Albums du moment
Pochette Fog Infinite
Pochette Gris Klein
Pochette God's Country Pochette Ritma
Chroniques
Pochette Oscillate
Pochette Causa Sui
Pochette Split avec Saar
Pochette Moonglow
Pochette La Banalité du Mal Pochette City Burials

Dropkick Murphys - Olympia 2012 Paris

Attention, crise à Boston, suite à la piètre performance du groupe sur la scène du Groezrock au printemps dernier, la haute instance Metalorgienne a décidé de déclasser le groupe Dropkick Murphys et de le faire passer de son triple A obtenu magistralement un soir de Saint-Patrick 2010, à un B+ à perspective négative.

En forme ou non, s'il est une constante, c'est que DKM a toujours bien su s'entourer Sick Of It All, Randy, Less Than Jake et tant d'autres ont assuré de sacrés ouvertures. Ce soir c'est un autre grand nom du Punk-Rock qui est présent : The Bouncing Souls. Malheureusement autant le dire d'emblée, le quatuor de ... n'a plus de bondissant que le nom, et la petite demi-heure de show aura été bien plus subie que vécue... voilà qui n'augure rien de bon pour notre formation irlandouillarde.


Et pourtant...  sous couvert de la présentation de son dernier né Going Out In Style, DKM nous prend de court, tout simplement parce que DKM est excellent!!! Comme si l'épisode Groezrock n'était qu'un incident de parcours, on retrouve le combo de Boston, carré comme on le connaissait, mais surtout enjoué et vivant sur scène.
Et ce n'est pas tout, car le show est enfin épuré du folklore superflu de guests et de décors, intéressants pour un one shot, mais bien moins charmeurs lorsqu'ils deviennent systématiques. Le Dropkick Murphys d'antan? Des premiers disques? oui par sa spontanéité, non par par sa musique ; car la formation de Boston n'en retourne pas pour autant à ses premières amours résolument Street-Punk. Non! Lafusion qui la lie aux sonorités irlandaises est bien présente, et prend même encore plus d'importance aujourd'hui.

Plus d'importance car nos fiers gaillards nous ont concocté une petite surprise qui va nous prendre de court. Et oui ces bons bougres vont se poser à 5-6 cote à cote, affublés d'instruments acoustiques, pour nous interpréter non pas un ou deux titres acoustiques, mais pour nous réinterpréter littéralement  quatre morceaux. Ce petit tour est d'autant appréciable qu'étonnant, voir déconcertant. Alors oui, ça ne plait pas aux puristes, aux inconditionnels de la première heure qui voient habituellement en "The Warrior's Code" ou "Boys on the Docks"  des exutoires de déchainements. Mais la majorité du public apprécie cette nouvelle escale traditionnelle.

Il ne reste plus qu'à DKM à clôturer en beauté, et c'est alors une avalanche de classique mêlés aux petits nouveaux qui nous est proposée, "The Burden" ; "Going Out in Style"; "The State Of Massachusetts" ; "I'm Shipping Up to Boston". Et ce n'est pas tout, à défaut de se prendre par les épaules sur "Wild Rover",  on retrouve nos belles, qui nous avaient tant manquées en avril dernier, sur "Kiss Me I'm Shitfaced". Et surtout les plus cha... téméraires seront rejointes par les plus hardis des gaillards sur l'encore une fois oublié "Skinhead on the MBTA" qui sera, petit clin d'œil au Singles Collection Volume 1, entrecoupé par le "TNT" d'ACDC.

Du classique retrouvé, de la nouveauté intégrée, de la surprise insoupçonnée et une sacrée bonne soirée ; de quoi redonner un triple A bien mérité.

Undone (Mars 2012)

Merci à Yumy ; merci Gérald de Speakeasy

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment