Altar of Plagues, Lena Circus, Malthusian Les Instants Chavirés (20/03/15)

Soirée d’exception aux Instants Chavirés qui voit Altar of Plagues sortir de sa torpeur après l’annonce de leur séparation, il y a de ça deux ans, pour une tournée d’adieux en bonne et due forme. Pour les accompagner ce soir, Malthusian, groupe de Black dont le batteur fait également partie d’Altar of Plagues ainsi que les expérimentations sonores de Lena Circus.

Malthusian entame cette cérémonie placée sous l’égide de la bizarrerie et du blast beat. En plus de venir du même pays, l’Irlande, le groupe se compose donc entre autres de Johnny King, désormais ancien d’Altar of Plagues comme nous le disions. Auteur d’un premier E.P en 2013 qui n’est pas passé inaperçu, Malthusian pratique un Black Metal efficace qui lorgne parfois assez largement vers le Death.
La salle, déjà bien remplie, est bien réceptive aux assauts permanents du quatuor Irlandais, qui sait se démarquer de la concurrence en apportant quelques touches personnelles, comme ce (trop) court passage où le chanteur s’essaye au chant diphonique, ma foi très intéressant dans ce contexte. Le son est plutôt correct et la lumière bleuté sur la scène souligne la menace provoquée par la musique. Des images sont également diffusées sur le mur gauche de la salle, pas forcément pratique pour en profiter mais il était certainement difficile de faire autrement.
Une prestation intéressante de Malthusian dont le second E.P sort cette année.

Avec Lena Circus, le propos change du tout au tout. Il n’est plus question de Black, Death ou dérivés mais bien d’Ambient/Drone. Un choix de programmation culotté et clivant : les connaisseurs, curieux ou intéressés restent, les autres sortent de la salle ou vont au bar. Il faut dire que les Français n’y vont pas de main morte, et ils ont bien raison. Totalement inclassable, la musique de Lena Circus voyage parmi les genres, parfois Free Jazz, parfois Drone, parfois Ambient, le tout se frictionne et occasionne un moment qui se savoure en fermant les yeux. Une fois l’accord tacite passé avec le trio, ce dernier est capable de vous emmener très loin, au gré de votre imaginaire. Un beau moment.

Dernier groupe et non des moindres : Altar Of Plagues. Les trois albums du trio sont devenus très rapidement cultes grâce à ce black sauvage capable de naviguer sur d’autres horizons. Flexible, rugueux et enchanteur, les Irlandais sont dotés d’un sens du riff redoutable mais possède aussi une accointance avec la mélodie qui rassemble.
La salle est presque pleine et le public bouillant pour accueillir nos amis d’outre-manche. Parsemant leur représentation de morceaux issus de leurs trois albums, il y en a pour tous les goûts. Du très direct et efficace Teethed Glory And Injury aux élucubrations espacées de White Tomb, leur premier album, les amateurs de longue date comme les petits nouveaux n’ont pu qu’apprécier cette performance très professionnelle.
Le son est loin d’être mauvais et sert d’appui à la puissance incroyable qui se dégage de la scène. Le chanteur, totalement possédé, délivre une prestation admirable au même titre que le batteur, qui nous offre une démonstration tant sur le plan du feeling que sur la technique. Les blast beats sont démentiels et entraînent indéniablement le public avec eux. La ferveur provoquée est à la hauteur de la prestation du groupe : magistrale.

Arrache Toi Un Œil nous a proposé ce soir une date exceptionnelle. Factuellement puisqu’il s’agissait d’une des dernières représentations d’Altar Of Plagues, mais également qualitativement, tant les trois groupes ont rayonné par leur professionnalisme. 

Humtaba (Avril 2015)

Merci à Gaspard et Emy d'Arrache Toi Un Œil.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment