Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den
Pochette Broken Play Pochette ...

Mgla, Martwa Aura, Above Aurora le 09/09/19 - Toulouse (Rex)

La rentrée avec Noiser, c'est en grandes pompes. Première date de cette superbe saison 2019/2020 avec un trio de Black Metal Polonais : Above AuroraMartwa Aura et finalement Mgla comme tête d'affiche, qui viennent faire la promotion de leur album Age Of Excuse sorti ce 2 septembre 2019. Merci d'ailleurs à Noiser pour l'organisation de cette belle soirée, première d'une longue lignée ce semestre.

Arrivé peu de temps après l'ouverture des portes, c'est un Rex bondé que je retrouve avec plaisir. Salle désormais bien connue du public toulousain, Noiser y ayant déjà organisé nombre de concerts mémorables (Hangman's Chair, Shining, Alcest et j'en passe). Ancienne salle de cinéma, le Rex est un lieu tout en étroitesse et en profondeur où l'atmosphère devient vite étouffante comme ce sera le cas ce soir. Début de la messe à 20 heures pétantes avec le trio Above Aurora qui joue un Black Metal racé, dans la veine orthodoxe du style. On trouve vite nos marques et le groupe s'approprie la petite scène du Rex, déjà occupée à moitié par la batterie de la tête d'affiche. L'unique guitare gronde et grince, délivrant des riffs hypnotiques soulignés par une basse lourde et claquante. Above Aurora ne réinventent rien mais parviennent aisément à transporter le Rex avec un show quasi sans temps mort, les musiciens enchaînant les compositions comme si le diable était à leurs trousses.La simplicité et l'efficacité de cette première partie semble fonctionner et le Rex ondule au rythme des arpèges malsains, des mid tempos venimeux qui forment la musique d'Above Aurora. Une mise en bouche des plus appréciables.

La suite est assurée par Martwa Aura, quintet plutôt confidentiel et relativement jeune. Alors que le public se presse pour être aux premières loges, les lumières s'éteignent et les slaves entament leur set d'une quarantaine de minutes. On comprend vite que la formation est largement inspirée par la scène scandinave des années 90, et que si Above Aurora n'inventaient rien, Martwa Aura tombent régulièrement dans la redite. Dirigé par un chanteur qui aura l'incroyable audace de saluer l'audience et de présenter le groupe, la formation délivre un Black Metal très classique, où blasts se mêlent aux cris torturés et à quelques interventions en chant clair, faisant respirer agréablement le tout. Above Aurora continuent dans leur lancée et fournissent une prestation très honorable avec des artistes impliqués et concentrés, hormis un batteur dont les baguettes étaient apparemment très glissantes. A l'heure où les dernières notes s'étiolent, le Rex est déjà une étuve à la limite du supportable. Une pause bienvenue d'une demi-heure sépare Martwa Aura de la tête d'affiche, que les blackeux du coin sont décidément venus voir en masse. Après un moment exceptionnel au Motocultor, les spectres confirmeront-ils leur statut d'incontournables de la scène ?

Le Rex est déjà tout acquis aux Polonais lorsqu'ils investissent les planches ce dimanche. Et le concert démarre avec le premier titre... de l'album précédent, Exercises In Futility. Album qui sera par ailleurs joué dans sa quasi-intégralité, seul le troisième morceau de l'album étant écarté de la setlist. Mgla savent pertinemment que leur gloire s'est construite majoritairement sur la bombe sortie en 2015, et donnent aux fans ce qu'ils attendent. Age Of Excuse sera donc relégué au second plan avec seulement deux extraits, qui font pourtant mouche ce soir. With Hearts Towards None et Mdłości seront également représentés avec un morceau chacun. Pas facile quand un album monopolise la moitié du temps de jeu à lui tout seul ! Et j'aimerais vous dire que voir ce chef d'oeuvre magnifiquement exécuté devant mes yeux et mes oreilles était un véritable plaisir... mais une sonorisation des plus médiocres a tout ruiné. Un charley si perçant qu'il bousillait les tympans même avec des protections ; des guitares brouillonnes au possible ; une basse noyée sous un kick trop large et pour couronner le tout, un niveau moyen proche des 107 dB. Passer une heure à tendre l'oreille pour essayer tant bien que mal de reconnaître les riffs qu'on a tant apprécié sur album n'est pas ce qu'on attend d'un concert. Et que dire des lumières à part que le régisseur n'a à peine fourni le strict minimum ? Une technique bien en deçà de ce que méritent les fers de lance de la scène Black Metal Polonaise. Rien à redire de la prestation de Mgla, excellente. Le chant est d'une intensité incroyable, et lorsque le vocaliste s'époumone sur les dernières secondes de Exercises In Futility VI, les frissons étaient là. Le groupe enchaîne ses tubes sans faiblir, à un rythme martial parfaitement calculé. Le faux rappel avec Exercises In Futility V prouve que les capuches maîtrisent l'art du spectacle et savent monter une setlist solide et cohérente, à l'amplitude variable. Une heure de sérénade plus tard, Mgla disparaît sous les cris et les applaudissements du Rex, qui ne s'est pas laissé gâcher son plaisir. Car malgré les soucis de technique, force est de constater que le quatuor règne en maître sur la scène. C'est épuré, c'est contrôlé, ça joue superbement bien, en particulier Darkside qui écrase la concurrence avec son jeu de cymbales hors de ce monde.

Achevée dans une chaleur humide qui n'a rien à envier à un été vietnamien, cette soirée fût une belle ouverture de saison. Quel bonheur de voir cette salle aussi pleine ! Et grand merci à Noiser, SPM, AMT et j'en passe de faire vivre le Metal à Toulouse. Avec Mayhem, Aborted, The Great Old Ones, Overkill, Annihilator et tant d'autres qui arrivent, les salles de concert ne sont pas prêtes de désemplir. Et n'oubliez pas que c'est vous, lecteurs, lectrices, spectateurs et spectatrices, qui faites vivre ces artistes. Alors à bientôt au Metronum, au Bikini ou au Connexion !

Rillettes (Septembre 2019)

Merci à Garmonbozia et Noiser pour l'invitation.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

letatarLe Jeudi 12 septembre 2019 à 19H39

Putain mais ils font comment ces Polonais pour tenir en sweat + cagoule + blouson cuir dans un sauna pareil ?

Je te rejoins quasi intégralement sur tes impressions. Si je n'avais jamais entendu les riffs d' "Exercises In Futility" auparavant, pas sûr que mon plaisir aurait été le même. Le son était plutôt brouillon, même si on a connu pire (pire douche froide perso: Absu à Bergen en 2009). Le jeu de lumières était presque inexistant et parfois même à côté de la plaque. Et pourtant ça reste un bon concert grâce aux fabuleux morceaux impeccablement exécutés, avec mention aux 2 chanteurs et à Darkside.