Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

Chronique live de Deftones + A Perfect Circle + The Revolution Smile le 27 septembre 2003 à Bercy (Paris)

27 septembre, Bercy dans laprs midi, des grappes de jeunes en noir, bas rsille, t-shirt lffigie de groupe plus ou moins no, des bires qui volent, des skates aussi, des milliers de flyers par terre, ce soir Deftones, A Perfect Circle et The Revolution Smile vont prendre possession de lnorme scne de Bercy et a se voit !

Vers 18h30 les portes souvrent, la queue sallonge, beau bordel entre les personnes ayant un billet fosse et les autres possdant un billet gradin, a sagite dans tous les sens, certains vomissent mme dans la queue, charmant

Bon grce la odorante et bruyante queue je loupe The Revolution Smile, mais bon au vu de leur CD sorti au mois de juillet je nesprais pas grand-chose de ce groupe, ce que me confirme Justin Pierrot Timberlake de Santagore. La salle se remplit petit petit, quelques 14 000 personnes envahissent les lieux

La salle sassombrit pour la seconde fois de la soire, mais les nouveaux arrivants ne sont pas vraiment de mme gabarit Ils investissent Bercy sur des sonorits lgres, troublantes presque spectrale, lapprhension sinstalle puis cest la lumire. Le set d A Perfect Circle est limage des efforts studios : saisissants, mouvants bien au del des prestations de la majorit des groupes. On a le sentiment davoir faire une sorte de dream team la runion de James Maynard Keenan (Tool), Jordie White (alias Twiggy de Manson) et James Iha (ex Smashings Pupkins) quelques mtres peine semble irrel et pourtant nos sens ne sont pas abuss. Chaque musicien donnera le meilleur et on restera charmer par une prestations bien plus agressive que sur album, les titres jous tant slectionns parmis les plus violents (Pet, Judith ou encore Magadanela ), laissant tout de mme place la douceur, domaine ou le groupe a dailleurs une prsence encore plus forte sur scne (3 Libras, Weak and powerless et un Package rellement magnifique). En parlant de prsence, le personnage qui captivera rellement lattention nest autre que Maynard tantt ombre au centre du cercle, puis dos au public, le frontman de Tool par une attitude nigmatique et un jeu de scne surprenant (on le croirait dsarticul ) concentrera les regards. Il reste pourtant dans lombre par rapport aux autres membres mais imposera sa prsence charismatique de par sa voix enchanteresse et totalement matrise autant dans la puissance que dans la mlodie. Une dizaine de morceaux, seulement 45 minutes de live le groupe sen contentera et offrira au public un souvenir limage du cercle parfait Ils quitteront les lieux un peu comme ils sont arrivs, dtendus. James Iha, quelque peu en retrait pendant le concert, saisira le micro pour un dernier hurlement et laissera la places aux suivant, comme le dit si bien Maynard Next step : the Deftones .

Viens ensuite Deftones, petite apprhension car le groupe est rput pour foirer compltement certains lives, mais trs vite on saura quon a le droit ce soir une trs bonne prestation, mme si il est videment difficile de passer aprs les sublimes A Perfect Circle
Le groupe va prsenter une set list qui puise abondament dans les deux premiers albums et bien videment dans le dernier en priorit, The White Pony sera un peu dlaiss pour offrir un concert plus rentrer dedans que lors de la prcdente tourne. Ca dmarre sur Minerva, le premier single de leur dernier album et l le groupe va enchaine ses hits comme Be Quiet And Drive, Bored, Hexagram, Change, avec pour une fois un chino en forme. Franck Delgado semble lui pas vraiment dans le coup, sabsentant mme pendant certains morceaux o il na rien faire. Stephen Carpenter est lui toujours aussi enfum et il profiterra des moments daccalmies pour vite sentourer dun nuage de fume dont on imagine lodeur
Chino demandera la foule de se calmer en arrtant la musique, quelques vanouissement et blesss ayant dfil devant la scne. Et on le comprend, la fosse est en dlire, mme un peu trop, par moment cela ressemble plus du catch qua un pogo
Un membre du public plac dans des petits compartiments devant la scne viendra mme pousser la chansonnette sur la fin dun morceau avec Chino, en voil qui va se souvenir longtemps de son concert
Cerise sur le gteau dj bien garni le groupe va nous offrir un medley de Adrenaline avec 7 words, Root, Engine N9, Birthmark sans interruption.
Le concert se termine aprs 1h40 dun set furieux, et mme si on retiendra plus la prestation de la bande mene par Maynard Deftones na pas pour autant bcl son travail.

Du cot du public ben lambiance dans les gradins tait plutt bonne mais dans la fosse a na pas toujours t le cas, entres des jeunes cervels scandant Deftones pendant le set de A Perfect Circle ou pogotant comme des cons sur une zic qui sy prte pas trop. Lorga du concert un peu dplorable galement, presque 10 de diffrence entre les gradins et la fosse et bien videment une fosse bloque dans son jus. Mais bon tout cela na pas empcher a ce concert norme de se drouler et maintenant plus quune envie : revoir A Perfect Circle !

Bacteries (Juin 2004)

Un classique salut tous ceux que jai vu l bas : Clea da Stareuh, Pooly da geek, Justin Pierrot Timberlake, Hardn Julien, Shygrrrrl, Onsepoile, .
Merci galement Warner et Amael.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment