Chroniques
Pochette Strength In Numb333rs
Pochette Seeress
Pochette Songs For The Firing Squad
Pochette Boy Meets Girl
Pochette Sexorcism
Pochette amo
Découverte
Pochette Worships

Punch, Veuve SS, Panzer Kardinals, A Bridge To Many Toulouse - Emergence le 12/07/2011

Sitôt entré, sitôt ressorti. La chaleur étouffante de l'Emergence aura eu raison de pas mal de personnes, préférant braver la pluie en attendant les hostilités. Du coup je passe deux minutes devant Deuil&Déclin, invité de dernière minute avant de me replier sous le auvent.
A peine rentré d'une tournée avec Fatal Nunchaku, Panzer Kardinals remet le couverts. Une prestation pleine, efficace, peut-être un peu trop entrecoupée entre les titres mais il faut bien çà pour que le batteur reprenne son souffle. Le grind matiné de death des toulousains est dynamique et véloce et dégage bien le terrain pour les suivants. A noter une excellente reprise de Hüsker Dü, "I'll Never Forget You".
Même groupe mais autre jour, autre lieu. Après un set propre mais devant une assemblée amorphe samedi dernier avec Anchor, A Bridge To Many n'a pas besoin de grand chose pour faire monter la sauce. Une intro entraînante suffit à faire impatienter les rangs, pour un concert où le public répondra présent durant tout le set. Peut-être une des meilleures prestations du groupe que j'ai pu voir.
L'ambiance est plus pesante pour Veuve SS. Les lyonnais sont pas là pour rigoler et leur set haineux le prouve. Un son puissant, pas toujours clair, une basse dégueulasse, étouffante pour nous plonger la tête entière dans sa première démo, Schlass. Autant celle-ci ne m'a pas emballé plus que çà (la prod n'aide pas beaucoup) autant je suis assez fasciné par la prestation et je ne suis pas le seul. Le quatuor alterne à merveille entre avalanche de blasts et nappes down tempo, contribuant à donner au set un air délétère faisant obligatoirement penser à Black Flag même si, sauf erreur de ma part, c'est Agnostic Front que Veuve SS reprendra ("United Blood"). A revoir assurément.
Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Punch c'est le buzz hardcore du moment. Efficace sur album bien qu'assez passe-partout, la prestation était attendue depuis belle lurette de ce côté-ci de l'Atlantique. Dès les premières notes le public est massé devant le groupe, obligeant ce dernier à se reculer au maximum contre les enceintes. Il ne faut pas grand chose pour emballer la machine. Punch est le roi de la soirée et le public va le lui rendre au centuple. Le set est intense, les zicos d'une précision d'orfèvre et les titres expédiés à vitesse supersonique déclenchent une bonne agitation sur le dance-floor. Meghan est envoyée dans les airs histoire de tutoyer un moment le très haut plafond de l'Emergence mais finira tout de même le concert sur la terre ferme. Beaucoup de monde, de la chaleur, des sourires, pas de bourrins, si vous cherchez encore à quoi peut ressembler un concert de hardcore réussi cette soirée en était l'exemple parfait.

Fragone (Août 2011)

L'Emergence est un squat ouvert depuis mai dernier. L'objectif ? Monter un projet culturel et associatif pour tous avec concerts, expos etc. Propriété des Réseaux Ferrés de France et vide depuis quatre ans, ses occupants font l'objet d'une procédure d'expulsion. Pour les soutenir, contact.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment