Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

H2O (+ Alone + Homeboys) Petit Bain, le 19/10/2015

Vogue les flots de la Seine en ce début de soirée hardcore à Petit Bain. Homeboys ouvre le bal avec de bonnes mélodies qui rappellent fortement Comeback Kid. Le groupe vient du 93 et le chanteur/guitariste a même emmené sa fille de 6 ans qui, installée au premier rang (ça ne bouge pas encore trop à ce moment de la soirée), peut tranquillement admirer son paternel à l’oeuvre. On regrettera simplement que le chanteur s’adresse au public dans un anglais approximatif plutôt qu’en français, notamment au moment de dédicacer leur titre Fashion Victim à H2O, certainement en clin d’oeil à What Happened?.

Alone ne met pas longtemps à faire réagir la fosse en déployant dès les premières notes une puissante énergie. Le chanteur a la rage et le fait savoir. Après quelques échauffements, ça se met à remuer façon karaté dance style dans le pit, pour le plus grand plaisir des spectateurs restés en retrait, hilares. La température est montée d’un cran mais un temps d’installation à rallonge pour H2O (plus long que leur set !) fait retomber le public dans une semi-torpeur, de courte durée heureusement.


Homeboys / Alone / H2O ©Instagram @metalorgie

Histoire de se faire pardonner cette attente, H2O n’y va pas par quatre chemins et lance les hostilités directement avec leur tube Nothing To Prove. Ou comment retourner un public en 2 secondes 30 centièmes. C’est vrai que les albums d’H2O se faisant rares, au moment de faire leur setlist, ils peuvent facilement aligner leurs titres cultes. Au cours de ce court set, comme à leur habitude, nous seront donc servis et il n’y aura que l’album Go qui sera oublié. Se prendre dans la face un enchainement Family Tree, One Life One Chance et Thicker Than Water est un pur bonheur que le public apprécie à sa juste valeur. Toby est très en verve et entreprend, entre autre, de demander à l’audience les dates de naissance de tous ceux nés dans les années 1990 : “1993, great year ! 1996, that was a great one too”... Le discours est toujours très positif, c’est leur marque de fabrique, et Toby félicitera également un gamin de 10 ans venu avec son père. La relève est en marche. Les titres de Use Your Voice (Use Your Voice, Skate!) choisis ce soir se fondent bien dans la masse des standards du groupe, jusqu’à Black Sheep jouée en rappel juste avant What Happened? repris en choeur par le public. Ce concert était également l’occasion de découvrir leur nouveau guitariste, Colin McGinniss (de None More Black, dont le bassiste Paul Delaney a également assuré l’intérim chez H2O il y a quelques années) qui donne l’impression de faire partie du groupe depuis des années tant il s’époumonne à en perdre haleine sur les refrains.

Une nouvelle démonstration des New-Yorkais que quarante minutes sont largement suffisantes pour retourner une salle (ce qui peut s'avérer dangereux lorsqu’il s’agit d’une péniche).

Grum (Décembre 2015)


Merci à Manux et We Care Booking pour l'invitation.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Baptiste08Le Mardi 08 décembre 2015 à 09H05

Et Colin McGinniss n'est pas tout à fait leur nouveau guitariste. Il jouait depuis plusieurs années en remplacement de Todd Morse lorsque celui-ci était pris avec The Offspring. Todd n'est plus membre de H2O depuis plus d'un an et Colin les accompagne de façon permanente depuis lors. Un gars bien sympa!

Baptiste08Le Mardi 08 décembre 2015 à 08H58

À mon immense regret, je les ai loupé lors de cette tournée, et je vais peut-être rater aussi le persistence tour en janvier… Je les ai déjà vu de nombreuses fois, mais c'est tellement bon!
Un dernier album très réussi, sans surprise mais ils excellent dans leur hardcore super catchy.
H2O GO!