Yob, Black Cobra, Sunnata et Au Dessus le 5 octobre Glazart

La rentrée littéraire c'est bien, celle du gras c'est mieux surtout compte tenu des livraisons que proposent les Stoned Gatherings ce 5 octobre à Glazart. Au Dessus, Sunnata, Black Cobra et enfin Yob pour faire bonne mesure. 

Nous avions déjà croisé les Lituaniens de Au Dessus par le passé, dans cette même salle à l'occasion des Blackened Gatherings et rien ou presque n'a changé depuis le dernier jour de février. Le son est légèrement moins massif que lors de cette dernière visite mais pas de quoi nous alarmer car les compositions du groupe sont fidèles à elles-mêmes. Le savant mélange de Post Metal et de Post Black Metal proposé ce soir fait mouche. Cult Of Luna et Blut Aus Nord semblent avoir fait des émules et le groupe entraîne dans son sillage le public qui apprécie. Une excellente introduction et une preuve que les pays de l'Europe de l'est regorgent d'excellentes formations, même si nous n'en avons jamais douté.

Le dernier Sunnata a marqué les esprits de la rédaction par ses qualités (on vous laisse lire la chronique de Humtaba, si jamais ce n'est pas déjà fait) et nous étions donc impatients de voir comment le groupe défendrait ce petit dernier en live. Le rendez-vous ne sera pas manqué et le groupe ne va pas mettre longtemps avant de nous faire comprendre que ce soir, nous allions conclure. Son énorme et prestation vivante, les musiciens s'imposent et se donnent à fond, balançant les claques Doom/Stoner par palettes, vendant la fuzz à la tonne. On regrettera cependant que les parties les plus atmosphériques souffrent d'un petit manque d'on ne saurait trop quoi pour pleinement en profiter. Au contraire, les riffs les plus énervés font penser au Kylesa de la grande époque et ce n'est pas un compliment à prendre à la légère. 

La température continue de monter à l'intérieur de Glazart avec l'arrivée de Black Cobra. Le duo californien propose depuis maintenant 15 ans un mélange de Sludge et de Hardcore/Thrash/TrucQuiTape et le public semble les attendre de pieds fermes. De notre côté, nous comprenons rapidement que la mayonnaise ne va pas prendre. Trop convenu, trop simpliste, la musique du duo ne nous réussit pas tout autant en studio que sur les planches. 

Mike Scheidt peut se vanter d'avoir réussi un petit exploit à lui tout seul : avoir composé certains des meilleurs albums de Doom/Stoner en ne proposant que des morceaux (ou presque) de plus de dix minutes, le tout en mariant habilement violence et spiritualité. Laissons donc de côté les formules de politesse à base de « Yob était attendu par ses fans » car il va sans dire que c'était le cas pour nous concentrer sur le plus important, à savoir leur performance de ce soir. Le sosie tatoué de John Lennon a décidé de nous briser la nuque afin de nous aider à retrouver plus rapidement la paix intérieure en usant de riffs assassins, de son jeu de guitare et en comptant sur ses deux compères qui n'ont rien à lui envier. Le groupe lâche les classiques comme s'il ne s'agissait que d'une formalité tandis qu'une partie des mâchoires de l'assistance se détachent et tombent, inertes, sur le parquet d'un Glazart qui a bien du mal à ne pas s'effondrer. Les murs tremblent, les amplis vrombissent et les cheveux s'agitent pour ce qui restera probablement, un des meilleurs concerts de 2016. Yob est très grand, que ce soit sur disque et sur scène. 

D'excellentes surprises donc ce soir, grâce notamment à Sunnata tandis que Yob confirme, à qui en doutait encore, qu'il reste une formation sur laquelle il faut compter tandis qu'Au Dessus fait son petit bonhomme de chemin, loin des regards mais proche des grands. 

Raikage (Octobre 2016)

Un immense merci à l'équipe de Glazart, de Kongfuzi Booking, de Dead Pig Entertainment et des Stoned Gatherings. 

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment