Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

Incubus: Unplugged in Shanghai Shanghai (Yun Feng Theater)

Il y a un proverbe à Shanghai qui dit qu'on ne peut "jamais prévoir ce que cette ville nous reserve le soir-même"... ce soir-là cette phrase à pris tout son sens avec la venue d'Incubus, dans la gigantesque métropole chinoise. Les concerts de (bons) groupes étrangers sur le territoire chinois se comptant encore sur les doigts de la main, impossible de manquer la venue des californiens ici. Premiers concerts en Chine pour Incubus, à l'occasion de cette tournée asiatique, un an après la sortie de Light Grenades. Le groupe jouait un jour auparavant à Pékin, et déjà quelques contestations (le terme est à la mode par ici en ce moment) se font entendre par rapport à la date de la veille. Contestations qui se confirment lorsque j'arrive à la salle, une demi-heure avant le concert, où j'aperçois des affiches indiquant : "Incubus will play without his bassist Ben Kenney tonight, due to sickness", ouch. La nouvelle fait rage, pour le prix des places déjà (40/50/60€), mais surtout Incubus sans la basse...
Mais Incubus n'est pas Korn. Il faut plus qu'une averse où une tourista pour décourager ces gars-là. Fidèle et intègre envers son public depuis des années, le groupe ne se débine donc pas et entre en scène avec une bonne demi-heure de retard pour offrir au public Shanghaïen... un concert unplugged totalement inédit. Brandon Boyd (chant) et Mike Einziger (guitare) arrivent sur scène, s'installent sur deux tabourets, et commence le concert par Wish you were here. Tout le monde se lève et s'avance vers le devant de la scène. En quelques minutes, cette salle de 2500 places se transforme en une sorte de café-concert, mais avec Incubus à l'intérieur, et tout autour...... la Chine. DJ Kilmore (platines) et Jose Pasillas (batterie) sont assis sur le côté de la scène pendant cette première partie de concert, et se contente de faire des blagues entre les titres, ambiance détendue donc, comme à chaque concert d'Incubus en même temps. Ils auront une petite pensée pour leur bassiste Ben Kenneth, à l'hopital ce soir-là, mais ne préciseront pas cependant si ce dernier a abusé de la nourriture sichuanaise (la plus épicée du monde). Boyd et Einziger joueront à deux sur la scène pendant 45 bonnes minutes, passant tous leurs albums en revue, mais en laissant toutefois de côté S.C.I.E.N.C.E il faut l'avouer (pas facile sans basse en même temps). Quand le concert se relâche un peu, les deux autres protagonistes (Kilmore et Pasillas) entrent en scène, histoire de booster un peu ce set acoustique. A peine arrivés sur scène, la salle s'enflamme, il faut dire que le public attend toujours sa dose de distorsion, et ça sera chose faite puisque le groupe enchaine sur Earth to Bella (part 1 & 2), titre relativement indigeste sur leur dernier album (assez indigeste également dans leur discographie). Mais voilà, quand Brandon Boyd prend la guitare et Mike Einziger la basse avec une disto d'outre-tombe digne de Fear Factory, le résultat sonne tout de suite différent...
Incubus a offert ce soir là au public Shanghaïen (autant d'étrangers que de chinois), un vrai show rock'n roll, flirtant avec l'improvisation par moment (DJ Kilmore a interprété Battlestar Scralatchtica, assez rare en live) mais sans fausse note, très pro, comme d'habitude. Show qui finira en apothéose avec Aqueous Transmission (Morning view), où Mike Einziger interprétera le titre avec la pipa (instrument typique chinois) qu'il avait utilisé pour l'enregistrement studio (voir photos du concert).
Pour avoir vu Incubus de nombreuses fois auparavant, je m'attendais à un show comme à l'accoutumé (pas une critique), mais là chacun est ressorti avec l'impression d'avoir assisté à quelquechose d'unique.
Il ne faudra cependant que quelques minutes pour être réplongé immédiatement dans la vie chinoise, juste à la sortie du concert... "Non Monsieur Wang je ne veux pas acheter une fausse Rolex à cette heure-ci, surtout après un concert pareil!"

Fink (Mars 2008)

Tracklist:
Wish You Were Here
Nice to Know You
Anna Molly
The Warmth
Drive
Paper Shoes
Talk Shows on Mute
Pardon Me
Love Hurts
Mexico
I Miss You
Redefine
Earth To Bella 1
Earth To Bella 2
Stellar
Aqueous Transmission

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment