Archspire Hellfest 2019

 English version below


Après avoir sorti le Reign In Blood de sa carrière il y a deux ans, Archspire est venu défendre 
Relentless Mutation au Hellfest. L'occasion pour nous de questionner Tobi Morelli (guitare) sur ce brûlot Death Technique aussi fun que méchant, mais aussi de parler de son amour pour Shrek et la Synthwave.

Salut, comment vas-tu ? Quoi de neuf pour Archspire en ce moment ?

Ça va très bien. En ce moment on est au Hellfest et tout va pour le mieux. On a eu la journée d’hier pour faire un tour et voir quelques groupes.

A quels concerts avez-vous assistés ?

On est allés voir Pestilence, notre chanteur est aussi un gros fan de All Them Witches, et on a aussi vu le show de Hellhammer qui était très cool. Malheureusement on a dû louper King Diamond et Gojira parce qu’on voulait avoir une bonne nuit de sommeil. On était un peu déçus mais on s’est dit qu’on devait assurer aujourd'hui donc on a sacrifié ces concerts-là. 

Concernant Archspire, je ne sais pas si tu es un des membres fondateurs, mais j’aimerais savoir quel était le but initial du groupe à sa formation.

Notre batteur, Spencer, et notre bassiste originel voulaient à l’époque former un groupe de Death Technique. 

Ok, donc l’objectif était dès le début de jouer du Death Technique...

Oui complètement ! Je connaissais Spencer d’avant le groupe, et lui et moi on aime vraiment le même genre de musique, des choses comme Spawn Of Possession, Origin... Donc c’était son but de jouer du technique, et je l’ai vu tenter le coup avec plusieurs membres. Quand Dean (l’autre guitariste) les a rejoint ils ont commencé à composer, ils ont aussi eu un chanteur mais ça n’a pas vraiment fonctionné donc il est parti. J’ai rejoint Archspire environ six mois après Dean, je jouais dans plusieurs groupes qui se sont tous séparés, alors j’ai appelé Spencer vu qu’il m’avait déjà proposé de les rejoindre. Puis Oli est arrivé quelques mois après moi, Spencer et notre ancien bassiste le connaissaient puisque ils ont grandi dans le même coin près de Vancouver. Donc c’est à peu près comme ça que l’on s’est formés, et c’était en 2009. On voulait jouer du Death Technique, partir en tournée, la totale quoi. Et depuis, pas mal de bonnes choses nous sont arrivées !

Est-ce que ça a eu un impact sur vous d’avoir des compatriotes Death Technique/Brutal Death comme Gorguts ou Cryptopsy ?

Notre bassiste actuel (il a rejoint le groupe juste avant l’enregistrement de notre dernier disque), Jared, est un gros fan de Gorguts. Nous autres, pas tellement, mais par contre Cryptopsy nous a beaucoup influencés. Particulièrement quand tu vis au Canada et que tu entends ce groupe pour la première fois, tu te poses plein de questions. « Comment fait le batteur pour être aussi rapide ? Comment le guitariste joue ça ? ». C’est vraiment un groupe incroyable, surtout vue l’époque... None So Vile est un album parfait. Je sais qu’Oliver, notre chanteur, est très influencé par Lord Worm avec ses parties vocales un peu bizarres. On est tous fans de Cryptopsy donc ils ont forcément eu un impact sur Archspire

Je trouve que votre dernier album, Relentless Mutation, est vraiment sous le signe de l’excès, et j’ai l’impression que c’est un peu ce que vous cherchiez. Du coup, quelle va être l’étape d’après ? Est-ce que vous ne craignez pas de ne pas pouvoir faire un disque encore plus rapide, meilleur, plus agressif… ?

Ça nous a clairement traversé l’esprit. Après notre album précédent, The Lucid Collective, nous avions en tête de faire, quoi qu’il arrive, un album encore meilleur, en tout cas pour nous. Donc on cherchait une meilleure production, on voulait écrire une musique mieux composée, ce qui implique notamment de la vitesse en effet. On ne voulait pas spécialement que nos titres soient les plus rapides possible, mais une partie des compos est sortie comme ça. Et puis c’est aussi un moyen de nous imposer des défis, on se dit « Est-ce qu’on est capables de jouer ça ? Quelque chose de plus technique et rapide ? ». Mais on devait tout de même composer de la musique écoutable pour les auditeurs, on voulait vraiment que les gens puissent digérer ce qu’on jouait. On ne voulait pas qu’ils se disent « Oh c’est juste un ramassis de notes, c’est rapide, c’est sympa... allez, suivant ». 

Puisque tu parles de digérer la musique, il y a un bot qui a été nourri de Relentless Mutation justement, ce qui lui permet maintenant de générer du Death Metal Technique 24/24h, 7/7j. Vous ne craignez pas d’être remplacés par des machines un de ces jours ?

Si, les machines prennent le contrôle partout et on va tous finir par vivre dans de petites cabines. Blague à part, c’est vraiment dingue de voir qu’une Intelligence Artificielle peut prendre une information et en créer de nouvelles à partir des données qu’elle a collectées. Les deux gars qui ont créé ce bot ont essayé de lui faire écouter d’autres groupes, mais le fait qu’ils aient réussi à utiliser notre musique et à en faire quelque chose de cohérent c’est incroyable. Ça nous dépasse franchement, par moments on croirait entendre un bout de The Dillinger Escape Plan quand ça sonne le plus chaotique, puis on entend des bouts de nos riffs mis côte à côte. Donc si les IA se mettent à créer du Death Technique, je suis hyper partant, quant à notre boulot je ne sais pas...

Aller voir une IA en concert c’est sans doute pas aussi marrant...

Oui elles auront toujours besoin d’un élément humain. Mais même rien que pour l’inspiration c’est vraiment cool, on pourrait copier notre propre musique via l’IA qui nous aiderait ainsi à composer notre prochain album. Et pour en revenir à ce prochain disque, on veut faire mieux ou au moins faire aussi bien que Relentless Mutation

Puisque la musique était très rapide et mécanique sur Relentless Mutation et que vous voulez essayer de faire mieux ou différent, est-ce que vous pensez tenter des choses comme intégrer de l’Ambient ou de l’Electro ? Ou bien vous garderez la composition guitare, basse, batterie ?

Je pense qu’on va faire un album de Sunn O))) et ce sera seulement du Drone. Non, on a évoqué cette idée d’incorporer de nouveaux éléments dans notre musique. Rien de fou, peut-être un peu d’orchestration ou des samples de musique électronique mais uniquement dans le but de compléter le morceau, pour lui donner une progression ou pour donner du corps au son. Mais vous n’aurez pas de saxophone ou de chant clair avec nous. Ça marche pour d’autres groupes mais je ne pense pas que l’on ait besoin de changements si drastiques. Nos fans savent ce qu’ils aiment, donc faire un changement de cap super extrême nous causerait du tort. On veut conquérir plus de fans mais ne pas sacrifier notre musique, donc on restera extrêmes et rapides. 

Comment est-ce que Oli (chant) s’entraîne pour arriver à produire quelque chose d’aussi rythmique et complexe ? Je sais qu’il aime pas mal le Rap par exemple. Est-ce que c’est vous, les musiciens, qui arrivez avec une compo ou bien lui vous propose des patterns auxquels vous vous adaptez ? 

Pour le chant, une grande partie du travail se fait entre Oli et Spencer (batterie). Pas mal de fois, Oli essaye de se caler sur les coups de caisse claire ou de grosse caisse, ce qui donne ce son percussif, un peu comme un staccato. Je suis moi-même un grand fan de Speed Rap, des choses comme Ritz ou son groupe Tech N9ne, et quand Oli est arrivé dans le groupe on lui a demandé de bosser sur ce genre de vocalises. Maintenant il a trouvé son propre style et il y travaille beaucoup. On pense que le chant est aussi important que l’instrumentation, même chez les autres groupes. Même chose pour les paroles, Oli passe beaucoup de temps à les écrire et elles sont toutes thématiques, comme des sortes d’histoires. On ne veut laisser aucun élément en retrait, ce qui arrive dans certains groupes pour lesquels on se dit « Oh la guitare est géniale mais le reste est juste sympa ». On veut vraiment se lancer des défis et que tous les membres donnent le meilleur d’eux-mêmes. 

J’ai effectivement l’impression que vous avez une approche très rythmique de la voix, là où beaucoup de groupes ne l’utilisent que comme une texture supplémentaire dans le spectre sonore. 

Oui, mais certains chanteurs de Death Metal ont une vraie patte sonore qui les rend très reconnaissables. On voulait avoir un peu de tout vocalement parlant et Relentless Mutation a même une Slam part vu qu’on aime pas mal ce genre là on s’est dits que ce serait cool. Oli s’entraîne à maîtriser différents styles de chant et on ressent le chemin parcouru quand on réécoute nos débuts. Si tu écoutes notre premier album All Shall Align et que tu le compares avec ce qu’on joue aujourd’hui tu entends clairement la progression qu’il y a eu entre les deux. Maintenant en écoutant nos morceaux je peux me dire « Tiens, ça sonne vraiment comme Oli ».

Ma prochaine question concerne l’amusement : pour une personne lambda le Metal Extrême c’est forcément quelque chose de colérique, mais j’ai vraiment le sentiment que le fun fait partie du processus de composition chez Archspire

On déteste s’amuser ! On joue de la musique puis on rentre se coucher et c’est tout ! Non en fait on se vanne entre nous tout le temps. On adore le stand-up, on se fait tous rire entre nous. Et puis comme on est ensemble depuis longtemps, qu’on a eu seulement un nouveau membre depuis le début, on sait exactement ce qui fait partir les autres au quart de tour, donc on le fait très souvent.

Est-ce que ça joue sur votre musique ?

Je pense que ça rend les choses plus faciles, plus légères, ça évite l’énervement. On vit tous ensemble tu sais, c’est comme si on était en couple. On sort tous ensemble les uns avec les autres mais il n’y a juste pas de sexe. Sur le long terme, on peut facilement s’engueuler, donc on ne prend jamais les choses trop au sérieux. On doit même se contrôler parfois, quand on parle de choses sérieuses comme une tournée à venir tu peux être sûr que quelqu’un va lâcher une sale blague au bout de deux minutes et on perd le fil. Enfin, on joue du Death Metal, c’est quand même débile et ridicule quelque part, bien qu’on adore ce genre de musique. Oli fait beaucoup de blagues sur scène, il se la joue comédien de stand-up et il est naturellement très drôle, donc c’est vraiment top d’avoir quelqu’un comme lui dans le groupe. 

Puisqu’on parle humour et que tu évoquais le Slam Death Metal un peu plus tôt, je ne sais pas si tu as vu mais il y a un album de Slam Death ayant pour thématique Shrek…(le groupe se nomme The Ogre Packet Slammers)

Oui (rires) j’ai juste eu le temps de voir ça rapidement l’autre jour. Je regarde de temps en temps ce que poste la page Slam Worldwide et c’est juste hilarant. Et quand j’ai vu ça j’étais là « Du Shrek Slam ? Ils l’ont fait avant nous ! », parce qu’on se fait pas mal de blagues en rapport avec Shrek avec les autres. On a des sortes de gimmicks comme dire « Stay Tech ! » mais certains potes disent « Stay Shrek ! », donc voir un groupe de Slam/Beatdown consacré à Shrek c’était vraiment dingue. Et ce qui est vraiment fou c’est que tout en étant assez stupide la musique est vraiment brutale, ça me fait rire mais avec bienveillance. On n’en rigole pas pour descendre le groupe, c’est juste que les voix sont tellement extrêmes, les breakdowns sont totalement abusifs, ça en fait du Death Metal très fun. 

Et s’amuser sur scène c’est possible ? Improviser, jammer, par exemple ? Ou bien vous ne pouvez pas trop le faire compte tenu de votre musique ? 

On est très sérieux en ce qui concerne la musique, mais Oli essaye toujours de lâcher quelques blagues. Il se moque de nous sur scène, de lui-même aussi, il raconte des histoires pas possibles, etc. Nous, on ne peut pas vraiment s’amuser avec la musique mais Oli a cette pancarte « Applaudissez » qu’il a achetée dans un dollar store. C’est une pancarte comme on peut en voir à la télé et quand on joue nos solos ou quand Jared joue un lead de basse il vient derrière nous et la brandit. Et ça marche, c’est marrant. Parfois en tournée il dit au public que le concert va être rediffusé à la télé, il dit « Quand je brandis ma pancarte, je veux que vous applaudissiez et que vous nous acclamiez » et les gens le font parce que c’est fun. Ça prouve juste qu’on peut demander à un public de faire des choses, et s’il est réceptif et qu’il s’amuse il le fera sans problème. Sinon lors de notre dernière tournée US on était tête d’affiche et c’était une tournée sponsorisée nommée le « Tech Trek », une sorte d’emprunt à Star Trek. Donc on a fait faire du merch avec notre van qui a pris la forme de l’Enterprise, victime d’un crash sur la Maison Blanche et nous qui fuyons les policiers en train de nous tirer dessus. On avait aussi une intro au début des concerts, c’était le thème de Star Trek, et Dean avait enregistré Oli qui parlait sur la musique du générique. Il a baissé sa voix via un logiciel pour faire sonner ça comme la fameuse phrase de la série « Space, the final frontier,... » mais à la place ça donnait « The States, the final frontier, to boldly go where many bands have gone before ... ». On n’est pas très costumes ou autres choses dans le genre mais on adore rigoler sur scène tout en restant pro sur la musique. 

Ma dernière question va en fait porter sur ton t.shirt (à l’effigie de Perturbator), comment as-tu connu cet artiste français ? 

Eh bien avant tout, ce gars est monstrueux. Je suis un gros fan de Synthwave et Oli aussi. En fait, ma copine est originaire de France et elle a fait ses études à Poitiers, comme le gars de Perturbator ou ceux de Carpenter Brut, elle fréquentait le même groupe d’amis qu’eux. Au début de notre relation elle m’a envoyé un lien en me disant « C’est le groupe d’un de mes potes », et c’était Carpenter Brut. C’était à l’époque où Franck (Hueso, de Carpenter Brut) avait sorti les premiers eps, avant qu’il ne les fasse paraître dans Trilogy, donc j’ai écouté le premier ep et je l’ai pas lâché depuis. J’aime beaucoup le style années 80, j’adore les films d’horreur, j’écoute un peu de musique électronique et évidemment du Metal. Donc j’ai commencé à chercher d’autres groupes sur internet et je suis tombé sur Perturbator. Et je trouve que les Français sont vraiment bons (Hollywood Burns par exemple), je sais pas, quand les Français font quelque chose ils le font bien. Et je me souviens qu’Oli ma dit un jour « Hey j’ai trouvé cette compilation sur internet, c’est trop bien » et je lui ai répondu « Toi aussi t’écoutes ça ? ». On aime des genres de musique très différents dans le groupe et on s’est rendus compte qu’on aimait tous les deux des artistes Synthwave. Et pous moi Carpenter Brut et Perturbator sont au top du style. 

Ils ont d’ailleurs conclu le Hellfest ces deux dernières années…

Oh énorme, j’ai vu Perturbator plusieurs fois chez moi, mais j’ai raté Carpenter Brut à chaque fois vu qu’on était en tournée. Et à chaque fois il joue dans une salle plus grande, c’est vraiment un groupe que je veux voir en live. 

Tu peux t’attendre à quelque chose d’assez dingue quand tu les verras.

Carrément ! Ils ont joué pour la télé française il me semble (ndlr : Arte avait capté la release party de Leather Teeth), ils ont fait un concert avec une sorte d’histoire derrière. Entre chaque morceau il y a un peu de narration, et tout le monde est habillé comme dans les années 80. Je crois qu’ils ont réservé une salle et ont demandé à tout le monde de jouer le jeu question fringues, et ils en ont fait une histoire où un malade tue une cheerleader. Tu ne verrais jamais ça par chez nous.

Si tu as la chance de les voir, ils ont un écran derrière eux sur scène et ça raconte des bouts de cette histoire…

Oui ! Et ils ont beaucoup de clips aussi. Je pense que mon préféré c’est Le Perv. C’est le premier titre que j’ai entendu de Carpenter Brut, et pour un groupe qui n’est pas Metal, il y a vraiment tout ce que j’aime en musique, c’est rapide, sombre, j’adore.

Merci à toi pour cette interview, je te laisse la parole pour conclure.

On est très contents d’être ici au Hellfest, on a très hâte de jouer, et n’oubliez pas, « Stay Tech ! ».


Merci à Jessica (Season Of Mist), Méo, Neredude.


 English version

How are you ? What’s going on for Archspire these days ? 

I’m doing great. Right now we’re at Hellfest and so far it’s been pretty awesome. We had a day yesterday to kind of hang out and check out some bands. 

Which bands did you see playing ?

We checked Pestilence, our singer’s a big fan of All Them Witches, and also Hellhammer which was very good. Unfortunately we left before King Diamond and Gojira because we wanted to have a good sleep. We were kind of bummed but we thought « We need to play well today » so we sacrificed that. 

Actually I don’t know for sure if you are one of the founding members of the band, but I would like to know what was the initial goal when Archspire was formed ?

Our drummer Spencer and our original bass player at the time wanted to form a dedicated Tech Death band. 

Ok, so it was Tech from the very beginning…

Yeah ! I knew Spencer even before I joined and me and him really like the same style of music like Spawn Of Possession, Origin,… So I know it was kind of his focus to play in a Tech Death band, and I saw him try with different members. After Dean (the other guitar player) had joined, they started writing and they had a vocalist as well but it didn’t really work out so he left. I joined about 6 months after Dean because I was in a few bands that all fell apart so I gave a call to Spencer because he had previously asked me. And finally Oli joined a few months after me, Spencer and the former bass player knew him since they all grew up in the same area near Vancouver. So that’s kind of how we formed and it was around 2009. We had the same kind of goal, we wanted to play Technical Death Metal, to go on tour, to do the full experience really. Really cool things happened on the way since then !

Did it somehow influence you to have major Tech Death bands in your country such as Gorguts or Cryptopsy ? 

Our current bass player Jared (he joined just before recording our latest album) is a big Gorguts fan. The rest of us are not so big fans, but Cryptopsy is a big influence for us. Especially living in Canada, hearing that band the first time is like « How can the drums be that fast ? How is the guitar player doing this ? » What an amazing band, especially for that time, None So Vile is a perfect album. I know Oliver our singer is very influenced by Lord Worm for their odd vocal style. We’re definitely all fans of Cryptopsy so that’s an influence somewhere. 

To me your latest album Relentless Mutation was sort of « over the top » and I have the feeling that it was what you aimed at. So what is going to be your next step ? Don’t you fear it might be the impossible album and you won’t be able to do better, faster, etc... ? 

It has definitely crossed our mind. After our previous album The Lucid Collective, we all had in mind that no matter what, we needed to make this next album better than the previous one, at least for ourselves. So we wanted a better production, we wanted the music to be better written and it meant playing with speed for example. It’s not that it had to be as fast as possible but some of that stuff just came out that way, and that is another way to push ourselves like « Hey can we challenge ourselves ? Can we make things faster or a little more technical ? ». But still we needed to write music that people can listen to, so that was a big goal for us to make sure people can digest it. We do not want them to think « Oh it’s a bunch of notes, it’s really fast, cool...ok, next album ». 

Speaking of digestion, there is a bot that was basically fed with Relentless Mutation, and it generates Technical Death Metal 24/7. Don’t you fear you might be replaced by a machine someday ?

Yeah, machines are taking over everything and we are all going to be living in cubicles. All jokes aside, it’s pretty amazing to see that an AI can take an information and create that information into what it thinks it should be. These two guys have tried it with other bands, but the fact that they have been able to use our music and actually hearing a bit of cohesiveness is pretty amazing. We’re pretty blown away, like you listen for a moment and it sounds like The Dillinger Escape Plan for a moment just because of how chaotic it is, and then there are riffs from our songs kind of put together. So if AIs are going to make Tech Death, I’m stoked for that, whether we’ll be out of our job I don’t know…

Seeing an AI play live is probably not as exciting…

Yeah they are still going to need the human element. But even getting inspired is kind of cool, we could rip off our own music which the AI has been fed from so we can get ideas for our next album. So for the next album we want to do better or at least as good so we don’t downgrade our music. 

Since Relentless Mutation was really fast and mechanical, and as you want to improve or evolve on your next album, do you have things like Ambient or Electronic elements in mind ? Or will you keep it simple with guitars, bass and drums ? 

I think we’ll just make a Sunn O))) album so it’s going to be all Drone. No, we played around that idea of incorporating other elements into our music. Nothing too crazy, maybe a bit of orchestrations or few electronic samples but just to complement the music, just to build it up and to sound bigger. But you’re not going to hear any clean vocals or saxophone from us. It works for other bands but I don’t think we need to make a drastic change. Because people from our fanbase know what they like, so to do something super extreme would hurt us. We would like to gain more fans but not to sacrifice our music, so it will stay extreme and fast. 

How does Oli (vocalist) train himself to reach this rythmical technicity ? I know he is quite into Rap music for instance. And do you come with instrumentation first or does he have rythmical patterns in mind and musicians adapt to it ?

For the vocal parts, a lot of it is working on patterns between Oli and our drummer Spencer. A lot of time what Oli is trying to do is to match snare hits or kicks so then it has that really percussive kind of staccato sound. I’m also a huge fan of Speed Rap like Rittz or Tech N9ne and when Oli joined the band we asked him if he could do that style of vocals. Now he has found his own style and it’s a lot of practice. And we think that vocals are as important as the instruments, even in other bands. Same for the lyrics, Oli puts a lot of time and effort writing them and they’re all themed, they’re basically stories. We just want every element to be not left behind, which sometimes happens in bands like « Oh the guitar is amazing but the rest is just okay ». We just want to challenge ourselves and to have everybody do their best. 

I definitely have this feeling when I listen to your album, voice is definitely used rythmically while many other bands in your style just use it as another layer in the sound spectrum.

Yeah, but I mean some Death Metal vocalists can have a really sick tone so that’s a distinctive element. We want to have a little bit of everything and Relentless Mutation even has sort of a Slam part as we are quite into this genre so we thought it’d be kind of cool. So Oli really works to cover various vocal styles and you can tell that he has been working from the beginning. If you listen to out first recording All Shall Align and you compare it with what we play today you can hear the progression. Now, when listening to our tracks I can say « Oh that sounds like Oli ». 

My next question is about fun : while Extreme Metal can sound very angry to the average man in the street, I can definitely feel that fun seems to be part of the process with Archspire…

We hate fun ! We play music and then go to bed and that’s it ! No, we joke around with each other a lot. We all love stand-up comedy, we all make each other laugh. And since we have all been together for a long time, we only had one new member, so we know how to push each others’ buttons which we do a lot. 

Does it have an influence on how you play music ?

I think it makes things a lot easier, it lightens things up, you don’t get as nervous. You know we’re all living together, we’re sort of in a relationship. We’re all dating each other but there’s no sex. In the long run, it’s easy to fall apart and to have arguments so we don’t take things too seriously. We even sometimes time ourselves, like in some serious conversation about touring someone will throw a brutal joke within two minutes so we kinda lose track. I mean we play Death Metal, it’s silly and cheesy in a sense even if we love it. Oli makes a lot of jokes on stage, he’s like a stand-up comedian and he’s naturally really funny, so having someone like that in the band is really rad. 

Since you spoke about Slam Death Metal earlier let’s connect it with fun, I don’t know if you heard but there is this Slam album all dedicated to Shrek…(the band's name is The Ogre Packet Slammers)

Yes (chuckles) I just checked that out the other day because every now and then I check Slam Worldwide because it’s fucking hilarious. And when I saw that I was like « Ah Shrek Slam ! They beat us do it ! », ‘cause we make Shrek jokes in the band. We have our sayings or gimmicky things like « Stay Tech » but some of our buddies say « Stay Shrek ! », so seeing a Slam/Beatdown Shrek band is pretty awesome. And what is crazy is that it’s really silly because it’s really brutal and everything so it makes me laugh, but in a good way. It’s not like putting the band down or anything, it’s more that vocals are so extreme, breakdowns are over the top slow, for that is fun Death Metal. 

Still speaking about fun, is there room for impro or jam when you play live ? Or is it not really possible. 

About the music itself we stay very serious, but Oli always tries to come up with funny jokes. He’ll make fun of us on stage, he’ll make fun of himself, he’ll come up with crazy stories and stuff. We can’t really mess around with the music but for instance Oli has an « Applause » sign that he bought at a dollar store. So it’s an « Applause » sign like you can have on TV shows and when we play our solos or when Jared is playing a bass lead he’ll come behind us and put up that sign. And it works, it’s funny. Sometimes he’ll tell people when we’re on tour that there is a brodcast station that will film the show for TV and he says « When I put that sign up, I want you all to clap and cheer », and people buy into it because it’s fun. It just shows that you can tell an audience to do some things and they’ll do it, if they have fun they will respond. Also, this last US tour we did a headliner and we did a branded tour called « Tech Trek » which is kind of a take on Star Trek. So we made some t.shirts with our van in the shape of the Enterprise, crashed into the White House, and us running away from the feds and getting shot at. We also had that intro at the beginning of our shows using the music from Star Trek, and Dean recorded Oli speaking over that theme. He pitched his voice down to make it sound like « Space, the final frontier,... » but instead it is « The States, the final frontier, to boldly go where many bands have gone before ... ». So yeah, we’re not really into costume or things like these but we definitely enjoy fun on stage and try to keep the music professional. 

My final question will actually be about the t.shirt you're wearing (a Perturbator shirt), how did you come across that French artist ?

Well first of all that guy is sick, I’m a huge Synthwave fan and Oli is too. Actually my girlfriend is originally from France and when she went to university in Poitiers like the guy from Perturbator, the dudes in Carpenter Brut, and she grew up in the same circle of friends. So when we started dating, she sent me a link to a band, saying « It’s my friend’s band » and it was Carpenter Brut. It was just when Franck (Huesco, from Carpenter Brut) had released the EPs, not the Trilogy yet, so I checked out the first EP and it kind of stuck with me. I love the 80’s style, I love horror movies, I like a bit of electronic music and obviously Metal. So I started going on the Internet to find other groups, and I found Perturbator. And I think a lot of French artists (like Hollywood Burns) really nail it, I don’t know, when the French do something they do it well. I remember Oli came to me one day and said « Hey I found that compilation online, it’s really cool », and I said « You’re listening to that stuff too ? » . We love different genres of music in the band but we realised we both loved Synthwave artists. And well I think Perturbator and Carpenter Brut are truly at the top.

They actually played to close the festival one and two years ago…

Oh sick, I’ve seen Perturbator a couple of time back home, I’ve missed Carpenter Brut everytime they play in my city because I’m usually on tour myself, but everytime they play a bigger venue. It’s definitely a band on my bucket list.

Expect something big when you see them

Sure ! They played for French TV I guess, like they played a full concert and there is a bit of a story. So in between every song there is a guy narrating and everybody is dressed up like in the 80’s. I think they just booked a room and told people « Dress up 80’s », and they did a story like some crazy guy kills the cheerleader and stuff. You would never see that at home, where we’re from. 

If you have the chance to see them live, they have a screen on stage where they tell a bit about that story…

Yes ! And they have a lot of music videos too. I think my favourite one is Le Perv. That is the first track I heard from Carpenter Brut, and for a non-Metal band, this is everything I love about music. It’s fast, dark, I love it.

Thank you for this interview, you can add a few words to conclude.

We’re very greatful to be here at Hellfest, we are looking forward to playing today and everybody, « Stay Tech ! ».

Skaldmax (Août 2019)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment