Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Hällas
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus

Faith No More + Offspring le 29/08/09 - Rock En Seine (Parc de Saint Cloud)

Bon, on est entre nous, on va pas se mentir : je suis allé à Rock En Seine uniquement pour Faith No More ;un groupe que je vénère depuis des années et qui vient juste de se reformer (« Faith No More Version 2.0 » annoncent les t-shirts du stand marchandising). Le groupe jouant juste avant Faith No More sur la grande scène étant Offspring, je me suis dit que ça pouvait faire une mise en bouche intéressante. Mais voilà : Faith No More quoi !!

Première fois que je viens à Rock En Seine. Le festival est organisé dans le parc de Saint Cloud, ce qui présente un avantage et un inconvénient. L’avantage est que c’est quand même très intéressant d’avoir un festival de cette ampleur presque en plein Paname. L’inconvénient majeur est que le parc est tout en longueur et que par conséquent la visibilité de la grande scène en pâtit. Quoi qu’il en soit, le site est accueillant : beaucoup d’animations, de stands en tout genre, etc.

Offspring monte sur scène à 20H. Le public, assez jeune, qui accueille les Américains est venu en nombre se masser devant la grande scène. Au niveau du set en lui-même, rien de neuf sous le soleil depuis le concert du groupe aux Eurockéennes l’année dernière. Juste une nouveauté : le petit break calme de milieu de concert où Offspring se fend d’une version au piano de Gone Away chanté par Dexter Holland seul (oui je sais c’est étonnant pour du punk !!). Pour le reste, Offspring déroule ses hits (Self Esteem, Come Out And Play, All I Want, The Kids Aren’t Allright, Why Don’t You Get A Job, Hit Hat etc.) dans une sobriété totale (aucun décor de scène, communication ultra-réduite, …). Une mise en bouche sympa.

Puis vint l’heure de la tête d’affiche du jour : Faith No More. Peut-être pas le groupe le plus attendu du week-end mais en tout cas eux joueront, contrairement à Oasis qui a annulé son concert la veille, cinq minutes avant de monter sur scène. Rock en Seine est d’ailleurs assez coutumier du fait, après les annulations répétées d’Amy Winehouse ou encore les cacas nerveux de Pete Doherty en 2005. Mais avec des artistes qui font autant parler d’eux dans les magasines people que dans la presse musicale, il y a forcément des risques…
J’avoue que j’avais un peu peur de la réelle motivation de Mike Patton dans cette reformation. La chanteur allait-il s’investir à fond dans le groupe quand il peut tout gérer de A à Z dans ses multiples projets ? Eh bien, toutes mes craintes ont volé en éclats ! Mike Patton a été phénoménal de bout en bout. Totalement déchaîné, ce gars-là peut tout chanter : faire le crooner, partir dans un accès de violence à en effrayer plus, trafiquer sa voix, hurler dans son mégaphone, placer des envolées lyriques sublimes, …Quelle aisance ! Quel charisme !!
Avec leur fameux rideau rouge en fond de scène, les cinq musiciens montent sur les planches en costard, bouquet de fleurs dans la poche. La classe. Le premier morceau est une reprise crooner du très approprié du Reunited de Peaches & Herb. Puis le groupe enchaîne sur le tube From Out Of Nowhere : le concert est bien lancé. Le set sera ainsi magistralement équilibré, alternant passages posés avec des morceaux plus puissants (Evidence enchaîné à Surprise! You're Dead!, Easy enchaîné à Midlife Crisis, etc.) L’équilibre est également parfait entre les quatre albums du groupe avec Patton (+ un excellent We Care A Lot en rappel). 
Derrière Patton, il ne faut pas non plus oublier le reste du groupe : la section rythmique composé de Billy Gould et Mike Bordin est juste impeccable, soutenant parfaitement le discret mais efficace Jon Hudson à la guitare. Quant au claviériste Roddy Bottum, il est juste indispensable au groupe tant les nappes de claviers et les parties de piano sont une partie forte de l’identité Faith No More
Difficile de sortir des moments forts d’un tel concert mais la prestation vocale hallucinante et hallucinée de Patton sur The Gentle Art Of Making Enemies et Cuckoo For Caca (tous deux extraits de King For A Day), les tubes irrésistibles Epic et Midlife Crisis ou encore la classe d’un Evidence ou d’un Ashes To Ashes resteront des moments gravés dans les mémoires.
Et regretter l’absence de Digging The Grave ou bien The Real Thing serait vraiment faire la fine bouche compte tenu du récital de ce soir.
Merci à Rock En Seine pour s’être bougé à faire venir ce groupe exceptionnel qu’est Faith No More.

Damien Pontus (Septembre 2009)

Set list (quasi-complète)

 

Reunited (Peaches & Herb)
From Out of Nowhere
Be Aggressive
Caffeine
Evidence
Surprise! You're Dead!
Last Cup of Sorrow
Cuckoo for Caca
Easy (Commodores)
Midlife Crisis
Epic
I Started a Joke (Bee Gees)
The Gentle Art of Making Enemies
King for a Day
Ashes to Ashes
Just a Man

 

Rappel
Stripsearch
We Care a Lot

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment