Blood Ceremony + Beastmaker 15/04/16 - Paris - Backstage by the Mill

Le Backstage by the Mill proposait ce vendredi soir une affiche qui promettait son lot de riffs bien gras, de cheveux longs…et de parties de flûte ! Blood Ceremony démarrait en effet à Paris une tournée européenne accompagné de ses collègues de chez Rise Above, les nouveaux venus de Beastmaker.

C’est le trio californien qui lance la soirée en défendant son bon premier album, Lusus Naturae. Rien de révolutionnaire au programme, ces enfants (petits-enfants ?) de Black Sabbath balancent un Doom-Stoner sans grande surprise mais très bien ficelé, qui a le mérite de ne pas s’éterniser sur des morceaux trop longs et d’offrir des riffs très efficaces, soutenus par une rythmique lourde comme il faut et accompagnés d’un chant qui, pour moi, fait la différence par rapport à de nombreux autres groupes évoluant dans les même eaux. Le public est encore clairsemé dans la petite salle mais s’avère plutôt réceptif à l’enthousiasme du groupe, qui se montre souriant et fait part de son plaisir d’être ici. Un set sincère et plein d’énergie.


Place ensuite à Blood Ceremony, qui semble également de très bonne humeur, avec l’envie d’en découdre. Très en place, les Canadiens nous font immédiatement faire un bond d’une quarantaine d’années en arrière et convoquent les spectres de Led Zeppelin, Black SabbathJefferson Airplane et, bien évidemment, Jethro Tull grâce à la flûte endiablée de la chanteuse/claviériste Alia O’Brien. Les quatre albums du groupe, avec en tête le tout dernier, Lord of Misrule, sont visités au cours de la soirée. L’ambiance varie du Doom au Hard Rock en passant par le Folk Psyché, tout en gardant du début à la fin des airs de sabbat joyeux. Alia n’hésite pas à échanger avec le public, qui s’est épaissi au fil des minutes, et à dédier l’un des morceaux « à toutes les sorcières dans la salle ». L’atmosphère se réchauffe, on se laisse porter par l’efficacité du groupe, particulièrement carré, et le charisme de sa chanteuse. Le balancement des corps se synchronise parmi nous et les derniers titres enfoncent le clou d’une prestation à la hauteur de la réputation scénique des Ontariens. Une très belle soirée.

Chris (Avril 2016)

Un grand merci à Karen (Veryshow Productions)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment