A.A. Williams, Karin Park le 24/07/22 Lyon (Hard Rock Café)

24 novembre 2022, nous avons la chance d’assister à la date Lyonnaise de A.A Williams à Lyon. L’artiste anglaise est invitée via Garmonbozia au Hard-Rock café pour défendre sa dernière galette, As The Moon Rests. Pour la majorité des dates et c’est le cas ce soir, c’est l’artiste Suédoise Karin Park (également chanteuse du groupe Arabrot) qui ouvre la soirée.

Installé en petits îlots, le public attend le début du concert dans le calme. Dès les premières notes instrumentales, Karin Park invite les spectateurs à se rapprocher de la scène afin de créer une meilleure cohésion autour de sa musique. Seule sur scène, elle prend en charge l’intégralité d’une mise en scène sonore où les claviers sont mis à l’honneur. Tout en douceur, elle construit progressivement une atmosphère intimiste et captivante, où elle déroule les titres de son dernier opus The Private Collection. Dans cet album, Karin Park interprète une sélection de titres dans une version plus minimaliste : la voix et les synthétiseurs. Le public est invité à voyager dans un univers post-electro-pop qui repose à la fois sur une scénographie auditive et visuelle. A la faveur de grands globes lumineux contrôlés à distance, la scène se colore de teintes mauves, violettes et bleutées.

Entourée de son matériel musical, Karin Park exécute parfaitement son set. Les instrumentations, plutôt 'sombres', mènent à de belles montées vocales bien maîtrisées (Tokyo By Nigth, Blue Roses). Malheureusement, l’artiste souffre de dysfonctionnements techniques réguliers tout au long de sa prestation. Dérangée par le bruit incessant de la machine à fumée (que j’ai arrêtée moi-même !) mais aussi par des problèmes de retours, elle parvient à garder son sang-froid mâtiné d'un agacement justifié. Malgré ces ruptures de rythme dues aux contraintes scéniques, Karin Park a terminé sa prestation avec son titre Blue Roses, réalisé sur un orgue miniature. Un minimalisme du plus bel effet qui met en avant les capacités vocales de l’artiste.

Très rapidement, le matériel de Karin Park est retiré et la scène se vide pour laisser place à la tête d’affiche, l’anglaise A.A Williams. Dès le début du set, As The Moon Rests est mis à l’honneur avec les titres Hollow Heart et Evaporate qui permettent de recréer sur scène l’atmosphère Post-Rock gothico-doomesque de l’album. Le son équilibré et propre met bien avant les nuances du Post-Rock sur des titres comme Mumurs : des passages très éthérés sont balayés par des cassures puissantes appuyées par la distorsion des guitares (l'effet de surprise était tel que des personnes en ont fait tomber leur gobelet, c’est vous dire). La cohérence sonore de l’ensemble est sans équivoque (The Echo). Niveau lumière, c’est certes plus minimaliste (bah oui, ambiance gothique, c’est bre-som !) que Karin Park mais les deux "A" illuminés sur les côtés de la scène apportent une originalité appréciable. Ses interventions entre les morceaux laissent entendre qu’elle est très touchée par la quantité de personnes qui ont fait le déplacement pour une date où elle est en tête d’affiche.

Cette fois-ci, aucun incident technique ne viendra perturber les musiciens. A.A Williams a l’air en forme et sa prestation vocale est impeccable, en particulier sur des titres comme For Nothing ou Love And Pain (qui sera un des rares titres provenant de Forever Blue). L’artiste impose avec douceur un charisme et une maîtrise remarquables sur des parties où elle est quasiment seule à jouer et à chanter (l’intro de Pristine, par exemple). La set-list est bien rodée et les changements d’instruments sont rapides et efficaces. Pour terminer le set, le titre As The Moon Rests et son outro venue des cavernes amènera la dose d’énergie qui réveillera les plus fatigués. Malheureusement pour nous, il n’y aura pas de rappel, c’est dommage, on aurait bien repris un peu de rab'.

Mayalabielle (Janvier 2023)

Merci à Garmonbozia pour l'invitation.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment