Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette The Baring of Shadows
Pochette Neon Noir Erotica
Pochette Eleventh Hour
Pochette La Battue
Pochette Necroscape
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov Pochette Summerland
Découverte
Pochette Discography

Deftones, Will Haven le 30/03/2007 - Dijon (Zénith)

Fort de son très bon nouveau disque, Saturday Night Wrist, Deftones avait planifié en ce printemps 2007 une importante tournée européenne n’épargnant pas la France. Accompagné de Will Haven, Deftones était donc en ce 30 mars au tout nouveau Zénith de Dijon. Un Zénith qui avait annoncé le début des concerts à 20H30 alors que Will Haven était déjà sur scène à 20H15 : une organisation et une communication à revoir donc…


Un concert de Will Haven dont on ratera par conséquent quelques minutes. Dommage quand on connaît la qualité de ce groupe américain. Car oui Will Haven est un excellent groupe, affreusement sous-estimé. C’est sans doute pour prouver sa valeur que le groupe vient de se reformer, après un break qui lui a permis de se rebooster et de revenir remonté à bloc. Jeff Jaworski chanteur de Red Tape et remplaçant (provisoire ???) de Grady Avenell au chant s’en sort plutôt bien avec les vieux titres du combo (I’ve Seen My Fate et Carpe Diem en tête). Son timbre vocal n’est d’ailleurs pas si éloigné que ça de celui d’Avenell. Un bon concert donc, pas vraiment aidé par un son mollasson.


Au tour de Deftones. Les cinq de Sacramento ont eux un son certes plus puissant mais par moment un peu brouillon et grésillant. Regrettable, surtout comparé aux jeux de lumière, très en place. Pas de quoi empêcher le public de s’éclater devant la set-list très largement axée sur les trois premiers disques de combo, Adrenaline, Around The Fur et White Pony, avec plus de dix titres extraits de ceux-ci : citons notamment Seven Words, Bored, Root, Nosebleed, My Own Summer, Around The Fur, Be Quiet And Drive, Passenger ou encore Change. Mais le groupe est aussi là pour promouvoir son nouvel opus et on aura droit entre autres aux excellents Hole In The Earth et Beware.
Ce qu’on retiendra surtout de cette soirée, c’est la bonne santé de Deftones. Une bonne santé physique d’abord : Chino Moreno semble avoir perdu du poids et sa prestation scénique s’en ressent sensiblement, même si celui-ci montre toujours quelques signes de faiblesse sur certaines parties de chant. Une bonne santé mentale également tant le quintet semble heureux d’être ici, content de se retrouver ensemble, appréciant le moment présent ; chose qui ne semblait pas flagrante lors du dernier passage estival du groupe aux Eurockéennes de Belfort où l’on sentait les cinq musiciens fatigués et distants les uns vis-à-vis des autres.

Damien Pontus (Avril 2007)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment