Voïvod, Bio Cancer, Hexecutor le 30/09/18 Nantes (Le Ferrailleur)

Je ne connais rien de Voïvod si ce n’est son statut de groupe culte au sein de la scène Metal. Mais avec ses 35 années de carrière et un passage au Ferrailleur de Nantes, ça serait quand même dommage de ne pas avoir la curiosité de s’y rendre.

Ce sont les bretons d’Hexecutor qui ont remplacé Voight Kampff en première partie, ces derniers ayant été frappés par le décès de leur guitariste Mathieu. Une triste nouvelle, alors que le groupe vient de sortir son nouvel album Substance Rêve. On espère revoir le groupe revenir plus fort de cette épreuve !  Il est cependant toujours très plaisant de voir le Speed / Thrash Metal des rennais sur scène. Déjà parce que musicalement ça tue, que c'est gorgé d'un paquet de riffs qui défoncent, qu’il y a beaucoup de breaks et un groove endiablé qui ressort des compos et parce que j’adore les hurlements de Jey Deflagratör, pas si éloignés d’un Tom Araya de la bonne époque. Tu rajoutes à ça des tubes comme La Sorcière Du Marais et son refrain imparable ou Hangmen Of Roazhon, et rage animale sur scène, bien loin d’une fausse attitude revival Thrash des groupes qui pullulent ces dernières années, et il y a de quoi se prendre une bonne petite gifle. Franchement il n’y a que le meilleur à souhaiter quand on voit un groupe de cette trempe sur scène ! 

Rien à voir avec la suite qu’une partie du public semble avoir boudé. Non pas que les grecs de Bio Cancer soient nuls ou ne savent pas jouer mais leur revival Thrash Metal (justement) assez moderne et légèrement Crossover est loin d’être original et s’il ne manque pas d’efficacité sur quelques titres, la formule a l’impression de vite tourner en rond. Les rythmiques sont convenues, comme les riffs, et le chanteur a beau essayé de motiver la foule, ça ne sera que quelques hochements de tête polis. Et ce ne sont pas les chœurs du bassiste et du guitariste en soutien qui apporteront un vrai plus. Bio Cancer joue un Thrash trop propre et trop longiligne pour marquer les esprits surtout après la leçon qu’on a reçue auparavant de la part d’Hexecutor

Je n’avais jamais entendu une traître note de Voïvod, mais il ne faut pas plus de quelques instants pour me rendre compte qu’il se passe quelque chose sur scène. Humainement tout simplement. Les mecs sont tout sourire, se lancent des regards complices, occupent tout l’espace et le chanteur Snake dégage ce quelque chose de rassurant et familier. Comme si on assistait à un concret de potes. Plusieurs fois le chanteur blaguera avec le public ou avec les autres musiciens, comme une formation plus soudées que jamais et qui est venu partager un bon moment avec la foule ce soir. 35 ans de carrière et voir des mecs qui ne se prennent pas la tête et ont ce niveau de recul, ça forge le respect. On est pourtant très loin d’une foire à la saucisse sur scène, parce qu’on peut être fun sans s’appeler Ultra Vomit et faire le guignol en permanence. Très clairement ça joue. T’as qu’à voir les plans du guitariste, les morceaux aux structures un peu étranges et le jeu impressionnant du batteur Away. Et il y a cette espèce d’envie de ne jamais faire un titre trop simple ou trop cliché. J’ai l’impression d’avoir entendu du Thrash Metal là-dedans, du Heavy également et des plans progressif, un qualificatif qu’on n’a pas l’habitude de voir en lien avec ces deux autres termes. Et même avec ça, c’est jamais péteux, toujours hyper fluide dans l’exécution, comme si ça coulait de source et voir des mecs tout sourire te pondre des choses étonnantes, mais pas pompeuse, encore une fois, c’était un vrai plaisir. Après je pourrai copier/coller la setlist d’un site bien connu et dire que Voïvod ont joué des morceaux du dernier album, mais ça ne servirait pas à grand-chose et d’autres le feront bien mieux que moi. Ce qui est sûr, c’est que leur concert est passé à la vitesse de l’éclair et que j’ai trouvé ça génial, sans jamais les avoir écoutés. Je retournerai donc les voir avec grand plaisir au prochain endroit (festival / ville) ou je pourrai les croiser.

Pentacle (Octobre 2018)

Merci à Garmonbozia pour l'invitation.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment