Zack de PUP par Email

Alors que Morbid Stuff se laisse attendre, nous avons pu échanger avec Zack, le batteur de PUP. On en apprend un peu sur ce nouvel album, leurs clips ou simplement leur fameuse édition collector avec un bateau en bonus.

Version anglaise plus bas / English version below


Bonjour PUP. Enchanté de pouvoir vous parler. Comment allez-vous ?

Absolument bien, merci.

Je vous ai vu deux fois à Paris, en 2017 et en 2018. Malgré le changement de salle, vous restez en contact avec votre public. Préfères-tu jouer dans des salles plus petites ou plus grandes ?

Je pense qu'ils ont tous les deux leurs propres charmes. Les petites salles vous permettent de rester en contact plus étroit avec vos fans et de le rendre plus intime, ce qui rend l'expérience spéciale. Les plus grandes salles sont souvent vraiment cool et sonnent bien, ont un personnel formidable et nous avons l'occasion de passer du temps avec encore plus de nos fans. C'est difficile de choisir entre les deux.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur Morbid Stuff? Qu'est-ce que cela représente pour vous ?

Pour le groupe en général, je pense que cela représente une autre étape dans l'évolution continue de notre musique. Nous travaillons très fort pour faire mieux chaque fois que nous écrivons une chanson. Pour moi personnellement, je pense que c'est une déclaration très personnelle de la part de Stefan et une déclaration qui résonne profondément en moi. Parfois, si vous êtes contrarié, il vous suffit de rire et de ne pas vous prendre trop au sérieux.

Comment décririez-vous ces chansons à votre public qui n'aurait pas encore pu les entendre ?

Les chansons les plus heureuses qui aient jamais été écrites sur la fin du monde.

J'ai l'impression que ce nouvel album est moins fou, s'agit-il d'un changement dans la manière de composer ou de vos sentiments lors de l'écriture du disque ?

Je pense que c'est toujours aussi fou. Nous venons d’arriver à mieux juxtaposer un sujet sombre à une musique entraînante.

Qui a fait l'artwork de ce nouvel album ?

Nes Vuckovic, graphiste et illustrateur de Chicago très talentueux

Dans le groupe, qui écrit la majorité des chansons ?

Stefan écrit le plus de chansons et Nestor arrive en deuxième position.

Une de mes chansons préférées de votre nouvel album est "City", qui est vraiment surprenante. Comment avez-vous eu l'idée de ce titre ?

Je ne peux pas parler très précisément des paroles, mais cela concerne surtout l'angoisse de vivre dans une grande ville. Lorsque nous l'avons écrit, nous essayions de cerner ce qui manquait dans le disque. Lorsque Stefan a apporté City, nous avons pensé que c'était l'occasion idéale et nous avons beaucoup expérimenté afin de canaliser l'anxiété des paroles - à travers l'arrangement et le crescendo final de la chanson. Elle s’est avérée être l’une des pistes les plus uniques du disque, mais conserve toujours un caractère PUP.

J'aime beaucoup le jeu de guitare sur "Full Blown Meltdown", quelles ont été vos inspirations pour ce morceau ?

Nestor dit qu'il écoutait The Hives lorsqu'il a écrit la guitare pour ce titre, ce que vous pouvez certainement entendre. Puis il l'a apporté et nous avons tous injecté notre propre ensemble d'influences et c'est devenu le monstre agressif qu'il est aujourd'hui.

Une édition de votre nouvel album est livrée avec un bateau. Y a-t-il un sens caché ?

Pas vraiment. Il y a une phrase à propos d'un radeau dans la chanson Sibling Rivalry. Nous avons pensé que ce serait une façon amusante de faire référence aux paroles.

Votre jeu vidéo préféré du clip de "DVP" ?

Megaman X.

Y a-t-il des titres de l'enregistrement de Morbid Stuff mais non révélés?

Si vous voulez parler des B-sides, il vous faudra simplement attendre pour le savoir ...

J'ai versé mes larmes en regardant la vidéo de "Sleep in the Heat", qui semble fonctionner en conjonction avec "Guilt Trip", tous réalisés par Jeremy Schaulin-Rioux, dans les rôles "Kds", "Reservoir", ... Comment avez- vous rencontré  le réalisateur ?

Nous l'avons rencontré par l'intermédiaire d'un de nos amis, Chandler Levack. Elle et Jeremy ont réalisé la vidéo de Reservoir. Depuis lors, Jeremy est devenu un 5ème membre du groupe. Il a un talent inégalé pour la narration.

Comment avez-vous eu l'idée de Free At Last, avec la collaboration de vos fans ?

Stefan a eu l’idée de mettre la musique et les paroles dans le zine et de demander à nos fans de s’essayer à l’enregistrement de leur propre version. Nous avons reçu tellement de propositions formidables que nous devions les présenter au monde entier. Et c'est ainsi que la vidéo de Free At Last est née.

Ma dernière question: si vous deviez reprendre le générique d'un dessin animé, lequel choisiriez-vous?

Je ne suis pas sûr de comprendre, mais la réponse est probablement The Tick.

Version Anglaise

Hello PUP. Nice to be able to talk to you. How are you ?

Absolutely fine, thanks.

I have seen you twice in Paris, in 2017 and 2018. Despite the change of room, you keep a real contact with your audience. Do you prefer to play in smaller  or bigger rooms?

I think they both have their own charms. Smaller rooms let you get in closer contact with your fans and makes it more intimate which makes the experience special. Bigger rooms are often really cool and sound great, have great staff, and we get to hang out with even more of our fans. It's hard to choose between the two.

Can you tell us a little about Morbid Stuff? What does it represent for you?

 For the band in general, I think it represents another step in the continuing evolution of our music. We work very hard to do better every time we write a song. For me personally, I think it's a very personal statement on Stefan's part, and it's a statement that resonates deeply with me. Sometimes if you're upset, you just have to laugh and not take yourself too seriously.

How would you describe these songs to your audience who could not have heard them yet?  

The happiest sounding songs ever written about the world ending. 

I have the impression that this new album is less mad, is it a change in the way of composing or your feelings when writing the disc?

I think it's still as mad. We've just gotten better at juxtaposing dark subject matter against upbeat music. 

Who made the artwork of this new album?

 A very talented graphic designer / illustrator from Chicago named Nes Vuckovic

Within the group, who write the majority of songs?

Stefan writes the most songs, and Nestor comes in close second. 

One of my favorite songs from your new album is "City", which is really surprising. How did you come up with the idea of this song?

I can't speak super specifically to the lyrics, but it is largely about the anxiety of living in a large city. When we wrote it, we were trying to pin down what was missing from the record. When stefan brought 'City' in, we thought this was the perfect chance and did a lot of experimentation in order to channel the anxiety of the lyrics instrumentally - through the arrangement, and the final crescendo of the song. It ended up being one of the most unique tracks on the record, but still maintains a PUP character.

I really like guitar playing on "Full Blown Meltdown", what were your inspirations for this piece?

Nestor says he was channeling The Hives when he wrote the guitar for this, which you can definitely hear. Then he brought it in and we all injected our own set of influences into it and it became the aggressive monster it is today. 



An edition of your new album comes with a boat. Is there a hidden meaning?

Not really. There is a line about a raft in the song entitled 'Sibling Rivalry'. We thought it would be a funny way to reference the lyrics. 

Your favorite video game from the DVP music video?

Megaman X.

Are there some titles from the recording of Morbid Stuff but not revealed?

If you mean b-sides, you'll just have to wait to find out... 

I shed my tear by watching the video for "Sleep in the Heat", which seems to work in conjunction with "Guilt Trip", all made by Jeremy Schaulin-Rioux, as "Kids", "Reservoir", ... How did you meet the director? 

We met him through a friend of ours, Chandler Levack. She and Jeremy directed the Reservoir video. Since then, Jeremy has been like a 5th member of the band. He has an unmatched talent for storytelling.

How did you come up with the idea of Free At Last, with the collaboration of your fans?

Stefan came up with the idea to put the music and lyrics in the zine and to ask our fans to take a crack at recording their own version. We got so many great submissions we just had to put them out there for the world to see. And so the Free At Last video was born. 

My last question: if you were to resume the credits of a cartoon, which would it be?

I am not sure I understand, but the answer is probably The Tick. 

Euka (Mars 2019)

Merci à Charles (HIM Media) pour avoir fait le lien.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment