Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

Ramesses + Huata + Terrifarmer le 05/09/10 - Rennes (Mondo Bizarro)

Début septembre, c'est la rentrée des classes, mais aussi la rentrée musicale qui commence en douceur sur Rennes... ou carrément pas avec du Doom de tortue, du Stoner de hippie et du Sludge de crasseux au programme. Trois groupes se partagent l'affiche ce soir, deux locaux (Terrifarmer et Huata) plus les anglais de Ramesses, tout ça organisé par Blood Rites Association en cette soirée du 5 septembre au Mondo Bizarro.

On commence par se dégraisser les oreilles avec le Doom / Stoner de Terrifarmer. C'est le premier concert du groupe et l'on comprend assez rapidement pourquoi. Le trio n'est pas très à l'aise sur scène et a du mal à insuffler de l'énergie dans leurs morceaux qui manquent par ailleurs de pêche. De plus les compositions sonnent trop classiques et ont du mal à me convaincre en dehors de quelques accélérations et riffs pas trop mal. Ce sont les débuts du groupe donc on ne va pas trop leur jeter la pierre, mais il faut quand même dire qu'il y a encore du boulot à accomplir pour que Terrifarmer s'insère convenablement sur cette scène Stoner / Doom au moins au niveau local.

Enchainement avec Huata dont j'avais déjà croisé la route en première partie d'Ultraphallus il y a plus d'un an. Le line-up a changé, le son s'est épaissis, d'où l'impression d'avoir à faire à un autre groupe ce soir. Oui, le son est gros et bien lourd sortant de leurs amplis Sunn O))). D'ailleurs la prestation visuelle s'inspire de la bande à O' Malley, les bretons étant vêtis de toge et le chanteur déclamant quelques psaumes blasphématoires incitant à l'inceste et à la sodomie. Du second degré bien sûr, mais il y a la volonté de renforcer la dimension occulte et tout le tsouin-tsouin de leur musique. Musicalement, les morceaux issus d'Open The Gates Of Shambhala, leur premier ep sorti chez Throatruiner Records l'an dernier, tape dans le Stoner / Doom à la Electric Wizard. Les effluves enfumées et psychédéliques se font vite sentir, servies par de grosses vibrations surtout dans les passages dronisant. Les 20/25 premières minutes, je me laisse porté par le Stoner suffocant d'Huata, puis je décroche progressivement la faute à un set qui s'étale en longueur. En effet, certains passages trop longs et répétitifs (c'est un peu le but vous me direz) m'ennuient quelque peu alors que d'autres riffs sont bien sentis. En somme, c'est un concert d'Huata plutôt pas mal, mais je suis persuadé que le groupe peu faire mieux.

Ramesses prend le pas comme on pouvait l'attendre avec son Sludge gras et surpuissant. Les anglais vont repousser les limites de l'extrême sonore ce soir pour le plus grand déplaisir de notre estomac qui va être mis à rude épreuve. Les déflagrations arrachent les boyaux, les vibrations font trembler chaque cellule de notre corps. Ramesses se permet même quelques vitesses Grind supplémentaires histoire de nous mettre définitivement face contre terre pour qu'on comprenne bien que se sont eux les patrons. Le set est court (une demi-heure) qui dépasse à peine sur les bords, mais véritablement intense, ce qui amène à un constat simple : c'est la baffe dans la gueule ou tout autre endroit qui peut servir de punching ball. Et puis il y a ce groove qui te fais forcément headbanguer avec violence tellement c'est prenant. Je ne reconnais que deux ou trois morceaux de Take The Curse (Black Hash Mass et Terrasaw) et me rend compte que les anciens titres sont encore plus extrêmes et noirs que les récents. Les dernières salves de guitare (s')achèvent, on se relève endoloris et on compte les contusions parce que Ramesses ça déboite sévèrement.

Pour conclure, Blood Rites Association a organisé une très bonne date même si les premières parties m'ont moins marqué. En tout cas, Ramesses s'est imposé haut la main avec son Sludge dégueulasse et viscéral. Une soirée qui fût d'ailleurs bien suivie avec ses 90 entrées sur 70 prévues pour que se soit rentable, ce qui est une bonne chose pour l'asso et pour la fréquentation qu'on espère suivie pour ce type de concerts cette année sur Rennes.

Pentacle (Septembre 2010)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment