Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Final Transmission
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub
Pochette Masses Pochette Defeater

Tranzat, Jackhammer, El Royce, Wood le 17/11/18 Rennes (Le Jardin Moderne)

On ne peut pas passer... Là, non plus. La rocade est bloquée... Aïe, aïe, aïe... Ça risque de durer un moment et l'heure passe... Non, ici ! Une sortie accessible, un petit détour... Bah ouais, gros coup de chance ! Il est 20h30 pile quand le Jardin Moderne ouvre ses portes. Le timing parfait ! Dans la salle, le premier groupe est déjà en place. Derniers réglages avec l'ingé son, installation du merchandising... et les contributeurs de l'album de Jackhammer qui viennent chercher la fameuse galette. Et il ressemble à quoi ce CD ? Douze titres, un enregistrement chez Black Desert Studio, un design fouillé signé David Vrignaud : c'est clair, il y a du boulot. Ouais, hâte de l'écouter mais pour l'heure, place au live !

Il est presque 21h00 quand Wood commence à jouer. Le son est bon, très bon ! De l'excellent Stoner, un brin Grunge. La formation est minimaliste - guitare, basse, batterie - une combinaison claire qui donne une vraie place à chaque instrument. Le jeu est habile, lisible... et la technique aboutie. Le chant, porté par trois voix insuffle une réelle identité à ce groupe très prometteur. On en redemande ! Très vite, les Nantais de El Royce entrent en scène. Le live est une seconde nature chez eux. Dès les premiers riffs, on remarque qu'il y a de l'expérience. Le niveau des musiciens n'est plus à prouver : la maîtrise est irréprochable et la présence scénique est efficace. Un son très Rock'n'Roll que le groupe distille avec habileté, élégance et bonne humeur.



Avec Jackammer, la scène se pare de nouveaux atouts : la lumière change et le graphisme de l'album est présent un peu partout. C'est leur soirée et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils sont attendus. Les gens se positionnent dans la fosse et le pogo démarre dès le début du concert. Il faut dire que le groupe a une vraie présence : soutenu par une base musicale solide, Lionel chante au plus près du public. Buste et micro penché, il sait communiquer avec le public. La musique de Jackammer ne peut pas laisser indifférent : elle a quelque chose d’aérien, un dosage unique qui fait que le temps n'aura pas d'emprise sur elle. Le son Stoner est calibré et porté par des riffs aux influences multiples. La qualité des compos et de l'interprétation offre un show de haut niveau.

Tranzat
 clôture la soirée. Un groupe Brestois qui compte sur la scène Metal : Samaïn Fest, Motocultor... Et ce soir, ils sont là, au Jardin Moderne. L'originalité tant dans leur jeu que dans la mise en scène s'affirme comme une évidence. Ils ne se prennent pas au sérieux mais il y a du boulot. Rien n'est laissé au hasard... Les riffs sont recherchés, la rythmique est subtile et le chant sonne résolument Stoner. Une excellente façon de conclure la soirée ! Une belle prog, une ambiance chaleureuse... Des groupes qui se connaissent, qui se respectent et qui proposent un son audacieux. Qu'est-ce qu'on peut espérer de mieux ? Rien, non vraiment rien. Merci. Oui, un grand merci à Jackhammer et à Ankou Prod pour cette très bonne soirée.

Ubuto Kro (Décembre 2018)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment