Albums du moment
Pochette Muerte
Pochette The Shackles Of Birth Pochette Only Love
Chroniques
Pochette Etter Lys
Pochette Carnage
Pochette es taut
Pochette Place Noire
Pochette Exile Amongst The Ruins
Pochette Separation Anxiety Pochette Sonder

PKRK Par mail

Il y a des groupes qui sont classiques de la culture Rock Alternatif / Punk Rock française. Parmi ceux-là, on a en souvenir Ludwig Von 88, Bérurier NoirCharge 69Lucrate milk ... mais il y a PKRK, que certains ont sans doute connu par Atchoum. Suite à quelques mails, on a pu échanger avec le groupe pour leurs futurs projets, dont un album live à venir ...

Hello PKRK, comment allez-vous ?

Pas mal et toi ?

Que signifie « PKRK » ? Je serais tenté de dire une abréviation de PunK RocK mais je me trompe peut être.

Effectivement, le cheval blanc d’Henri IV est blanc.

Pour ceux qui ne vous connaitraient pas, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Vincen (guitare/chant) : Soyons succincts. PKRK est un orchestre de punk-rock français crée en 1987 à Metz.

Loran (batterie/chœurs) : 43 ans, 1m77, 75Kg et j’ai rasé mes cheveux pour pouvoir intégrer les PK en septembre 2017…c’est donc, tout neuf !

Vous avez fêté vos 30 ans l’année dernière si je ne me trompe pas.

On n’a rien fêté du tout parce qu’on n’avait pas d’idée de cadeau.

Qu’est ce qui fait qu’un groupe peut durer aussi longtemps ?

Encore plus dans le Punk, que l’on pourrait se dire éphémère et immédiat ?
On a toujours parlé d’amour, c’est p’t’être ça.
Sinon sans blague, on n’a pas fait 30 ans d’une seule traite. On s’est arrêté 10 ans au bout de 10 ans et ça fait 10 ans qu’on a repris ; j’te laisse faire le calcul.

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans un groupe à l’époque ?

Vincen : La jeunesse, les filles, la gloire et l’inconscience.

Jean-Mi (Basse) : Ouais, enfin moi j’avais 7 ans à l’époque…

Loran (batterie/chœurs) : Moi, j’adorais les PK à l’époque (j’avais 15 ans) et ce groupe fait partie de ceux qui m’ont donné l’envie d’en faire un .

Vous avez connu l’explosion du Punk Rock, quels souvenirs en gardez-vous ?

Vincen : Comment ? Depuis l’explosion du punk-rock j’entends plus très bien.

Loran : Quasi que du bonheur. Une énergie créative, un réseau dynamique, une solidarité et une sacrée camaraderie semblable à une grande famille.

Le fait d’avoir eu un line-up fluctuant au fil des années a-t-il changé la manière de composer du groupe ?

Jean-Mi : Vincen se pointe avec les chansons nues et on les habille. La mode est une question d’époque.

Qu’est ce qui a motivé cette reformation ? On a un peu l’impression que certains en ont déjà profité (Bérurier Noir, Ludwig Von 88, …) il y a quelques années.

La cupidité.

Quelles sont vos actualités et futurs projets pour PKRK ?

On a changé le batteur pour un modèle plus récent (Loran) et on se permet de faire face à des lignes de conduite après tant d’années de zik. On est un peu lent mais tout vient à point tu vois. L’actu est surtout liée aux salves de concerts à venir et à peaufiner le set pour «THE BIG GROS projet » qui sera l’enregistrement d’un live en septembre prochain. On te donne même le titre « A vif ». D’ailleurs nous lançons les souscriptions à l’ancienne (papier mais imprimable sur notre site), avec nos moyens et, on te fait confiance pour relayer cette info !

Il y a un live prévu, avez-vous déjà choisi la liste des titres ? Est-ce qu’on aura droit à certaines surprises pour ce disque ?

La liste est prête, une vingtaine piochée dans toutes la discographie. Tout le disque sera une surprise, pour nous les premiers.

Si vous deviez identifier un album de PKRK comme le plus important, quel serait-il ?

Le prochain. Tu l’as pas vu venir cette réponse facile hein !?! D’ailleurs, avec votre soutien participatif financier, on vous file plein de cadeaux et on n’a pas eu la main légère sur ce coup-là.

Loran : A l’époque, nous étions une bande de potes Punk, Redskin, SHARP, rockeurs, amateurs de chansons françaises…bref, un mélange de sensibilités autour du Rock alternatif Français dans toutes ces largesses. L’album Atchoum a fait partie de ces albums qui fédéraient le crew. Très festif et chantant, il animait nos bitures en forêt autour du feu. Il nous est arrivé en pleine gueule et a mis tout le monde d’accord ! Pogo Braque et Situation Critik sont des albums plus aboutis, ils représentent aussi des références pour moi mais Atchoum a été un marqueur fort qui a martelé mon adolescence! Histoire de context

Est-ce que des rééditions de vos premiers opus sont prévues ?

(Chuchotements) Combat Rock prévoit de représser Pogo braque en vinyle, voire plus…  

Avez-vous suivi un peu ce qui se faisait en Punk Rock dernièrement ? Quels groupes s’approcheraient un peu de vos premiers albums ?

Oui, on écoute ce qui se fait et pas qu’en punk rock d’ailleurs.
Les premiers albums ont vraiment un son à eux qui se faisait à l’époque. Pour le style de rock, tout le monde a des muses, à défaut de reproduire, il faut améliorer.

Loran : Je n’ai jamais quitté le Punk Rock depuis 1989 et reste très attentif à ce qui se passe tant en album que sur scène. Indéniablement, la « technicité » en Punk Rock Français s’est largement améliorée. Les mecs jouent « mieux » ! Mais est-ce vraiment « mieux » ? Ne manque-t-il pas parfois l’étincelle, la folie, l’innocence, la magie d’un super morceau interprété par des mecs qui jouent mal !? Ca commence par la langue. Je pense qu’il faut assumer de ne pas être anglophone. L’influence Anglo/Américaine a fortement déteint ! On peut trouver ça regrettable dans le sens où ça ne restera qu’une pâle copie par rapport à l’original.
Aujourd’hui, les productions sont aussi sensiblement autour des mêmes « gros » sons. Ca s’aseptise un peu ! Sans chauvinisme, je pense qu’il est important de développer une identité musicale. La richesse réside dans la diversité et « vouloir faire comme », restera toujours plus creux. La force de la vague alternative en France des années 80/90 est certainement liée à la sincérité et l’engagement des groupes. Encore une histoire de contexte La société a muté à une allure exceptionnelle. Avec internet, l’image a pris une importance considérable dans la musique. Le rapport à cette dernière en est donc modifié ! Ca bouge et il est pertinent de s’adapter tout en essayant de rester créatif !

Certains de vos titres ont été repris par des groupes plus jeunes (« On n’est pas sérieux » par Justin(e) ) par exemple. Est-ce que cela vous donne envie de réenregistrer certains de ces titres ?

Refaire du neuf avec du vieux non et eux les jouent mieux que nous alors non.

Avec les actualités sociales et politiques actuelles, cela ne vous donne pas envie de composer de nouveaux titres ?

Ils sont prêts et on espère bien enregistrer ça rapidement.

Une BD est en cours de réalisation, pouvez-vous nous en parler un peu ? Quel sera le thème et qui sera au dessin ?

JeanMi et Loran : C’est Vincen aux crayons.

Vincen : C’est l’histoire d’une bande de jeunes désœuvrés qui pensent trouver le salut dans le rock&roll. C’est en cours de fabrication, je récolte encore des anecdotes et autres fourberies des années 90, mais vous pouvez suivre son évolution via notre page fesse bouc, on y met quelques planches.

En dehors de PKRK, avez-vous d’autres projets musicaux ?

Vincen : Les chansons que j’écris suivent leur route ; il y a celles qui intègrent les PK, celles qui rejoignent la compo acoustique ou encore celles qui restent en attente de point final. Pire, certaines restent orphelines.

JeanMi : Je collabore avec différentes formations, à la guitare ou à la basse. Il y en a même certains qui me confient les arrangements. Mon projet le plus perso est Lami jean, qui signifie en mandarin « petite hirondelle jolie du printemps retrouvé.

Loran : Je suis à la batterie avec Toxic Waste depuis la création en 1991…
J’ai joué aussi dans Crazy Tom CatsDisgraceRijsel Irish Boy's, Didier Super et sa Discomobile.
A la gratt’, KrakatoaIssue de SecoursMarcha et il m’arrive d’accompagner Vincen sur des sessions acoustiques.
Pour le fun et sans aucun but, je compose des trucs, parfois un peu électro, sous le nom d’Astroid !

Je vous laisse le dernier mot de la fin.

Soyez producteurs, SOUSCRIVEZ  au live! D’ailleurs, vous avez jusqu’en janvier pour souscrire.

Euka (Avril 2018)

Facebook de PKRK - Bandcamp de PKRK - Chaine Youtube.

Infos (souscription recto) à renvoyer sur papier libre ou impression du document à :

[email protected]
ou
Association Kezako
23, rue de Nancy
57360 Amnéville

Partager :
Kindle

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment