

Bran (Avril 2005)

Setlist :

01. B.Y.O.B
02. Science
03. Kill rock 'n' roll
04. Suggestions
05. Psycho
06. Chop suey !
07. Mr. Jack
08. Needles
09. Deer dance
10. Aerials
11. Holy mountain
12. Spiders
13. Streamline
14. Bounce
15. Atwa
16. Forest
17. Cigaro
18. Highway song
19. War ?
20. Prison song
21. Roulette
22. Toxicity
23. Suite-pee
24. Sugar

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment