Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

The John Venture + Zikeo 18/04/07 - Lyon (Ninkasi Kao)

Concert relativement expérimental ce soir là au Ninkasi Kao de Lyon. En ouverture, le groupe Zikeo, formation venue de slovénie mélangeant jazz, dub, rock et moultes autres styles. Le groupe est ce soir associé à un collectif d'artistes qui offrent un show visuel et sonore vraiment original, en effet deux vidéastes marionnettistes projettent pendant le set du groupe des images sur des voiles installées au plafond de la salle. Marionnettes, chaussures, frites de piscine... Toutes sortes d'objets défilent sur fond noir et offrent des effets visuels saisissants. Vous êtes perdu? C'est normal. Regardez les photos et vous comprendrez. Niveau musical, le groupe se lance dans de grandes envolées dub jazzy, n'hésitant pas à faire crier les guitares où marteller la crash du batteur, donnant ainsi de bonnes compos rappelant souvent EZ3kiel. Le niveau et la propreté sont là en tout les cas, même si le set du groupe trainera un peu en longueur sur la fin.

Mais passons sur cet ovni musical qui n'était pas le pourquoi de ma venue ce soir là. Le groupe qui viendra pas la suite est un réel coup de coeur pour moi cette année: The John Venture. Vous n'avez probablement jamais entendu parler de ce groupe, encore moins sur Metalorgie.
The John Venture, c'est l'histoire de deux groupes de Saint-Etienne, Angil et Broadway qui un beau jour ont eu l'ingénieuse idée de se réunir le temps d'un album, composé en studio au rythme d'une composition par jour, en l'enregistrant le morceau dans la nuit, et sans jamais le modifier par la suite. 18 jours en studio donc (en comptant le mixage), et au final on obtient une musique très spontanée, flirtant avec l'improvisation mais sans en être pour autant.
Ce qui devait être un simple split studio, se transformera au bout de quelques mois en une tournée de quelques dates en France (dont le printemps de Bourges dernièrement), desquelles d'excellents echos retentissent. Et le groupe, malgré le peu de monde présent ce soir là, ne décevra pas. Les deux chanteurs entrent en scène, l'un en face de l'autre, et c'est là que débute le face à face. Musicalement, les compositions oscillent entre hip-hop/slam, folk, (post) rock et electro, le tout orchestré de manière brillante, on assiste à une sorte de confrontation entre les deux groupes. Chaque titre à son univers propre, on passe donc d'un battle hip hop entre les deux protagonistes (Night shift day shift, Stein waltz) à des titres folk/rock/electro comme Coin-operated, Imaginary physical ailments ou Approximate turnover company, durant lesquels les membres s'échangent tantôt guitares, micros, pianos etc. Tout ceci accompagné par d'étranges vidéos peu compréhensibles certes, mais pourtant parfaitement associées à la musique. Même si on sent par moment une légère frébilité au niveau de l'interprétation sur certains titres (c'est mon côté perfectionniste), le talent et surtout le feeling sont bien là, et le public est parfaitement conquis, envouté par The John Venture qui on le sent, prennent leur pied à pouvoir jouer sur scène ces titres qui au départ n'y étaient pas destinés...

Après avoir entendu/vu le groupe on ne peut s'empecher de penser que ce projet ne peut s'arrêter là, que le public en redemande. Avec un peu plus de maturité et de concerts dans les jambes ce groupe explosera, il n'en fait aucun doute. A découvrir absolument.

Fink (Mai 2007)

L'album est en écoute et en visionnage sur le myspace du groupe: http://www.myspace.com/thejohnventure

Partager :
Kindle

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment