Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips

A Silver Mt Zion, Xiu Xiu le 26/05/06 - Nantes (Olympic)

Le 26 mai l’Olympic (Nantes) accueillait une bien belle affiche avec des groupes atypiques mais bourrés de talent : le duo Xiu Xiu et les 7 de Thee Silver Mt Zion. Enorme queue devant la salle c’est un Olympic quasi plein (voir complet) qui accueille le duo de San Jose et les canadiens de Silver Mt Zion.

Le concert débute par Jamie Stewart aka Xiu Xiu, électro folk expérimental j’avoue n’avoir pas été spécialement emballé sur CD, bien qu’intriguant mes oreilles restaient hermétiques aux expérimentation de Xiu Xiu. Sur scène par contre il en sera tout autrement, le duo entouré d’une multitude d’instruments va alterner de pure moments folks, avec la voie de Jamie Stewart de toute beauté, et des passages très bruitistes complètement chaotiques. Certes étrange et peu abordable mais incroyablement prenant en live ; les moments chaotiques semblent sorties d’un cerveau malade, schizophrénie musicale il faut s’accrocher pour suivre les deux zigotos jouer aux montagnes russes avec nos oreilles. Il en résulte une douce impression de décadence, une perte d’équilibre totale ; même la charmante Cory McCullough semblant, au premier abord, si inoffensive sera pris de démence et frappera à coup de cymbales sur un peu tout ce qui traîne avant de les jeter à terre pour retourner jouer une pop douceâtre.
Quasi sans expression le duo prend son temps entre les morceaux et semble dans un autre monde ; pour peu qu’on arrive à se plonger dans leurs folies leur set était une petite perle, moment douloureux pour ceux n’y arrivant pas.

Changement d’ambiance pour Thee Silver Mount Zion Memorial Orchestra and Tra-La-La Band (ou un autre nom avec A Silver Mt Zion, un peu dur de suivre leurs sautes d’humeur), la scène se remplit d’instruments (violons, violoncelle, contrebasse, guitares, basse, batterie et bien évidement de musiciens pour les manier), les 7 membres de A Silver Mt Zion prennent place en demi cercle et entame un set de 2H qui va nous emmener loin, très loin. On savait A Silver Mt Zion doué, tout comme son illustre parent (Godspeed You! Black Emperor), pour les montés incroyables, des climax orgasmiques dont on ne ressort pas indemne mais ce n’est rien comparé au live. Les écoutes répétées des albums nous avaient peu à peu habituées à ces acmés déstabilisante ; enfin c’est ce en quoi on pouvait croire avant de les voir. Une baffe incroyable, une leçon musicale comme on en voit (entend ?) trop peu. Le groupe nous amène, avec ce qui semble être une facilité déconcertante à une hauteur vertigineuse, les regards sont soit fixés sur le groupe soit fermés pour s’imprégner totalement de l’ambiance créée. Efrim avec sa voix si particulière en chef d’orchestre ponctue les morceaux avec brio. Les canons, passages A Capella  et ces montés fantastiques sont de petits bijoux sonores. Mais pourtant à l’inverse de Xiu Xiu ici la musique n’est pas une barrière mais un lien, les membres du groupe semblent si proches et si simples. Les quelques paroles échangées avec le public en français sont bon enfant et la bonne humeur règne ; étrange impression de voir qu’en à peine deux heures ces 7 musiciens nous semblent tous si sympathiques, presque des amis avec qui on vient de passer un moment extraordinaire. Des amis qui nous font partager des moments intimes, comme ces deux nouveaux morceaux dont un tout neuf (joué une seule fois en live) ; des moments simples, des moments forts.
Chapeau messieurs et mesdames, peu de groupe arrive à un tel niveau, et malgré votre modestie nul doute que vous êtes des grands. On en redemande (même trois fois) mais il faut bien se quitter, dommage.

Une bien belle soirée, des tonalités bien distinctes, des mondes à part mais un amour commun pour le hors norme.

Bacteries (Mai 2006)


Merci à Doris et aux groupes.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment