Albums du moment
Pochette Lokabrenna
Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette No More Hollywood Endings
Pochette Apocalypse & Chill
Pochette Abreaction
Pochette Cycles
Pochette The Ruins Of Fading Light Pochette Afterlight

Down le 19/04/08 - Lyon (Le Radiant)

Down en tournée. Chose folle, mais voilà, tout arrive. Et en France on a même eu droit à deux dates, à Paris bien sûr, et à Lyon City, Caluire Disrict, (dans la banlieue toute proche en fait, peu importe). C’est ma première dans cette salle, le Radiant, qui est plutôt cool, parce qu’en plus d’avoir une taille idéale il faut dire que le son était super classe. Il est environ 21h quand j’arrive, le temps de me diriger vers la scène et hop, le concert commence.  Tôt. Tôt parce qu’il n’y a pas de première partie, parce que Down n’aime pas les premières parties mais aussi parce que Down aime jouer longtemps (près de 2 heures ce soir là). En fait, d’après ce que j’ai entendu il y a des projections de clips et autres images de la Nouvelle-Orléans avant qu'ils jouent.

Bref, le concert commence. Sourire et headbang instantané. Ca rock à mort. Niveau set-list, tous les tubes y passent et NOLA est souvent à l’honneur avec Temptation’s Wings, Lifer, un Stone the Crow d’anthologie et surtout un Jail tous pétards à la bouche qui fait rappelle décidemment le Caravan de Black Sabbath. Over the Under n’est pas en reste non plus avec N.O.D., Three Suns and one Star… Le groupe s’octroie de temps en temps des jams posés et psychédéliques du meilleur effet qui permettent de souffler un peu.

Même après une telle tournée, le groupe est heureux et ne manque pas de le faire savoir, ce n’est pas leurs grands sourires qui me contrediront. Phil Anselmo n’oublie pas de dire de la merde pendant les blancs, entre ses 10 « fuck » et « yeah ! » à la minute, le coup du « Oula, pfiou, je m’égare mais faut m’excuser, on fume beaucoup et je suis défoncé ». Heuuu ok. Un gars au premier rang (un hippie ?) tendra au groupe un drapeau du Tibet que le groupe posera sur la batterie, parce que Down est peace,  et que les droits de l’homme c’est cool.

Le temps d’un rappel avec - entre autres - un Bury me in Smoke énorme, et le concert est fini. Ce fût long, ni trop ni pas assez, juste bien. On se réjouit d’avoir vu une si belle brochette de stars, et on se dirige vers la sortie en se disant que malgré les clichés, Down a la classe. On a capté le message, on va « Spread the Word » pour la prochaine fois !

vince-shi (Avril 2008)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment