This Gift Is A Curse Par email

Voilà trois ans, nous échangions avec Jonas de This Gift Is A Curse, alors que All Hail The Swinelord venait de sortir. Cette année, nous ne sommes pas passés à côté du nouveau opus du combo et souhaitions refaire un point avec le musicien sur la vision de la musique du groupe. Résultat, un échange toujours riche, à découvrir !

Version anglaise plus bas / English version below


Salut Jonas, j'espère que tu vas bien. Merci encore pour le temps imparti pour cette interview. Comment se passe la promotion de votre nouvel album A Throne Of Ash ?

Bonjour Metalorgie.com et Euka, Je vais bien, merci. Jusqu'à présent, les réactions ont été plutôt positives. La plupart des gens / critiques semblent aimer notre nouvel album. Il est aussi comparé à l'ancien matériel. Nous ne savions pas trop à quoi s'attendre cette fois-ci après avoir changé de producteur, de studio et ajouté un nouveau membre compositeur. Mais il semble que ce changement d’approche créative ait porté ses fruits.

Vous avez publié 2 splits entre All Hail The Swinelord et A Throne Of Ash, une avec Hexis et la seconde avec Seek. Était-ce une façon de commencer le travail pour A Throne Of Ash ?

Alors le split avec Hexis a été retardé à plusieurs reprises en 2014 et est sorti un peu avant All Hail The Swinelord en 2015. C'était une piset enregistrée dans la même session que AHTS, mais avec un autre mix et un son plus sale. Nous avons pensé que ça s'était bien passé avec cette composition particulière (Hamnskiftaren) et qu'elle avait été créée spécialement avec pour but d'être sur ce split. L'autre split était une sorte de "présentation-de-This Gift Is A Curse-au-Japon" EP avec nos compagnons de tournée japonais SeeK en 2017. Il s'agissait de versions plus anciennes et rien de nouveau. Le travail avec A Throne Of Ash (2019) a commencé un peu après que Dave (guitare) ait rejoint le groupe au début de 2016. Je pense que Blood Is My Harvest était notre premier nouveau titre écrit, suivie de près par In Your Black Halo (Mass 317).

Quels sont les thèmes de A Trone Of Ash? Tu évoques Nahash (un serpent en hébreu, comme référé dans la Bible), alors j'imagine des thématiques religieuses, comme nous en avions parlé il y a quelques années.

En bref, j’utilise le symbolisme linguistique ésotérique et occulte pour parler de phénomènes psychologiques complexes personnels. Avec l’aide d’évocations démoniaques et de schémas de rituels anciens, j’abolis les démons et en lie certains à ma personne. C’est juste une question de savoir ce qui sert mon but et ma situation. Les morceaux fonctionnent pour moi comme des tunnels et des passerelles secrètes et si vous nous connaissez très bien, vous trouverez également les bonnes clés pour ouvrir les portes noires du royaume ésotérique que nous avons créé avec This Gift Is A Curse. Je me réfère également beaucoup à la mythologie classique et aux idées proto-religieuses de cet album. Au moins pour moi dans cette scène : c’est plus raffiné que le travail lyrique que j’ai réalisé sur les albums précédents. À propos de Nahash, lisez les paroles du titre Blood Is My Harvest. Il y tient le rôle principal.

J'aime beaucoup l'esthétique utilisée sur votre album, qu'il s'agisse d'œuvres d'art ou de clips (mon préféré est Monuments For The Dead Gods. Nous n'en avons pas parlé en 2016, mais comment choisissez-vous les artistes avec qui vous travaillez ?

Je suis content que cela te parle. Il est étroitement lié aux paroles de l’album. C’est juste une autre extension sensible de la tradition que nous avons créée avec cet album. À propos de la vidéo Monuments For The Dead Gods : elle a été réalisée par Chariot Of Black Moth (Pologne). Il a travaillé avec de nombreux groupes / artistes au fil des ans et possède un CV très impressionnant. Il nous demandait depuis longtemps de faire une vidéo et nous pensions que ce titre conviendrait parfaitement. Je pense qu'il a vraiment fait du bon travail avec les visuels. Cela a vraiment donné à la composition une toute nouvelle dimension. Nous essayons toujours de travailler avec des personnes motivées par l'esthétique ou d'afficher une sorte de "faim". En fait, j'aime surtout les créateurs qui sont d'avantage inconnus et qui ne font pas partie d'une "scène". Les gens qui sont encore libres de conventions artistiques, etc. parce qu'ils ont tendance à avoir des idées et des idées créatives plus intéressantes.

Je n'ai trouvé aucune signification avec les chiffres discutés sur l'opus précédent. Sont-ils plus cachés dans le disque ?

317 est pour nous un nombre sacré. Parce que 3, 1 et 7 = 11. Je l'utilise encore dans nos paroles et dans les œuvres d'art. C'est toujours présent dans tout ce que je fais et c'est à la fois la clé et la passerelle vers le courant ésotérique que j'ai créé avec mon art au fil des années. Les numéros se trouvent sur la couverture de l’album de A Throne Of Ash et dans des titres comme In Your Black Halo (Mass 317). Ce morceau a aussi un lien lyrique avec l’album I, Guilt Bearer de 2012. C’est un travail ésotérique / occulte / esthétique en cours qui s'étend du tout début du groupe jusqu'à maintenant avec cette sortie. J’ai déjà tracé la carte de ce qui va se passer et j’ai encore beaucoup d’avancées dans ce "voyage". Rendez-vous dans les tunnels…

Nous avons en fait une vision pessimiste du monde actuel et futur par le biais des informations. L'image du trône des cendres peut-elle être attachée à cette image ? Comme moyen de voir ce qui ne sera pas laissé à la fin.

Je pense moi-même que l'album n'est en fait pas si pessimiste. Ni "mal" - comme beaucoup semblent l'interpréter. C’est peut-être parce que je me sens plus aligné sur le "noir" que… disons que les choses que nous, en tant que société (le monde social courant), considérons comme des "bonnes" choses. Comme des "normes socialement reconnues" que nous, humains, nous sentons obligés de suivre. Dans le noir et l’inconnu, c’est là que je trouve mes réponses et un paradis sans danger. Je vois A Throne Of Ash  plutôt comme un bouclier ou une force. Un "quelque chose" qui peut transformer en armes vos sentiments négatifs en une entité que vous pourrez ensuite opposer à vos antagonistes ou oppresseurs personnels. ATOA est pour moi une guerre spirituelle et occulte. L’humanité a été condamnée à être anéantie dès le début, nous avons toujours chuté et à la fin, nous serons tous seuls dans le vide froid entre l’espace et le temps… et je serai là à vous attendre, dans ce trou noir que vous appelez tous “la fin".

Nous avons deux avis opposés en interne sur l’album, un membre de l’équipe expliquant que le disque était entre Black Metal et Post Hardcore, ce qui donnait un sentiment d’indécision ou de transition infructueuse. Pour ma part, j'adhère à cette évolution et je trouve que des pistes comme Monuments For Dead Gods et Wormwood Star sont intéressantes par cela. Quelle était l'orientation musicale / la volonté du groupe lors de la composition de l'album ?

Entre deux mondes ? Nous avons eu cela comme retour parfois. Eh bien, nous voulons simplement écrire de la "musique lourde" que nous aimerions écouter nous-mêmes. Je pense qu'avec chaque album, nous voulons évoluer et nous aventurer plus loin dans des territoires musicaux plus sombres et plus inexplorés. Nous n’avons jamais vraiment pensé à nous en tenir à des genres ou à des styles, nous nous sommes simplement dirigés là où la musique ou l’ambiance nous mène. On nous a appelé tout, du Post-Black Metal à l'Art Expérimental, en passant par le Crust Punk et le Hardcore Emotionnel. Personnellement, je ne sais pas ou je ne me soucie pas de cette appartenance. Nous aimons le bruit, les volumes élevés et évoquer l’obscurité avec nos morceaux. Et en prime, nous pouvons blesser et terrifier les gens avec notre musique. Pour qu'ils ressentent quelque chose, quel que soit le sentiment que nous puissions exprimer.

Vous avez amené Johannes Persson de Cult Of Luna sur la dernière piste de l'album. Qu'est-ce qui a conduit à cette collaboration ?

Nous savions qu'il était fan de This Gift Is A Curse depuis quelques années. Ce qui en soi nous rend très modeste parce que la plupart d'entre nous avons grandi en écoutant Cult Of Luna et qu'ils étaient l'une de nos principales inspirations musicales en tant que groupe. C'était un peu risqué de lui demander d’apparaître en tant qu'invité, car nous savons qu'il est une personne très occupée (de tous les côtés). Mais, quand nous avions enregistré ce titre, Wormwood Star, nous nous sommes tous dit : "ça sonnerait vraiment bien avec la voix de Johannes dessus". Nous avons donc essayé et lui avons envoyé la poste avec les paroles - et il s’est avéré qu’il aimait vraiment. Il était en effet prêt à essayer quelque chose. Heureusement pour nous, le résultat est ce que vous entendez sur l'album !

Si je ne me trompe pas, il n'y a eu aucun changement dans la composition du groupe depuis 2008. Comment expliquez-vous cette stabilité ?

Non, nous avons ajouté un nouveau musicien récemment. Dave nous a rejoint en 2016 en tant que second guitariste. "Cette stabilité" ? Oui, quel est le secret ? Je m'interroge moi-même parfois. Je pense que c’est parce que nous sommes des personnes sensibles qui attachons de la valeur à la communication et à nos différences. Peut-être quelque chose comme ça. Ce que je sais avec certitude, c'est que ces gars-là me tiennent à cœur. Nous sommes tous très proches et c'était comme ça presque dès le début - quelque chose a cliqué. Quand nous avons commencé ce groupe, personne ne se connaissait aussi bien. Je pense que notre musique et notre travail de création nous ont vraiment poussés à se développer. Nous avons des personnalités assez différentes, mais la musique est ce qui nous relie tous dans cette formation impie. Mais nous aimons tous toujours faire de la musique ensemble et passer du temps en dehors des répétitions et même après des tournées (!) Peut-être est-ce une sorte de magie noire ? Ou juste le syndrome de Stockholm ?

Vous avez, parallèlement aux albums classiques, des objets plutôt cool, comme ces patchs noirs du pack "Sacred Harvest Edt" ou ces cassettes avec une piste bonus. Souhaitez-vous développer l'univers autour de This Gift Is A Curse ?

Oui, comme je l'ai dit auparavant; C'est un projet continu et sans fin afin de construire le royaume ésotérique et esthétique qu'est This Gift Is A Curse. Mais tout cela m’appartient tout naturellement, car c’est une partie tellement liée de ma vie. Ma mission artistique est d’élargir l’expérience sonore du groupe de manière plus que "simplement" musicale. D'un autre côté, je fais également une collaboration intéressante cet automne / hiver entre This Gift Is A Curse et mon propre projet artistique personnel House Of No Light (317). J'afficherai ces informations sur nos réseaux sociaux au fur et à mesure qu'elles seront dévoilées. Je pense que certains fans du groupe trouveront ces collaborations intéressantes.

Vous avez évoqué le souhait un jour de jouer au Hellfest ou au Roadburn, avez-vous des pistes pour jouer pour l'édition 2020 de ces festivals ?

Nous travaillons avec des bookers et des agences et nous parlons de l'année prochaine (2020). Nous espérons donner à tous de bonnes nouvelles dans les mois à venir. C’est tout ce que je peux dire pour le moment.

Quelles sont les dernières news de Spirits Of The Black Lodge ? Je suppose que vous êtes un grand fan de Twin Peaks? Qu'as-tu pensé de la saison 3 ?

Je suis un grand fan de Twin Peaks et de Lynch. Je pense que la nouvelle saison était belle et étrangement imprévisible. Comme la plupart des œuvres d'art de Lynch ! Peut-être y avait-il des épisodes qui auraient pu être raccourcis mais au final, je prends ça pour ce qu’il est: un Lynch’ing artistique. J'ai vraiment aimé le dixième épisode: Laura is The One. C'était une œuvre d'art à part. J'aurais aimé que ce soit une vidéo pour This Gift Is A Curse. À propos de mon "groupe punk-bruitiste-à-thème Twin Peaks: nous avons recommencé à répéter ce printemps 2019 après quelques années d'inactivité (encore…). Mes amis et moi-même avons commencé ce groupe il y a presque quinze ans. Mais nous avons fait des progrès majeurs ces derniers mois avec l’ajout d’un membre du groupe de Grindcore suédois God Mother. Je pense que nous avons presque un album maintenant. Espérons que nous enregistrerons cet automne / hiver. Cela ne ressemblera en rien à ce que je fais avec This Gift Is A Curse, c’est plus chaotique et bizarre. Le genre de musique qui me faisait vouloir être dans un groupe quand j'avais quatorze ans. C’est sûr, ça revient aux racines. C’est un chaos sonique très pur.

Je te remercie énormément pour ton temps et je te laisse le dernier mot.

Merci de nous avoir parlé et d'avoir accordé une certaine attention à This Gift Is A Curse. Nous ferons une tournée en Scandinavie cet automne avec Cult Of Luna et Brutus, ainsi que quelques festivals sympas dans toute la Suède. Nous planifions des concerts pour l’année prochaine et espérons visiter l’Europe continentale au printemps 2020. Gardez un œil sur nos réseaux sociaux, des choses se préparent.






Hi Jonas, I hope you're fine. Thanks again for the time allotted for this interview. How is the promotion of your new album A Throne Of Ash?

Hello Metalorgie.com and Euka, I’m fine I guess, thanks for asking. The feedback so far have been quite positive. Most people/critics seem to like our new album. Also compared to the old material. We didn’t really know what to except this time around after switching producer and studio as well as adding a new writing member. But it seems that this change of creative approach worked out for the better.

You have released 2 split between All Hail The Swinelord and A Throne Of Ash, one with Hexis, and the second with Seek. Was it a way to start the work for A Throne Of Ash?

So, the split we did with Hexis was delayed many times during 2014 and actually came just a bit before All Hail the Swinelord in 2015. It was a song recorded in the same session as All Hail The Swinelord but with another mix and more dirty sound. We though it went well with that particular composition (song Hamnskiftaren) and it was just made for the soul purpose on being on that split. The other split was a kind of an “introducing-This Gift Is A Curse-to-Japan”-EP that with our Japanese touring mates Seek in 2017. It was songs from older releases and nothing new. The work with A Throne Of Ash (2019) started sometime after Dave (guitar) joined the band in early 2016. I think Blood Is My Harvest was the first new song we wrote, closely followed by ‘In Your Black Halo (Mass 317)'.

What are the themes in A Throne Of Ash? It is about Nahash (a snake in Hebrew, so used in the Bible), so I imagine religious themes, like we talked few years ago.

To put it short: I use esoteric and occult linguistic symbolism to tell about personal complex psychological phenomenons. With the help of demonic evocations and ancient rituals schematics I both abolishes demons as well as bind some of them to my person. It’s just a matter of what serves my purpose and situation. The songs works as tunnels and secret gateways for me - and if you know us and what we are about you will also find the right keys to open the black doors to the esoteric kingdom that we have made with This Gift Is A Curse. I also reference a lot to classic mythology and proto-religious ideas on this album. In that scenes, to me at least: it’s more refined than the lyrical work I did on the previous albums. About Nahash, read the lyrics to the song “Blood Is My Harvest”. He holds the main role there.

I really like the aesthetics used on your album, whether it's the artwork or the clips (my favorite is Monuments For the Dead Gods. We did not discuss this in 2016, but how you choose artists with whom are you working?

I’m glad it speaks to you. It’s closely connected to the lyrical themes of the album. It’s just another sentient extension of the lore we created with this album. About the Monuments For The Dead Gods video: it was made by Chariot Of Black Moth (Poland). He has worked with many bands/artists over the years and have a very impressive CV to say the least. He had been asking us for a long time on doing a video and we thought that this song would be a great fit. I think he did a really good job with the visuals. It really gave the song a whole new dimension. We always try to work people that is esthetically driven or display some kind of “hunger”. I actually mostly like creators that are more unknown and not fitted into a “scene”. People that still are free from artistic conventions etc. because they tend to have more interesting creative views and ideas.

I did not find any meaning with the numbers discussed on previous opus. Are these more hidden in the disc?

317 is for us a holy number. As well as 3, 1 and 7 = 11. I still use it in our lyrics and in the artworks. It’s always present in everything I do and it is both the key and gateway to the esoteric current I’ve created with my art over the years. The numbers are on the front cover of A Throne Of Ash album and in songs titles like In Your Black Halo (Mass 317). That particular song also have lyrical connection to the ‘I, Guilt Bearer’ album from 2012. It’s a ongoing esoteric/occult/aesthetic work that spans from the very beginning of this band up until now with this release. I’ve already staked out the map for what will happen next and are many steps ahead on this “journey”. See you down in the tunnels…

We actually have pessimistic view of the current and future world through news. Can the image of the throne of Ashes be attached to this image? As a way of seeing who will not be left in the end.

I myself feel that the album is in fact not that pessimistic. Nor “evil” - as many seem to interpret it to be. This is maybe because I feel more aligned with the “dark” than… let’s say the things we as a society (the shared social world) consider as “good” things. Like “socially recognized norms” that we as a human somehow feel obligated to follow. In the dark and the unknown is where I find my answers and safe heaven. I see ‘A Thorne of Ash’ more as a shield or a force. A “something” that can weaponized your negative feelings into an entity that you can then wiled against your personal antagonists or oppressors. A Throne Of Ash is to me spiritual- and occult warfare. Humankind was doomed to annihilation from the very start, we have always been falling and in the end we will all be alone in the cold void between space and time… and I will be there waiting for you, in that black hole you all call “the end”.

We had two opposing opinions internally on the album, a member of the team explaining that the disc was between Black Metal and Post Hardcore, which gave a feeling of indecision or unsuccessful transition. For my part, I adhere to this evolution and I find that songs like Monuments For Dead Gods and Wormwood Star are interesting by that. What was the musical orientation / the will of the band when composing the album?

In-between world? We get that sometimes. Well, we just want to write “heavy music” that we ourselves would like to listen to. I think with each record we want to evolve and venture further into darker and more uncharted musical territories. We have never thought much about sticking to genres or styles, we just go where the music or mood takes us. We have been called everything from Post Black Metal to experimental art-core to Crust Punk and Emotional Hardcore. I personally don’t know or care where we “belong”. We like noise, high volume and conjuring darkness with our songs. And as a nice bonus we get to hurt and terrify people with our music. To make them feel, whatever feeling we might bring out.

You brought Johannes Persson from Cult Of Luna on the last track of the album. What led to this collaboration?

So, we knew he had been a fan of This Gift Is A Curse for some years. Which in itself is a really humbling because most of us grew up listening to Cult of Luna as well as they being one of our main musical inspirations us as a band. It was kind of a gamble to ask him to do a guest appearance - because we know he is a very busy person (by all rights). But, when we had recoded that song Wormwood Star we all felt like: “this would sound really great with Johannes voice on it”. So we gave it a shot and sent him the track with lyrics - and it turned out he really liked it. He was indeed up for “trying something out”. Lucky for us and the rest is what you hear on the album ! 

If I'm not mistaken, there has been no change in line-up since 2008. How do you explain this stability?


We have actually added a member since the start; Dave joined us in 2016 as a 2nd guitarist. “This stability”? Yes, what is the secret? I wonder about this myself at times. I think it is because we are sensitive people that value communication as well as our differences. Maybe something like that. What I do know for certain is that I care a lot about these guys. We are all really close and it was like that almost from the very beginning - something just clicked. When we started this band no one knew each other that well. I think we just grew real tight through the music and our creative work. We are quite different personalities but the music is what links us all together in this unholy formation. But we all still like to make music together as well as hang out outside the rehearsal space and even after tours (!) Maybe it is some kind of black magick? Or just Stockholm syndrome?

You have, parallel to the classic releases of albums, quite cool merch, like these black patches of the pack "Sacred Harvest Edt" or these tapes with a bonus track. Are you committed to developing the universe around This Gift Is A Curse?

Yes, as I said before; it is an ongoing and never-ending project to build the esoteric and aesthetic kingdom that is This Gift Is A Curse. But it all comes quite natural to me, because it’s such an entwined part of my life. My artistic mission is to expand the sonic experience of the band in more ways than “just” the musical approach.  On a bit of a side note: I’m also doing some interesting collaboration this fall/winter with This Gift Is A Curse connected art and well as my own personal art project House Of No Light (317). I will post about these things on our social media outlets as they are unveiled. I think some fans of the band will find these co-labs’ interesting.

You mentioned the wish one day to play Hellfest or Roadburn, do you have tracks to play on the 2020 edition of said festivals?

We are working with some bookers and agencies as we speak about next year (2020). We hope to give everyone some cool news within the coming months. It’s all I can say right now, too be continued.

What are the latest news from Spirits Of The Black Lodge? I take it that you are a big fan of Twin Peaks? What did you think of season 3?

I’m a huge fan of Twin Peaks as well as Lynch. I think the new season was beautiful and unpredictably strange. Like most art Lynch does! Maybe there was some angles and episodes that could have been cut shorter but all in all I just take it for what it is: an artsy Lynch’ing. I really liked the 10th episode: Laura Is The One. It was a piece of art of its own. I wish it was a This Gift Is A Curse video.  About my “Twin Peaks-themed-noise-punk-band”: we started to rehears again this spring 2019 after some years on hold (again…) I and my friends started this band like almost 15 years ago now, it’s a strange beast this one. But we have actually made some major progress these last months with the adding of a member from Swedish grindcore band God Mother. I think we almost have an album now. Hopefully we will record it this fall/winter. It will not sound anything like what I do with This Gift Is A Curse. It’s more chaotic and weird. The kind of music that made be wanting to be in a band when I was like 14 years old. It’s back to the roots for sure. It’s a very pure sonic mayhem.

I thank you very much for your time and leave you the last word.

Thanks for talking to us and giving This Gift Is A Curse some attention. We will tour Scandinavia this fall with Cult Of Luna and Brutus, as well as do some cool festivals in around Sweden. We are planning shows for next year and hope to tour mainland Europe next spring 2020. Keep your eyes peeled at our social media outlets, things are coming.

Euka (Septembre 2019)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment