Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Are We Soldiers
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star Pochette The Chosen One

Overkill Kill Fest à Barcelone

En ce vendredi 19 février à Barcelone s’étaient retrouvés tous les puristes pour célébrer le Kill Fest en l’honneur des 25 ans d’Overkill. Ces derniers ont choisi, pour les accompagner lors de leur tournée Européenne Anniversaire, Suicidal Angels,Savage Messiah et Cripper.
 

Je dois reconnaître que ma première impression ne fût pas des meilleures car le choix de la salle Salamanca 1, en banlieue Barcelonaise, ne me semblait pas très approrié, loin du confort et du son que peuvent offrir des salles comme l’Apolo ou le Razzmatazz, situées dans le centre ville.
 
A l’ouverture des portes à 19h, nous devions être une petite vingtaine à attendre et c’est à 19h30 que Savage Messiah a fait son entrée. Malgré leur jeune formation (2007) , ces Anglais envoient sur scène avec leur Neo Thrash Metal. Le public encore un peu froid a su apprécier la technique de Sy Taplin à la gratte et la voix métal et mélodique de Dave Silver.

La salle, se remplissant et s’animant, reçu avec réserve le groupe suivant, Cripper (metalcore allemand).  Riffs répétitifs et simplistes, et surtout un terrible manque de pêche sur scène : Leur performance a été, on peut le dire, sauvée par la sublime et inquiétante Britta Görtz au chant, sans qui l’ennui aurait gagné la salle. Cette grande brune pleine d’énergie a en effet réussi a captiver l’audience.

Fin du supplice et place à Suicidal Angels. Ces Grecs, largement remarqués avec leur quatrième album (Sanctify the Darkness) et leur passage sur Nuclear Bast, ont offert un live mémorable. Grosse énergie, riffs énervés comme on les aime, batterie lourde et puissante, ils ont réveillé la foule avec leur thrash péchu et ont appelé aux premiers slams. Un public enfin au complet et déchainé s’est retrouvé frustré de n’avoir eu qu'un set de 7 titres. Dommage… On leur reprochera tout de même la voix un peu trop clean de Nick Melissourgos…
 

Après 30 longues minutes de pause Overkill monte enfin sur scène, attaquant avec “The Green and the Black?. Overkill n’est plus à présenter pour les connaisseurs. Bien qu’ayant évolués dans la discrétion, ils ont toujours su se classer comme référence, car oui nous leur devont l’existence du thrash et de groupes tels que Metallica ou Slayer
Les pionniers du thrash, avec derrière eux 25 ans de carrière et 16 albums, sont venus nous en mettre plein les oreilles avec leur dernier LP Ironbound. Ce soir à Barcelone ils nous ont prouvé qu’ils etaient loin d être finis : une patate incroyable sur scène, les infatiguables ont enchainé derniers morceaux et oldies pour lesquels nous étions tous venus, créant une set list à en faire pâlir les plus convertis ! 

Un Bobby Ellsworth plus énervé que jamais, à la grande joie d’un public déchaîné accompagnant chaque titre au milieu d’un pogo légendaire, un son old school et une technique dont Overkill a le secret.

Le leader n’a cessé de sauter torse nu, faire des allers/retours, pratiquer le lancer de micro et sa complicité délirante avec D.D. Verni nous a presque fait oublier que Dave Linsk et Derek Tailer étaient un peu trop statiques à mon goût. Nous avons pu observer aussi les bras hyperactifs mais précis de Ron Lipnicki derrière la batterie. Energie et gros son pour nous combler, Overkill ne nous decevra pas sur cette tournée!

Vous en redemandez ? Un rappel de trois titres dont le légendaire « Fuck you » pour clore ce live mémorable ! Overkill a su encore une fois rassembler un public jeune mais aussi ses fidèles qui ont suivi 25 ans de carrière.
 
Sortie du live sous la pluie, les oreilles sifflantes malgrè les plugs, comblée par Overkill, satisfaite par Suicidal Angels, pas du tout convaincue par Cripper et agréablement surprise par Savage Messiah.

Pensée de la soirée : le slam c’est vraiment bien, mais le métaleux 110 kilos pendant Overkill, j’aurais préféré qu’il se jette un peu plus loin, j’ai eu la main bleue pendant 3 jours…

Si vous les avez raté le 18 Fevrier à Lyon et le le 23 février à Paris, pas de soucis, ils seront de passage au HellFest le 18 Juin. A ne surtout pas manquer !!
 

Set List Overkill:
“The Green And Black?
“Rotten To The Core?
“Wrecking Crew?
“Battle?
“Hello From The Gutter?
“Feel The Fire?
“Ironbound?
“In Union We Stand?
“Bare Bones?
“Gasoline Dream?
“Overkill?
“Bring Me The Night?
“Elimination?
 
Rappel :
“Necroshine?
“Old School?
“Fuck You?-“Sonic Reducer?-“Fuck You?

Set List Suicidal Angels:
“Bloodthirsty?
“The Pestilence Of Saints?
“Inquisition?
“Jesus Lies?
“Mourning Of The Cursed?
“Dark Abyss?
“Apokathilosis?

Shiny Montseny (Avril 2010)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment