Interview de Only Crime le 12/05/05 - Grenade s/ Garonne (Deconstruction Tour)

Metalorgie: Quelles taient vos raisons et vos motivations quand vous avez rejoint Only Crime?
Zach Blair: Alors en fait c'est Russ qui est l'origine du groupe... la raison premire c'est que Good Riddance, le groupe principal de Russ l'poque, avait prvu de ne plus trop tourner contrairement ce qu'ils avaient fait les 10 annes prcdentes. Certains membres du groupe se sont marris, d'autres ont dcroch des boulots... Donc il voulait monter un autre groupe parce qu'il avait une vision diffrente de sa vie future. Il s'est donc employ mettre quelque chose sur pied. Et pour ma part, a m'intressait parce queje me toruvais un peu dans la mme situation que Russ, et puis Bill s'est joint nous quand Russ enregistrait le nouvel album de Good Riddance. On avait tous dj enregistr avec Bill au Blasting Room dans le pass donc on se connaissait tous plus ou moins bien... La motivation tait de ce fait simplement de former un nouveau groupe autour d'individus diffrents qui respectaient et qui aimaient les groupes des autres. Par exemple je suis fan de tous les projets musicaux que les autres membres du groupe ont eu jusqu' prsent donc forcment, a m'intressait...

M.: Au dbut les choses taient trs DIY pour Only Crime, comme pour tout autre groupe qui dbute... Vous cherchiez des endroits o jouer, vous graviez vos propres dmos, dcoupiez les jaquettes etc. Dans un sens vous semblez aussi plus proche de votre public que vous ne l'tiez avant dans vos groupes respectifs... Comment vous avez ressenti le fait de devoir tout recommencer zro, de devoir prouver vos comptences...?
Bill Stevenson: Oui, c'est vrai qu'on a choisi de passer par un processus naturel de construction et de dveloppement pour le groupe, on n'a pas dmarr en trombes en mettant fond en avant le fait que chacun des membres jouait dans d'autres groupes, parce qu'on pensait que le meilleur moyen de s'y prendre serait que les gens dcouvrent le groupe travers sa musique, et par la suite, si elle leur plaisait, alors ils se rendraient peut tre compte par hasard de notre identit, de notre pass musical... On ne voulait vraiment pas que a se passe comme a se passe souvent dans ce genre de situation, quand on te martle et on te fait ingrer ce genre de promo base sur la rputation des groupes principaux des membres. De plus la plupart du temps ces groupes ne sont vraiment pas formidables de toute faon, et au final tout le monde est mal vu: le public est mal vu, le label est mal vu. C'est pour a qu'on voulait viter le ct "all-star".

M.: L o les choses ont chang c'est quand vous avez sign chez Fat Wreck... Mais une fois de plus, vous n'avez pas intgr le label ds la formation du groupe, vous avez envoy des demos pleisnd 'autres labels et ce n'est mme pas Russ qui en a parl Fat Mike... Est ce que a faisait parti de cet logique et de cette volont DIY? Tu as en quel sorte dj rpondu a dans la question prcdente mais apparemment vous ne vouliez vraiment pas tre privilgis par vos status respectifs...
Zach: Oui mais pour rajouter un ou deux lments, je crois que cette dmarche dont tu parles tait aussi ncessaire dans la mesure o on se considre vraiment comme un groupe part entire et pas juste comme un simple side project pour les moments o on est pas trop occup. C'est aussi une raison pour laquelle on a fait ce choix de dmarche.

M.: Aprs vos premiers concerts durant la premire moiti de 2004, Russ semblait souvent vouloir dire que d'une certaine faon vous n'aviez pas trouv votre public... et pour tre honnte, d'aprs ce que j'ai lu sur cette premire tourne europenne, c'est un peu la mme chose... D'o est ce que vous pensez que a vient? Est ce que votre musique ncessite plusieurs coutes pour rentrer dedans ou est ce que a vient d'autre part?
Zach: Hmmm, non et dans une certaine mesure oui. Quand tu coutes notre disque, ce n'est pas un style de musique que tu entends tous les jours, videmment y a certains aspects en commun avec d'autres groupes, mais on essaie de laisser une place importante des aspects un peu inhabituels, une sorte d'ambiance que tu n'entends pas partout et tout le temps. De nos jours ce qui peut tre considr comme la norme est selon moi calibr, pleins de contraintes, c'est trs 'stagnant'. Et pour notre part quand on s'est d'une certaine manire assign une mission, un objectif pour le groupe, et bien c'tait juste de faire ce que nous voulions pour nous faire plaisir, aussi simple que a. rires. Faire quelque chose qu'on aimerait nous mme couter... et tant que c'est ce qu'on fait, je pense que a nous conviendra. Un groupe n'est pas ds le dbut quelque chose de gratifiant mon avis. Et a vaut aussi peut tre pour le public... a prend tu temps, et donc pour le public cel signifie peut tre passer par plusieurs coutes ouais... Mais a nous va, tu sais on continuera jouer jusqu' ce que a vienne... Bill, tu voulais dire quelque chose propos de a?
Bill (aprs un long silence): je crois que les choses sont devenues trs confortables pour nous, et un rythme tout aussi confortable. Ce qui s'est peut tre pass c'est que tu as lu a sur le journal de Russ sur notre site internet...

M.: Ouais...
Bill: Et quand je le lis, ce journal crit par Russ, moi aussi a me donne vraiment l'impression que nous tions embarqus dans un combat pnible, qu'on traversait des moments difficiles... Mais moi je ne le vois pas du tout comme a, c'est fun, on s'amuse bien, on prend du plaisir... On a eu aucune priode de remise en question, personne n'est all contre nous, tout a t trs facile, a coule bien, on s'clate, on travaille dur... et on a de nombreuses relations, avec des groupes et des labels grce qui on a la chance d'tre dans une position confortable: on peut tourner, on se fait inviter par d'autres groupes pour jouer devant leur public... de mon point de vue, tout s'est bien pass.

M.: Ouais... cel dit il semblait sous entendre que le problme venait du public, que peut tre, ce n'tait pas le public que vous auriez si vous jouiez tous seuls...
Bill: Ouais, mais quand tu choisis de tourner avec... disons... Strung Out par exemple, l c'est sr que notre public sera videmment assez diffrent du leur, donc y a de grandes chances pour qu'il n'accroche pas sur notre musique. Mais quand on a choisi de tourner avec eux, personne ne nous a mis un flingue sur la tempe pour qu'on le fasse. Donc l'ide que a a t dur et trange, personnellement je n'y adhre pas.
Zach: C'est vrai que a n'a pas t dur pour le moment...

M.: A un moment vous parliez d'un futur DVD... J'imagine que a ne sera pas pour tout de suite, si? Est ce que vous avez dj envisag des sections spciales ou a sera plus classique?
Zach: On a film pas mal de trucs en tourne, comme peu prs n'importe quel groupe... On a enregistr quelques vnements...

M.: Un peu pour montrer les dbuts du groupe etc. plus tard
Zach: ouais voil. C'est pour si jamais un jour Fat est intress par quelque chose dans le genre... C'est important d'avoir des trucs a et l pour quand l'occasion se prsentera plus tard, mais c'est pas pour tout de suite.
Bill: On dirait que maintenant un groupe sort automatiquement un DVD aprs avoir fait 2 bons albums, ou alors il faut qu'un des membres meurt, et t'as le droit au DVD dans la foule.
Zach: (rires). C'est pas faux!
Bill: Tu vois o je veux en venir?

M.: Ouais, parfaitement. :) A part a vous avez commenc crire des nouveaux morceaux pour le prochain album.. est ce que vous savez dj peu prs comment a va sonner, quand il sera enregistr, qui le sortira et quand etc?
Bill: Et ben pour le moment a s'loigne un peu des trucs composs en majeur, comme la plupart des albums de Fat Wreck et de Good Riddance. Sur l'ponyme y avait encore pas mal de ressemblance avec tout a au niveau du son, mais sur les nouvelles compos c'est moins marqu. On s'est davantage concentr sur des choses plus larges et plus implicites qui taient peine bauchs sur l'ponyme, sur des chansons comme "Virus" ou "To the Nines" par exemple. Sur cette dernire on met pas mal l'accent sur des contrepoints, des parties aux ambiances un peu opposes, un chant mlodique et un phras folk avec des parties instrumentales plus rugueuses. Bref, on travaille afin d'viter des choses qu'on entend chez beaucoup de groupes...
Zach: Oh et pour rpondre au reste de la question, on va continuer le travail de composition jusqu' la fin de l'anne. On va tous tre pas mal occup chacun de notre ct en rentrant de cette tourne... mais en gros le schema a serait de continuer la composition jusqu'au dbut de l'hiver o on rentrerait en studio, tout a pour sortir l'album peu prs la mme priode que maintenant, dans un an... du moins c'est ce qu'on espre.

M.: Ok. A ce stade, environ un an et demi aprs la formation du groupe, est ce que ce dernier est la hauteur de vos premires attentes ou est ce qu'il y a des choses que vous voudriez encore vraiment raliser? Ou bien peut tre que vous ne vous posez pas la question et que vous vous laissez porter en attendant la suite...?
Zach: Ben y a toujours des choses que tu veux faire quand t'es dans un groupe mais je dirais qu' l'heure actuelle, par rapport ce que j'attendais de cette collaboration, mes objectifs ont t remplis et le groupe a tenu ses promesses. Tout comme Bill l'a mentionn tout l'heure, je suis aussi vraiment content que le groupe ait volu de faon naturelle et coule, sans entraves. Le hasard ne nous a pas jou de tours ou quoi que ce soit... Tout roule quoi.
Bill: Pour ma part, avec ce groupe, je ne pense pas que mes attentes puissent tre qualifies. Parce qu'on est dans un groupe o 4 des 5 membres sont dj les meneurs de leur groupe respectif, et ils en sont aussi les principaux compositeurs. Donc les possibilits sont trs vastes, ce qui fait que je ne me suis pas lanc dans le projet avec des attentes, depuis le dbut j'ai pris a genre "H, voyons ce que a peut donner tout a, cette rencontre", parce que c'est stimulant, j'aime tous les groupes que les autres ont eu auparavant. Et je crois que cet tat d'esprit va rester encore le temps de sortir 3 ou 4 albums, comme si on ne savait pratiquement pas de quoi les prochaines semaines seront faites. Quand nous composons par exemple, c'est la mme chose, il y a tant de fortes personnalits au sein du groupe, qu'on ne sait pas vraiment ce qui va en resortir.

M.: Ouais de l'extrieur c'est un peu comme a que je voyais le groupe, comme quelque chose qui avance tout seul, sans qu'il y ait trop de choses plannifies etc.
Bill: Ouais, on a pas vraiment de direction, on n'essaie pas de se faire adopter par telle ou telle putain de mouvement, que ce soit les gens qui coutent de l'emo ou les gens qui coutent beaucoup de Fat Wreck... On fait juste ce qui nous semble tre intressant, en prenant un peu comme influences des choses lgrement exprimentales et galement des choses plus vieilles comme Black Flag ou The Germs.
Zach: Ouep c'est a qui me plait dans ce groupe. On fait notre truc tous les 5 sans jamais se poser de questions telles que "Comment on va faire pour toucher le public de nos groupes principaux respectifs?", ou tel ou tel type de kids. On joue juste de la musique sans vraiment savoir o a va nous mener.

M.: (Russ nous rejoint et j'en profite donc pour lui poser une ou deux questions qui le concernent plus particulirement...) Dans les paroles d'Only Crime tu sembles souvent sous entendre que nous nous dirigeons vers la fin de quelque chose, que nous allons tous dans la mauvaise direction... Est ce que tu pourrais expliquer et expliciter un peu a?
Russ: hmmm, je pense voir ce que tu veux dire. Les paroles d'Only Crime ne sont en effet pas trs gaies, mais elles n'ont pas de sujet en particulier, contrairement ce que je fais dans Good Riddance o l elles sont trs explicites. Cette fois ci je voulais non seulement crire quelque chose de diffrent parce qu'Only Crime est un autre groupe, diffrent de Good Riddance, mais je voulais aussi exprimenter une autre faon d'crire, en me plaant dans des perspectives diffrentes. Et en particulier, je voulais tenter de ne pas rcrire mes textes plusieurs fois, de ne pas faire plusieurs brouillons avec beaucoup de corrections et d'amliorations. Egalement je voulais voir ce que a donnait si je choisissais des mots plus pour leur valeur mlodique o rythmique que pour leur valeur directement politique ou sociale. Donc les textes ont t conues en faisant davantage attention leur intraction avec la musique plutt qu' ce qu'elles exprimaient. Pour autant, mme si elles devaient sonner bien, a fait assez longtemps que j'cris des lyrics pour savoir qu'ils devaient tre lisibles, comprhensibles, mme si mon but premier n'tait pas de faire passer un message. Et puis je crois qu'ils sont bien plus sujets des interprtations diffrentes, selon ton humeur tel ou tel moment. Y a bien 2 ou 3 morceaux qui abordent des thmes politiques ou sociaux mais ce n'est pas directement visible, vident.
Je trouve que notre musique est plutt agressive, gutturale... et je voulais que a se reflte dans les paroles, tout du moins du point de vue esthtique.

M.: Je vois... et au fait, tu cris toujours pour AMP? [ndw: AMP = Alternative Music Press, un grand mensuel musical aux Etats Unis. Pour lire quelques colonnes de Russ, c'est ici]
Russ: Ouep! Tous les mois sauf celui ci parce qu'on est en tourne et tout... C'est vraiment gnial parce que a me permet de disgresser (souvent de faon inutile d'ailleurs) sur diverses choses et je leur suis vraiment reconnaissant de m'avoir propos cette colonne. Je reois pas mal de retours, de gens que je connais, d'autres journalistes/chroniqueurs du magazine, ou mme de lecteurs. C'est vraiment sympa.

M.: Ok, ben je crois que j'ai fini, donc merci vous d'avoir rpondu aux questions et bonne chance pour la suite!

Russ, Bill, Zach: Merci toi et bonne continuation aussi.

NO fun for a FX (Juin 2005)

Site du groupe: www.onlycrime.com

 

Merci Wiebke @ Fat Wreck Europe, ainsi qu' Bill, Zach et Russ.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment