Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Hällas
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Découverte
Pochette What's Hidden Devours

No Use For A Name, The Lawrence Arms le 05/05/06 - Montauban (Rio Grande)

Initialement prévu à Toulouse, puis délocalisée sur Montauban, l'affiche proposée ce soir-là présentait toutes les garanties de succès. Ce n'était sûrement pas l'avis de tout le monde, seulement 300 personnes s'étant glissés à l'intérieur du Rio Grande pour assister à la prestation de deux des plus belles pointures du label Fat Wreck.

L'honneur d'ouvrir les hostilités échoit à Versus The World, combo qui vient de signer cette année son premier album chez Equal Vision. Distillant un punk rock mélodique assez sympathique et déjà bien huilé, la prestation constitue un hors d'oeuvre de qualité qui a cependant un peu de mal à dérider l'assemblée. De plus, le timing serré ne permettant aucune digression, le set se déroule de manière assez impersonnelle, Versus The World réduisant les inter titres à leur plus simple expression atténuant d'autant plus les possibilités de convaincre les personnes restées au bar pour l'occasion.

The Lawrence Arms n'est pas groupe à se poser énormément de questions. Disposant pour l'occasion d'un très bon son, ce qui d'après divers témoignages s'avère être un exploit, le trio enchaîne ses morceaux avec un enthousiasme non feint, comme en témoignent les nombreuses blagues que Brendan Kelly balance à tout bout de champs. Visitant de manière quasi intégrale le dernier album Oh Calcutta avec en point d'orgue un très bon "Recovering The Opposable Thumb" et un excellent "On With The Show" présent sur le précédent, The Lawrence Arms allument quelques flammèches dans une salle satisfaite mais qui, on le sent déjà, n'aura d'yeux que pour No Use For A Name.

Effectivement, il ne faut guère de temps aux californiens pour faire monter la sauce. Les premiers accords de "Not Your Savior" suffisent à déchaîner une foule qui, quelques instants auparavant, écoutait sagement en tapant patiemment du pied. Tony Sly est en verve, Dave Nessie enchaîne les entrechats pour une prestation aux antipodes de leur dernier passage deux années auparavant avec Bigwig, No Use For A Name étant vraisemblablement boosté par l'objectif d'exécuter le plus de morceaux possible en une heure. Les californiens enchaînent savamment les perles d'une setlist qui n'aura que peu bougé en cinq ans - à peu près celle de Live in A Dive - et il est heureux de constater que les classiques "Coming Too Close", "Invincible" ou "On The Outside" font toujours autant mouche malgré les années. La prestation se clôt sur "Exit" et No Use For A Name plie les gaules malgré les nombreuses manifestations d'enthousiasme à son égard.

Satisfait mais un peu déçu par le final un peu rapide des californiens, on se dirige vers la sortie pensant que 54 Nude Honeys ne sera pas de la partie, lorsque résonnent les premières notes du Carmina Burana. Récemment découvertes lors du Printemps de Bourges, on se demandait ce que pouvait donner les quatre japonaises. De fait, le moins que l'on puisse dire est que leur garage rock poussif et sans grand interêt, semble loin de satisfaire un public, pas dupe pour un sou des poses lascives de la chanteuse, et somme toute assez médusé d'avoir été obligé de faire l'impasse d'un rappel sur The Lawrence Arms et No Use For A Name pour s'en voir imposer un d'un groupe qui, manifestement, n'était pas vraiment à sa place ce soir.

Bref, même si on quitte le Rio Grande un peu frustré de la brièveté des prestations de ceux qui étaient annoncés comme tête d'affiche, impossible de réfrener un sentiment de satisfaction au vu du set des Lawrence Arms, qui confirme tout le bien que l'on pensait d'eux, mais surtout de No Use For A Name qui, bien qu'enchaînant des albums à l'intérêt limité, parvient à prendre une tout autre dimension lorsqu'il s'agit de se frotter au public.

Fragone (Juillet 2006)

Merci à Emilie et à Première Pression.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment